Chuck Jones

Présentation
(1912 - 2002)

Réalisateur et créateur de nombreux cartoons et de personnages célèbres tels que Bip Bip, Wile E. Coyotte, Pépé le Putois, Michigan J. Frog ou Marvin le Martien pour ne citer que ceux là, Chuck Jones a eu une carrière des plus prolifiques, participant à plus de 300 cartoons et en en réalisant plus de 250 (dont 3 oscarisés). Son travail fût maintes fois récompensé : il reçut notamment un Oscar d'honneur en 1996 pour l'ensemble de sa carrière et, distinction suprême, obtint le titre de membre honoraire à vie de la Directors Guild of America.

Né le le 21 Septembre 1912 à Spokane dans l'Etat de Washington, Chuck Jones a grandi à Hollywood où il passa son temps à admirer les talents comiques de Charlie Chaplin et Buster Keaton et fût même engagé de temps à autre pour de petits rôles d'enfants. Une fois diplômé du Chouinard Art Institute de Los Angeles, Chuck Jones commença à gagner sa vie en proposant des portraits à un dollar pièce sur Olvera Street. C'est en 1932 qu'il fît ses premiers pas dans le monde de l'animation lorsqu'il fût engagé par l'ex-animateur clé des studios Disney, Ub Iwerks, et par la même occasion il rencontra sa future femme, Dorothy Webster.

Chuck Jones fût engagé en tant qu'animateur au Studio Leon Schlesinger, lequel sera vendu par la suite à la Warner. Arrivé à la Warner en 1936, Jones passera trente ans de sa carrière en travaillant aux côtés d'autres génies de l'animation tels Tex Avery ou Friz Freleng à la célèbre Termite Terrace en révolutionnant le panorama animé et faisant voler en éclat les conventions imposés par Disney. Jones réalisa son premier cartoon en 1938, The Night Watchman. Cependant, son véritable talent explosa après les départs successifs des réalisateurs majeurs du studio. Ainsi, Jones inventa Pépé le Putois en 1945, parodiant le stéréotype du french lover que le film Pépé Le Moko institua aux yeux du public américain. Mais la plus grande réussite de Chuck Jones reste la création du couple archi-célèbre Bip Bip et le Coyotte en 1949 ; ce qui à l'origine ne devait être qu'une parodie des cartoons de poursuites entre animaux qui étaient légion à l'époque redéfinit les règles du genre en devint le symbole parfait à la fois. Chuck Jones resta à la Warner jusqu'à la fermeture du département animation en 1962.

Après un court passage chez Disney, Jones rejoint les studios M.G.M. où il participa aux nouvelles aventures de Tom & Jerry - en perte de vitesse depuis le départ de leurs créateurs Hanna et Barbera. Il participa par ailleurs au film Dr. Seuss' How The Grinch Stole Christmas et trouva encore le temps de réaliser l'oscarisé The Dot And The Line (inspiré du livre de Norton Juster) avant de fonder sa propre société de production, Chuck Jones Enterprises, avec laquelle il produisit neuf films d'animation d'une demi-heure pour la télévision entre 1971 et 1976.

En même temps, il mit sur le marché des collectionneurs des dessins originaux et dédicacés avec le concours de sa fille Linda qui gérait l'affaire et apparaissant à de nombreuses conventions et festivals de films à travers le monde, avec notamment une rétrospective de son oeuvre au Museum of Modern Art de New York Il publia son autobiographie Chuck Amuck en 1989 (parue en France aux éditions Dreamland) et de nombreux ouvrages pour enfants.En 2000, il fonda la Chuck Jones Foundation destinée à promouvoir, défendre, et instruire l'Art de l'animation traditionnelle, ce qui constitue l'héritage qu'il laisse aux générations à venir et qu'il lègue au patrimoine mondial du cinéma d'animation avant de s'éteindre le 22 février 2002 des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 89 ans et par là même de passer à la postérité des génies éternels du cartoon.

Sources :
www.chuckjones.com
http://24.226.222.45/martin/jones.htm

Bibliographie :
Charles M. Jones, Chuck Jones, ou l'autobiographie débridée du créateur de Bip-Bip et le Coyote et leurs amis... (éd. Dreamland)

Auteur : Ledenezvert

Bip Bip et Vil Coyote Bugs Bunny Charlie Le Coq Daffy Duck Elmer le Chasseur Marvin le Martien Pépé le Putois Porky le Cochon Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ? Chat c'est Paris Duck Dodgers


Fiche publiée le 10 septembre 2003 - Lue 4728 fois