Dragon Ball Z - Film 14 : Battle of Gods

Fiche technique
Nom originalDragon Ball Z - Kami to Kami (ドラゴンボールZ 神と神)
OrigineJapon
Année de production2013
ProductionTôei Company, Fox International Productions Japan, Shûesha, Fuji TV, Bandai, Namco
AnimationTôei Animation
Durée105 minutes
Auteur mangaAkira Toriyama
RéalisationMasahiro Hosoda
Assistant-réalisationYasunori Gotô
ProductionChihiro Kameyama, Shin Unozawa
Producteur exécutifShinji Shimizu, Yoshihiko Taneda
ScénariiYûsuke Watanabe
Story-boardsKimitoshi Chioka, Kazuhisa Takenouchi, Tadayoshi Yamamuro, Masahiro Hosoda
AnimationHitoshi Inaba, Hitoshi Kamata, Katsuyoshi Nakatsuru, Yûya Takahashi, Nobuhiro Masuda, Kiyotoshi Aoi, Kyôko Takeuchi, Kyôko Chino, Yoshihiro Sugano, Setsuko Nobuzane, Kazuyuki Igai, Akira Kano, Gen Satô, Takaaki Yamashita, Sadatoshi Matsuzaka, Hiromi Ishigami, Naotoshi Shida, Yôhei Sasaki, Yûji Itô, Ryôichi Murata, Kôhei Hashimoto, Megumi Yamashita, Tadayoshi Yamamuro, Takeo Ide, Yôsuke Yabumoto, Ryô Ônishi, Yûichi Hamano, Yuriko Sugaya, Shota Tsukiyama, Masaki Inada, Hyo-Sang Yoo, Kôdai Kitahara
PlanningKôzô Morishita, Kazuhiko Torishima
Chara-DesignAkira Toriyama, Tadayoshi Yamamuro
Direction de l'animationTakeo Ide, Toshiyuki Kanno, Yôsuke Yabumoto, Masahiro Shimanuki, Ryô Ônishi, Yûichi Hamano
Superv. en chef de l'anim.Tadayoshi Yamamuro
Direction artistiqueHirotsugu Kakoi
Direction de l'écritureAkira Toriyama
Direction de la 3DNaoki Miyahara, Daiki Nakazawa
DécorsIzumi Hoki, Hirotsugu Kakoi, Hiroshi Katô, Kazuo Ogura, Akio Shimada, Masanobu Nomura, Michie Suzuki, Yoshirô Kajiwara
Conception / Rech. DécorsHiroshi Katô
CouleursTeppei Hotta
Direction photographieYukihiro Masumoto
MusiquesNorihito Sumitomo
Adaptation françaiseThibault Codevelle
Direction de doublageAntoine Nouel
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT22 février 2015 (J-One)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray11 février 2015 (Kaze)
Synopsis

Quelques années ont passé depuis la bataille contre Boo. Quelque part dans la galaxie, le dieu de la destruction, Beerus, se réveille après avoir hiberné pendant 39 années. Quelque peu grognon, il demande à son conseiller, Whis, pourquoi ce dernier l’a réveillé et celui-ci lui répond que c’était son souhait : un poisson oracle lui avait en effet annoncé qu’il affronterait dans 39 années un très puissant combattant, le Super Saiyan Divin. Ayant appris la mort de Freezer, qu’il connaissait bien, Beerus décide d’aller à la rencontre de l'homme qui l’a tué, c’est-à-dire Son Gokû, pensant qu'il est peut-être le guerrier qu'il recherche. Son Gokû se trouve dans le monde des morts, sur la petite planète de Kaïoh. Son Gokû est très excité de rencontrer Beerus car, selon Kaïoh, c'est le plus puissant dieu de la destruction ayant jamais existé. Et, effectivement, malgré sa transformation en Super Saiyan de niveau 3, notre héros ne parvient pas à faire le poids. Déçu, Beerus décide de partir sur Terre (alias la planète "4032-877" du 7ème Univers !) afin de voir si Végéta pourrait être le fameux Super Saiyan Divin. Ce dernier se trouve auprès de Bulma, sa compagne, qui fête son anniversaire à la Capsule Corporation avec tous ses amis (Krilin, Yamcha, Tortue Géniale, Son Gohan, Chichi, Piccolo, Boo, etc). Contacté par Kaïoh, Végéta apprend qui est Beerus - il se souvient à ce moment-là l’avoir rencontré enfant en présence de son père - et décide de tout faire pour ne pas provoquer sa colère.

Prenant Beerus et Whis pour des amis de Végéta, Bulma les convie à participer à sa fête et tout se déroule bien, le dieu de la destruction et son conseiller appréciant énormément les victuailles mises à leur disposition. Dans le même temps, d’autres personnes indésirables arrivent à la Capsule Corporation : Pilaf, Maï et Shû, qui sont redevenus des enfants suite à un vœu mal formulé auprès de Shenron ! S’ils sont là, c’est pour récupérer les Dragon Ball que Bulma a récupéré afin de les proposer parmi un lot de cadeaux à remporter pendant la partie de Bingo qui doit se tenir dans la journée. Leur présence créé quelques désagréments, ce qui finit par ennuyer Beerus qui menace de tout détruire. Le pauvre Végéta est alors obligé de faire diversion en improvisant... une petite chanson (chorégraphiée !) Laquelle fait son petit effet puisque Beerus n’est plus en colère. Mais, quelques instants, un autre "incident" se produit : Boo ayant mangé tous les flans restants, Beerus, qui voulait en goûter un, se fâche contre lui et l’envoie valdinguer dans le décor. Ses amis se lancent alors contre Beerus (Végéta y compris) mais sont également impuissants. Excédée par son comportement, Bulma le gifle mais le dieu la frappe et la fait tomber au sol. Végéta est alors fou furieux de voir "sa" Bulma à terre et utilise toute sa puissance pour combattre Beerus. Mais bien qu’ayant dépassé la force de Son Gokû grâce à sa colère, il ne fait toujours pas le poids. C’est alors que Son Gokû fait son apparition.


» Résumé complet


Commentaires

Ce 14ème film tiré de la longue saga Dragon Ball Z a été réalisé 18 ans après le précédent film et 17 ans après le 4ème film de Dragon Ball réalisé en l’honneur des 10 ans de l'adaptation télé. Entretemps, la très contestée série Dragon Ball GT a été diffusée (de 1996 à 1997) puis, pendant 11 ans, plus aucune version animée ne fut produite. Le retour de la saga se fera modestement en 2008 avec la réalisation d’un épisode spécial créé pour les 40 ans du magazine Weekly Shônen Jump. Intitulé Ossu! Kaette Kita Son Gokû to Nakama-tachi!!, il met en scène Tarble, le jeune frère de Végéta. L’essai s’avérant concluant, la Toei décide de relancer Dragon Ball Z en proposant une version condensée de la série télé : Dragon Ball Z Kaï. Par la suite, un autre épisode spécial, Episode of Bardock, racontant la suite des aventures de Bardock après sa supposée mort lors de son affrontement contre Freezer, est montré en 2011 pendant le festival Jump Festa, précédé en 2010 par une OAV, Sûpâ Saiya-jin Zetsumetsu Keikaku, disponible en France sur le jeu "Dragon Ball: Raging Blast 2" et qui est un remake d’une OAV inédite chez nous, Gaiden Saiyajin Zetsumetsu Keikaku (sortie au Japon en 1993 sur un jeu de la Super Famicom). A noter que les deux épisodes spéciaux, inédits sur notre territoire, ont fait l’objet d’adaptations en manga par Naho Ooishi (adaptations également inédites chez nous).

La saga étant bien relancée, la Toei décide de réaliser en 2013 un nouveau film, cette fois plus long que ceux des années 90 (dont la durée oscillait entre 45 et 60 minutes puisqu’ils étaient proposés avec d’autres moyens-métrages de la firme pendant les fameux Toei Anime Fair). L’auteur du manga, Akira Toriyama, s’est particulièrement impliqué dans le scénario et le design des nouveaux personnages, ce qu’il n’avait jamais fait sur les films précédents. En effet, il fut précisé durant le festival Jump Festa de 2013 (où 30 minutes de Battle of Gods furent montrées en avant-première) que l’auteur souhaitait se "venger" du film live américain Dragon Ball Evolution qui avait selon lui – et selon les fans – complément dénaturé son œuvre. Il a donc modifié certaines idées du scénariste Yûsuke Watanabe pour les faire coïncider avec sa vision de Dragon Ball, notamment concernant Beerus qui devait être un démon ayant transformé le peuple des Saiyans en des guerriers sauvages après les avoir "infectés" tel un virus. Le nom "Beerus" semble d’ailleurs dérivé du mot "Virus" bien que selon Toriyama il viendrait plutôt de "Beers". Le design original du personnage tel que l’avait imaginé le character designer Naoyoshi Yamamuro a aussi été changé et d’un lézard le personnage est devenu un chat sphynx (les fameux chats sans poil !) Le design du Super Saiyan Divin a été également conçu par Toriyama lui-même.

Malgré son implication, on notera quelques petites incohérences avec la série et le manga. Ainsi, cette histoire se déroule environ deux ans après la fin du combat contre Boo et pourtant Son Goten, Trunks et Marron (la fille de Krilin et C-18) ne semblent pas avoir grandi. De plus, Bulma déclare avoir 38 ans alors qu’elle devrait en avoir plutôt 45. Cette "coquetterie" est partagée par le personnage de Mai qui déclare qu’elle va bientôt avoir 41 ans, ce qui voudrait dire qu’elle avait 12 ans au début de Dragon Ball, ce qui est incohérent. De plus, l’accueil du film par les fans fut mitigé. Si certains étaient ravis de retrouver leurs héros sur grand-écran, d’autres ont trouvé que l’histoire n’était pas très originale et que les nouveaux concepts (dieux de la destruction, Super Saiyan Divin) n’étaient pas très recherchés, voire même tirés par les cheveux dans le cas de la nouvelle transformation de Son Gokû. Enfin, le manque de combats fut pointé du doigt.
Quoi qu'il en soit, l'histoire servira tout de même de base aux 14 premiers épisodes de la cinquième série de la saga, Dragon Ball Super, qui a débuté en 2015.

A noter que lors de sa sortie cinéma au Japon, le film durait 1 heure 30 minutes, durée rallongée de 15 minutes lors de sa diffusion télévisuelle nippone. C’est cette version longue que nous avons eu en France dès l’arrivée du film sur notre territoire. Saluons au passage l'effort qui a été fait de reprendre les comédiens ayant officié dans Dragon Ball Z 20 ans plus tôt.
A souligner aussi : il existe également une version en anime comics de ce film, publiée début 2015 en France chez Glénat.

Doublage
Voix françaises (Studio Time-Line Factory) :
Patrick BorgSon Gokû, Boo
Brigitte LecordierSon Goten, C-18, Gotenks, Son Gokû enfant
Eric LegrandVégéta, Yamcha
Céline MonsarratBulma, Pual, Chaozu
Bruno MagneBeerus
Bruno MéyèreWhis
Mark LesserSon Gohan
Monique NeversKrilin
Philippe AriottiPiccolo, Oolong, Freezer
Marie Millet GiraudonDende, mère de Bulma
Anouck HautboisChichi, Trunks
Gilbert LévyTortue Géniale, Kaioh, doyen Kaioh
Marc BretonnièreProfesseur Brief, Ten Shin Han, Gyumao
Frédéric BouralyMr Satan
Vincent De BouardKaio Shin
Jennifer FauveauVidel
Benjamin PascalPilaf
Josephine RopionMaï
Stéphane MaraisShû
Michel RuhlNarrateur
Antoine NouelShenron
Auteur : Arachnée
Dragon Ball Z - Film 14 - image 1 Dragon Ball Z - Film 14 - image 2 Dragon Ball Z - Film 14 - image 3 Dragon Ball Z - Film 14 - image 4 Dragon Ball Z - Film 14 - image 5 Dragon Ball Z - Film 14 - image 6 Dragon Ball Z - Film 14 - image 7 Dragon Ball Z - Film 14 - image 8 Dragon Ball Z - Film 14 - image 9 Dragon Ball Z - Film 14 - image 10 Dragon Ball Z - Film 14 - image 11 Dragon Ball Z - Film 14 - image 12 Dragon Ball Z - Film 14 - image 13 Dragon Ball Z - Film 14 - image 14 Dragon Ball Z - Film 14 - image 15 Dragon Ball Z - Film 14 - image 16 Dragon Ball Z - Film 14 - image 17 Dragon Ball Z - Film 14 - image 18 Dragon Ball Z - Film 14 - image 19 Dragon Ball Z - Film 14 - image 20 Dragon Ball Z - Film 14 - image 21 Dragon Ball Z - Film 14 - image 22 Dragon Ball Z - Film 14 - image 23 Dragon Ball Z - Film 14 - image 24 Dragon Ball Z - Film 14 - image 25 Dragon Ball Z - Film 14 - image 26 Dragon Ball Z - Film 14 - image 27


Dragon Ball Z - Kami to Kami © Akira Toriyama / Tôei Company, Fox International Productions Japan, Shûesha, Fuji TV, Bandai, Namco
Fiche publiée le 09 mars 2015 - Dernière modification le 02 février 2017 - Lue 6328 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO