Harmagedon

Fiche technique
Nom originalGenma Taisen (幻魔大戦)
OrigineJapon
Année de production1983
ProductionKadokawa Shoten, Madhouse
Durée135 minutes
Auteur romanKazumasa Hirai
Auteur mangaShôtarô Ishinomori
RéalisationRintarô
Assistant-réalisationSusumu Ishizaki
Producteur exécutifHaruki Kadokawa, Shôtarô Ishinomori
ScénariiChiho Katsura, Makoto Naitô, Masaki Mori
PlanningMasao Maruyama, Masaki Mori
Chara-DesignKatsuhiro Otomo
Direction de l'animationTakuo Noda, Kazuo Tomizawa (assistant)
Direction artistiqueTakamura Mukuo
Direction des décorsKazuo Oga, Tadao Kubota
Direction photographieIwao Yamaki
MusiquesNozomi Aoki, Keith Emerson (direction musicale)
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT25 décembre 2006 (Game One)
Editions
Sortie en VHSJuin 2001 (Dynamic Visions)
Sortie en DVD28 février 2008 (Dybex)
Synopsis

La princesse de Transylvanie, Luna, qui est par ailleurs une télépathe douée du don de voyance, se trouve dans un avion lorsqu’elle voit dans sa boule de cristal que celui-ci va s’écraser. Effectivement, quelques secondes plus tard, l’engin est frappé par une météorite et explose en plein vol. Etrangement, Luna survit à l’explosion et son corps astral se retrouve dans un espace cosmique séparé du reste de l’univers, à environ 4 millions d’années lumières de la Terre. C’est Froi, l’entité née de l’énergie vitale formant la conscience du cosmos, qui a téléporté la princesse, et ce, afin de lui révéler que Genma, une entité cherchant à annihiler toute vie présente dans l’univers, se rapproche de la Terre. Il lui explique aussi que c’est Vega, un extra-terrestre envoyé par Genma dans la Voie Lactée, qui a détruit son avion. Vega est un guerrier dont la planète a été détruite par Genma il y a 2000 ans de cela. Tous les habitants avaient péri, y compris Arieta, la femme que Vega chérissait plus que tout, mais lui avait survécu, après être monté dans une capsule de sauvetage. Ayant perdu sa conscience, Vega avait été convaincu par Genma de surveiller Luna et de l’éliminer au moment propice. Alors que Luna, désignée par Froi comme une guerrière psychique, se réveille sur l’épave de l’avion, Vega se retrouve face à elle. Comme il a retrouvé sa conscience, il lui demande de le tuer mais Luna refuse et l’enjoint au contraire à l’aider afin de trouver d’autres êtres aux pouvoirs paranormaux qui pourront l'aider dans sa lutte contre Genma.

Le premier guerrier que recrutent Luna et Vega s’appelle Jyo Azuma. C’est un lycéen taciturne et très proche de sa grande sœur (trop selon sa petite amie, Jyunko, qui décide de le quitter pour cette raison), que la découverte de ses pouvoirs grise au point de troubler l’ordre public pour son propre amusement. Mais bien vite l’expérience tourne au cauchemar pour l’adolescent qui perd son meilleur Shirô (qui a pris peur en découvrant ses pouvoirs et a mis fin à leur amitié) et se retrouve dans un état psychique effroyable après reçu un message télépathique de Luna lui montrant Genma. La princesse réussira néanmoins à le faire sortir de sa régression mentale et le convaincre de combattre à ses côtés. Dans le même temps, Genma réveille deux esprits malfaisants, Zambi et Zamedi, et les envoie assassiner Jyo. Le premier d’entre eux piège ce dernier en prenant l’apparence de Jyunko mais l’adolescent se rend compte au dernier moment du subterfuge et parvient à s’échapper. Plus tard, alors que Jyo déprime dans sa chambre (comme cela lui arrive souvent dernièrement), sa sœur Michiko vient le voir pour comprendre ce qui lui arrive. Jyo décide alors de lui révéler l’existence de ses pouvoirs. Celle-ci accepte assez facilement cette nouvelle, à son grand soulagement. Mais la tranquillité retrouvée va s’avérer bien éphémère...


» Résumé complet


Commentaires

Ce film d’animation est le tout premier produit par la société Kadokawa Shoten, l’une des principales maisons d’édition japonaises. Pour mener à bien ce projet, la société s’est associée à de grands noms de l’animation et du manga. En premier lieu, la réalisation a été confiée à Rintarô, qui avait obtenu une grande renommée après s’être occupé des deux premiers films de Galaxy Express (voir fiches ici et ici). Le character design a quant à lui été confié à Katsuhiro Otomo, dont le dernier manga en date, Dômu (Rêves d'enfant) avait marqué toute la profession par son découpage proche d’une œuvre cinématographique. Enfin, pour le scénario, le président de la Kadokawa Shoten a tout simplement décidé d’adapter une de ses histoires à succès, Genma Taisen, imaginée par le scénariste Kazumasa Hirai (surtout connu chez nous pour 8-man) et dessinée par le mangaka Shôtarô Ishinomori (Cyborg 009, San Ku Kaï...)
D’abord adapté sous la forme d’un manga en 2 volumes parus dès 1967, Genma Taisen a connu une suite de 1971 à 1974, Shin Genma Taisen (2 volumes) avant que Kazumasa Hirai ne décline seul l'histoire sous la forme de 7 romans parus de manière sporadique entre 1978 et 2008. Le scénario du film est basé sur les 3 premiers mais aboutit sur une fin inédite. De son côté, Shôtarô Ishinomori a écrit seul un spin-off, Genma Taisen : Shinwa Zenya no Shou (3 tomes en 1979). Ce manga sera adapté en série télé en 2002 (série connue chez nous sous le titre Ghenma Wars - A l’aube de la légende). Enfin, un remake du manga, "Genma Taisen Rebirth", a été réalisé en 2014 par Kyoichi Nanatsuki et Masato Hayase.

Le film a pour l’époque bénéficié d’un énorme budget, ce qui se ressent encore aujourd’hui dans la qualité de l’animation et les effets spéciaux réussis. En revanche, le thème principal du film, les guerriers psychiques (ou ESPers) a mal vieilli, tant il a été repris depuis (on pense notamment au film Luck l'intrépide ou à la série Supernana). Katsuhiro Otomo lui-même reprendra ce thème pour son manga Akira (et le film homonyme) qu’il a réalisé. On s’amusera d’ailleurs à remarquer que Jyo ressemble à une ébauche de ce que sera Tetsuo. Le film souffre par ailleurs de longueurs (défaut récurrent sur les films nippons d’animation de science-fiction de cette époque, par exemple Princesse Millenium). Dernier point : la princesse Luna change de look en plein milieu du film, sans explications ! (erreur qu’il aurait pourtant été facile d’éviter).
On notera que Rintarô a disséminé deux clins d’œil au cours du film : premièrement, son sosie apparait brièvement sous les traits d’un artiste dans la scène où Jyo teste ses pouvoirs dans la rue ; deuxièmement, l’affiche du film figure dans un plan lors de l’attaque de Tokyo.

Le film remportera un succès mitigé à l’époque de sa sortie, ce qui n’empêchera pas la Kadokawa Shoten de continuer à financer des films d’animation à grand budget : Shônen Kenya en 1984 (ce film réalisé par les studios Toei Animation est inédit en France) et Kamui, réalisé une nouvelle fois par Rintarô. Aucun de ces deux films ne seront de francs succès, si bien que la société se fera assez discrète jusqu’à la deuxième moitié des années 90 où elle obtiendra finalement de bons résultats au box office grâce à des films comme X-1999 (avec encore Rintarô !), et les films dérivés de Slayers et Tenchi Muyo.

Attention à ne pas confondre Harmagedon avec Armageddon un film d'animation coréen édité par Manga Vidéo au début des années 2000.

Auteur : Arachnée
Harmagedon - image 1 Harmagedon - image 2 Harmagedon - image 3 Harmagedon - image 4 Harmagedon - image 5 Harmagedon - image 6 Harmagedon - image 7 Harmagedon - image 8 Harmagedon - image 9 Harmagedon - image 10 Harmagedon - image 11 Harmagedon - image 12 Harmagedon - image 13 Harmagedon - image 14 Harmagedon - image 15 Harmagedon - image 16 Harmagedon - image 17


Genma Taisen © Kazumasa Hirai, Shôtarô Ishinomori / Kadokawa Shoten, Madhouse
Fiche publiée le 21 juillet 2014 - Dernière modification le 14 décembre 2016 - Lue 1919 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO