Fiche aléatoire
Ludo, Filo et Robo
Ludo, Filo et Robo




Actualités
24 décembre 2020
par Captain Jack

Linette Lemercier fête ses 90 ans

En cette veille de Noël 2020, la comédienne et interprète Linette Lemercier fête son 90ème anniversaire que nous lui souhaitons heureux et joyeux. Cette grande artiste, comédienne de l'ombre comme elle s'est définie parfois, est ainsi née le jour du réveillon de Noël de l'année 1930 et elle nous a offert tels de nombreux cadeaux moult travaux de doublage qui ont coloré durant trois ou quatre décennies (1950-80) notre univers télévisuel et cinématographique (ainsi que nombre d'enregistrements discographiques et radiophoniques où elle multiplia ses talents d'actrice et de chanteuse).
Quelque peu spécialisée un temps dans les voix de jeunes garçons (comme sa digne succesrice Brigitte Lecordier, toutes deux partageant comme une certaine affinité avec certains personnages/artistes doublés, ou de l'autre coté de l'Atlantique Flora Balzano), elle aura ainsi donné de la sienne sur le petit écran pour de célèbres personnages issus de différents formats et horizons : Rusty et Joe respectivement dans les séries live états-uniennes Les Aventures de Rin-Tin-Tin (1954-59) et Mon amie Flicka (1956-57), puis un autre Joe devenu fort populaire dans les séries d'animation françaises de Jean Image (1960-61-63), ainsi que Hutchi dans le premier doublage de la série d'animation japonaise Le Petit Prince Orphelin (1970-71), ou encore à partir de 1964 Oscar dans la série de marionnettes Bonne nuit les petits.
Au cinéma, elle aura également prêté sa voix à de jeunes comédiens – souvent pour de courtes scènes – dans de grandes productions états-uniennes dont plusieurs films de western tels : Les Flèches brûlées (1952) de Ray Enright, La Rivière sans retour (1954) d'Otto Preminger, Le Dernier Train de Gun Hill (1959) de John Sturges, Le Courrier de l'or (1959) de Budd Boetticher, Les Comancheros (1961) de Michael Curtiz ou encore Les Cheyennes de John Ford en 1964, année où elle doubla aussi le petit cireur de chaussures dans L'Homme de Rio de Philippe de Broca, et probablement encore les appels au secours de l'enfant interprété par le fils de Clint Eastwood dans Josey Wales hors-la-loi (1976). Toujours dans le domaine du cinéma, elle participa également à nombre de films pour la jeunesse quelque peu oubliés comme le long-métrage allemand La Fontaine des Lutins (1956) d'Erich Kobler où elle double le fils du cordonnier. On notera encore que tout le long de sa carrière, elle aura partagé bien des travaux avec le grand Roger Rudel (voix plus qu'officielle de Kirk Douglas et officiant lui aussi sur la série Les Aventures de Rin-Tin-Tin), tous deux ayant notamment prêté leur voix au couple Marina Vlady et Marcello Mastroianni en 1955 dans Jours d'amour de Giussepe De Santis. A cet égard, Linette Lemercier a post-synchronisé d'autres actrices françaises, parfois juste pour un rire, mais pour Marina Vlady, il s'agissait de donner au personnage un accent du sud que l'actrice d'origine russe ne parvenait pas à reproduire malgré son excellent français.

Si toutes ces œuvres semblent lointaines et ne touchent que très peu les nouvelles générations, les anciennes âgées d'un peu plus de 40/50 ans sont encore là pour se souvenir que madame Linette Lemercier, dont il manque pour l'heure comme à tant d'artistes de la postsynchronisation une étude sérieuse sur sa grande carrière, aura soufflé avec une certaine douceur aux creux de leurs oreilles (notons toutefois, quant à l'étude sur la postsynchronisation, les travaux de « La Gazette du Doublage » de François Justamand et du blog « Dans l'ombre des studios » de Rémi Carémel).

En lui souhaitant, et à vous de même chers lecteurs et chères lectrices de Planète Jeunesse, un joyeux Noël !