Macross - Robotech, le Film

Fiche technique
Nom originalChô Jikû Yôsai Makurosu - Ai Oboete Imasu Ka
(超時空要塞マクロス 愛・おぼえていますか)
Super Dimension Fortress Macross - l'amour... t'en souviens-tu?
OrigineJapon
Année de production1984
ProductionTatsunoko, Big West, Shogakukan Inc
Durée112 minutes
AuteurShôji Kawamori, Studio Nue
RéalisationShôji Kawamori, Noboru Ishiguro
Producteur exécutifAkira Inoue, Hiroshi Iwata, Tsuneyuki Enomoto
ScénariiSukehiro Tomita
Chara-DesignHaruhiko Mikimoto
Mecha-DesignKazutaka Miyatake
Direction de l'animationHaruhiko Mikimoto, Toshiki Hirano, Ichirô Itano, ...
Direction artistiqueMitsuharu Miyamae, ...
Conception / Rech. DécorsKazutaka Miyatake
Direction photographieKazunori Hashimoto
MusiquesKentarô Haneda
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)24 juillet 1995 (cycle Cinémanga)
Editions
Sortie en VHS1995 (Manga Power)
1995 (Shuriken)
Synopsis

2009, quelque part dans l'espace. Cela fait cinq mois que le vaisseau Macross, dans lequel vivent des milliers d'humains expatriés, a été accidentellement téléporté loin de la Terre après l'attaque de mystérieux extra terrestres, les Zentradi. Alors que la jeune vedette Minmay Lynn donne son premier concert sur le vaisseau, celui-ci est victime d'une nouvelle attaque. Hikaru Ichijo, un pilote de valkyrie (un engin volant transformable en robot), reçoit l'ordre de la commandante en second du Macross, Misa Hayase, d'aller combattre les assaillants. Cependant Hikaru, qui a aperçu des Zentradi tentant de pénétrer dans le vaisseau, ignore les ordres afin de les intercepter. Dans sa course-poursuite, il sauve de justesse Minmay (qui a été emportée suite à la destruction du système gravitationnel) mais il perd le contrôle de son appareil et tous deux se retrouvent bloqués dans une zone condamnée du vaisseau. Pendant les quelques jours qu'ils passent ensemble, ils s’amourachent l’un de l’autre...

Les deux jeunes gens sont finalement retrouvés et délivrés. Un jour, alors que Minmay a rendez-vous avec Hikaru, celui-ci l’emmène faire un tour dans l'espace. Mais leur escapade est découverte par Kaifun, le frère de Minmay, qui part à leur poursuite en compagnie de Misa, laquelle promet la cour martiale à Hikaru ! Malheureusement pour eux, ils sont repérés par des Zentradi qui les capturent, ainsi que Roy Fokker, pilote et ami d'Hikaru, qui a tenté de secourir celui-ci. Tous les cinq sont amenés devant les chefs de la flotte extra terrestre, Britai et Exedol, pour être interrogés sur leur civilisation et surtout sur les rapports entre les hommes et les femmes, qui les intriguent beaucoup. En effet, chez les Zentradi, les individus sont séparés suivant leur sexe et la culture (notamment la musique) n'existe pas. Seule la guerre guide leur vie. Grâce à une attaque des Meltran (les femmes Zentrandi avec qui les hommes sont en guerre), qui créée la confusion, Hikaru et Misa arrivent à s’échapper mais Roy est abattu en les couvrant. Quant à Minmay et son frère, ils sont transférés vers la flotte principale des Zentradi.

A cause d'un assaut des Zentradi, le valkyrie d'Hikaru est propulsé sur une étrange planète ravagée où toute trace de vie a été éradiquée et qui s'avère être... la Terre. Incapables de contacter le Macross, Hikaru et Misa décident d'explorer la planète. Pendant ce temps, Boddole Zer, le chef des Zentradi, explique à Britai et Exedole que les humains sont issus de la même civilisation qu'eux, la protoculture, mais leurs créateurs communs ne voulaient pas qu'ils soient en contact car leurs modes de vie sont trop différents. En particulier, les chansons des humains représentent un danger pour l'esprit combattif des Zentradi. Sur Terre, Misa et Hikaru apprennent ces mêmes informations grâce un vestige de la protoculture, trouvé dans une ancienne cité sous-marine. A une différence près: les humains ont en fait été créés après les Zentradi, car leurs créateurs avaient réalisé que séparer les hommes et les femmes étaient une erreur, ceux-ci devant vivre en harmonie. Ils trouvent aussi un moyen de contacter le Macross, même s'ils ne savent pas si leur message a été reçu. Au bout d'un moment, le désespoir commence à envahir nos deux héros, ce qui a pour conséquence de leur faire dépasser leur antipathie réciproque et même de les rapprocher...


» Résumé complet


Commentaires

Réalisé deux ans après la série télévisée "Macross" (qui correspond à la première partie de la saga Robotech inventée par les Américains), ce film est à l'époque le plus coûteux de l'histoire de l'animation japonaise (400 millions de yen). Visuellement splendide, il a nécessité l'intervention d'une bonne trentaine d'animateurs dont Hideaki Anno (Nadia, Evangelion) et Nobuteru Yûki (Lodoss, Escaflowne). Il résume la quasi totalité de la série télévisée en omettant simplement le début et les dix derniers épisodes et en modifiant quelque peu les intrigues. Malgré des simplifications, certaines scènes sont un peu déconcertantes pour le néophyte (notamment le fait que le vaisseau Macross navigue dans l'espace dès le début) ou présentent peu d’intérêt pour celui-ci (en particulier celles entre Max et Millia et Minmay et Kaifun, qui sont à peine développées). Mais le film ne se borne pas à être un simple remake de la série d'origine puisque certaines scènes ont été approfondies, notamment celles concernant le triangle amoureux entre Hikaru, Misa et Minmay. Cette dernière apparaît par ailleurs sous un jour plus négatif (dans une scène, elle affirme - sous le coup de la déception amoureuse - se moquer du sort des habitants du Macross en dehors de Hikaru) tandis que Misa est moins froide. Le concept de protoculture est également explicité grâce à de nouvelles révélations. Enfin, le côté brutal de la guerre est renforcé par une violence nettement plus visible à l'écran.

Ce long-métrage trouvant difficilement sa place dans la chronologie de l'univers de Macross, l'auteur Shôji Kawamori a eu l'idée d'en faire un film de propagande militaire dans l'une des séries de la saga, Macross 7 (inédit dans nos contrées) ! Trois ans après la réalisation de ce film, une OAV musicale de 30 minutes intitulée "Macross Flash Back 2012" sort en 1987. On y retrouve des extraits du film et de la série mais aussi quelques scènes inédites notamment une chanson de Minmay qui, par la suite, a été ajoutée à la fin du film qui nous intéresse ici, lorsqu'il est ressorti dans les années 90 sous le titre "Macross Do You Remember Love Perfect Edition".

Suite à l'énorme succès du film sur l'archipel nippon, le distributeur (Tôho) décide de réaliser en 1987 une version internationale, "Super Space Fortress Macross", en engageant des interprètes Hongkongais et Australiens pour faire le doublage. Cette version sortira tout d'abord aux États-Unis en 1988 dans une version tronquée, "Clash of the Bionoids", puis intégrale en 1995, "Super Dimensional Fortress Macross". Étrangement, toutes les scènes où les Zentradi parlent leur langue d'origine en VO ont été doublées en anglais (probablement dans un souci d'économie et afin de ne pas avoir à réaliser de sous-titres). Notre version française se base sur cette version (ce qui explique que Minmay chante dans la langue de Shakespeare dans une scène et que les crédits du générique de fin soient en anglais). Malheureusement, elle comporte de nombreuses bourdes qui n'existent pas dans la version internationale: Hikaru devient Hikari, Roy Fokker est appelé Roy Foster, le prénom Minmay est prononcé de manière différente suivant les comédiens, Hikaru tutoie Misa dès le début alors que c'est son supérieur, les personnages perdent leur patronyme, les Zentradis sont renommés Zentradiens (comme dans Robotech) et surtout certains dialogues ont été changés, sans doute pour faciliter la compréhension de l'intrigue à ceux qui ne connaissent pas la série d'origine. Par exemple, on explique que les habitants du Macross ont volontairement quitté la Terre pour avoir une vie meilleure ou que Minmay a été reniée par ses parents car ils n'approuvaient pas son rêve de devenir chanteuse! Une chanson de Minmay a également été remplacée par une musique de fond, sans raison apparente.
En dehors de ce doublage, il existe une version sous-titrée projetée en 1995 à l'occasion du festival Cinémanga. L'éditeur Kaze avait annoncé à l'époque son intention d'éditer l’œuvre en vidéo avant de s'apercevoir que les droits étaient détenus par AB production. A propos de droits, on notera qu'un imbroglio juridique empêche malheureusement la réédition de ce film en dehors du Japon (où il vient de sortir en Blu-Ray dans une version qui a été sévèrement critiqué par les fans car quelques plans ont été floutés à cause de leur violence).

Doublage
Voix françaises (Studio SOFRECI) :
Mark LesserHikaru Hichijoe
Corinne RichardonMisa Hayase
Laurence SacquetMinmay Lynn
Maïté MonceauClaudia Lasalle, Sammy
Antoine ToméRoy Fokker
Bruno JournéeIncertain: Kaifun Lynn, Hayoa Kakizake
Loïc BauginMaximilian Genius
Malvina GermainLap’Lamiz, Kim
Gigi LesserVanessa, Millia Farina
Christian PélissierBritai
Yves-Fabrice LebeauExedol, Kamjin
Alain FloretBoddole Zer
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Macross - Robotech, le Film - image 1 Macross - Robotech, le Film - image 2 Macross - Robotech, le Film - image 3 Macross - Robotech, le Film - image 4 Macross - Robotech, le Film - image 5 Macross - Robotech, le Film - image 6 Macross - Robotech, le Film - image 7 Macross - Robotech, le Film - image 8 Macross - Robotech, le Film - image 9 Macross - Robotech, le Film - image 10 Macross - Robotech, le Film - image 11 Macross - Robotech, le Film - image 12 Macross - Robotech, le Film - image 13 Macross - Robotech, le Film - image 14 Macross - Robotech, le Film - image 15 Macross - Robotech, le Film - image 16 Macross - Robotech, le Film - image 17 Macross - Robotech, le Film - image 18 Macross - Robotech, le Film - image 19 Macross - Robotech, le Film - image 20


Chô Jikû Yôsai Makurosu - Ai Oboete Imasu Ka © Shôji Kawamori, Studio Nue / Tatsunoko, Big West, Shogakukan Inc
Fiche publiée le 03 mai 2013 - Dernière modification le 17 janvier 2017 - Lue 3647 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO