My Little Pony : le Film

Fiche technique
Nom originalMy Little Pony the movie
OrigineEtats Unis, Canada
Année de production2017
ProductionHasbro, DHX Media
Durée99 minutes
AuteurLauren Faust
RéalisationJayson Thiessen
ProductionHaven Alexander, Stephen Davis, Brian Goldner
Producteur exécutifKirsten Newlands, Sarah Wall, Meghan McCarthy, Michael Vogel
ScénariiMeghan McCarthy, Rita Hsiao, Joe Ballarini, Michael Vogel
Story-boardsOvi Nedelcu, Steve Lumley, Patricia Atchinson, Larry Leker, Kevin Munroe, Jocelan Thiessen, Chris Johnston, Aynsley King, Thalia Tomlinson, Nicole Wang
Effets SpéciauxMichel Gagné, Tobias Anker
Direction de l'animationNadine Wagner-Westerbarkey
MusiquesDaniel Ingram
Adaptation françaiseSophie Servais
Direction de doublageNathalie Stas
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)18 octobre 2017
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray21 février 2018 (Metropolitan Films)
Synopsis

Tous les poneys de Equestria sont venus à la capitale Canterlot pour assister au tout premier festival de l’amitié. C’est Twilight Sparkle la princesse de l’amitié qui organise cet évènement, toutefois, celle ci est anxieuse et très angoissée à l’idée que la fête ne se déroule pas comme prévu et que sa rencontre avec les autres princesses tourne mal. Spike lui déclare qu’elle n’a pas à s’inquiéter et que tout se passera bien.

Nous la voyons s’entretenir ensuite avec les autres princesses: Célestia, Luna et Cadance. Elle leur fait part de son plan et indique à chacune d’entre elle la tâche qui leur est assignée. Célestia annonce cependant à Twilight qu’elle n’a pas besoin de leurs aides et qu’elle a les aptitudes et les compétences nécessaires pour gérer comme il faut le festival.
Pendant ce temps, Rainbow Dash s’occupe de la météo et éclaircit le ciel, Applejack est chargée de distribuer le cidre aux invité(e)s, Rarity prépare les décorations, Pinkie Pie gonfle les ballons et enfin Fluttershy coordonne la chorégraphie musicale de ses oiseaux. Twilight vient les voir et leur annonce être déçue et dépitée que les autres princesses aient rejeté ses projets pour le festival. Ses amies lui annoncent qu’elles lui font totalement confiance et qu’elles l’aideront et la soutiendront, quoi qu’il arrive et qu’elle peut compter sur elles.
Peu après, la chanteuse Songbird Serenade fait son apparition avec ses gardes du corps pour s’assurer que tout soit prêt.

Tout à coup, le ciel s’assombrit et un vaisseau énigmatique émerge des nuages et atterrit. Un petit hérisson prénommé Gruber en sort et annonce l’arrivée future de son maître, le roi Storm ainsi que celle du lieutenant de celui ci qui sort à son tour de son vaisseau, Tempest Shadow, une licorne à la corne brisée. Tempest ordonne aux princesses de Equestria de se rendre immédiatement et qu’elles lui donnent leur magie, ce que Célestia refuse catégoriquement.
C’est alors que d’autres vaisseaux apparaissent d’où sortent des guerriers qui envahissent la ville et attaquent les poneys ! Tempest Shadow profite de la confusion pour employer des boules magiques qui pétrifient Cadance et Célestia. Cette dernière a tout juste le temps de prévenir sa soeur Luna d’aller requérir l’aide des Hippogriffes qui seraient en mesure d’arrêter Tempest et son armée.
Hélas Luna se fait pétrifier à son tour et Twilight employa sa magie in extremis pour la sauver et éviter qu’elle ne se brise en mille morceaux en s’écrasant par terre. Tempest Shadow lui jette une autre boule mais pétrifie à la place la pauvre pégase Derpy Hooves tandis que Rainbow Dash a volé au secours de Twilight. Nos six héroïnes ainsi que Spike parviennent à échapper par miracle à leurs assaillants.
Nos amis se concertent et décident d’un commun accord d’aller ensemble au pays des hippogriffes pour sauver les autres princesses ainsi que leurs compatriotes. Leur long périple sera semé d’embûches, d’autant plus que Tempest Shadow et ses soldats ne cesseront de les traquer pour les capturer...

Commentaires

Suite au succès critique et commercial triomphal de My Little Pony - les amies c'est magique, une des scénaristes de la série Meghan McCarthy avait annoncé la possibilité de faire un film sur celle ci lors de la convention du Comic-Con à Sandiego en 2012. Le long métrage fut finalement annoncé officiellement le 20 octobre 2014 par le président Stephen Davis. Il avait déclaré que c'était une opportunité unique de narrer une histoire qui ne pourrait être raconté dans la série et d'élargir ainsi le public fan de la série. Il devait à la fois plaire aux fans tout en étant abordable pour les néophytes.

Pour Hasbro, le film devait également promouvoir la gamme de jouets reprenant l'univers de celui ci. La réalisation du long métrage animé cinématographique fut confié à Jayson Thiessen qui avait produit et réalisé les cinq premières saisons de la série télévisée ainsi que les trois premiers films du spin off Equestria Girls. Il se consacra dès lors entièrement au film et délégua la mise en scène des saisons 6 et 7 de la série télévisée à son confrère Jim Miller ainsi que celle du quatrième film Equestria Girls La Légende d'Everfree à Ishi Rudell.
L'animateur Michel Gagné qui fut le directeur d'animation de certains des plus grands chefs d’œuvres du réalisateur Don Bluth tels que Fievel et le nouveau monde, Le Petit Dinosaure et la vallée des merveilles ainsi que Charlie mon héros fut recruté par l'équipe du film en tant que créateur des effets spéciaux. Il prit un hiatus de huit mois par rapport au long métrage Spider-Man into the Spider-Verse produit par Sony Animation sur lequel il travaillait également.
Au sujet de la réalisation technique, Jayson Thiessen et ses animateurs ont préféré ne pas réutiliser l'animation adobe flash qui fut employée pour la série télévisée et les films Equestria Girls, jugée trop obsolète et optèrent pour l'animation Toon Boom Factory davantage adaptée pour un long métrage de grande envergure. Cette technique d'animation permit de donner davantage de relief aux poneys et de consacrer plus de détails aux yeux des personnages.
Le film s'avéra effectivement beaucoup plus abouti techniquement que les épisodes de la série. Sans atteindre les standards des films d'animation traditionnelle des studios Disney, l'animation du long métrage est excellente et d'une fluidité remarquable et ne subit aucune fluctuation. Quant aux décors ils sont beaucoup plus profonds et détaillés. Tout au plus pourra-t-on déplorer une 3D trop voyante pour le vaisseau de Tempest Shadow.

En ce qui concerne l'histoire, elle se déroule chronologiquement entre la fin de la saison 7 et le début de la saison 8. On y retrouve tous les éléments ayant fait la force de la série animée: un humour loufoque et délirant touchant plusieurs registres (l'humour décalé, second degré, les jeux de mots, les gags visuels très cartoon), de la folie, de la fantaisie, mais aussi de l'émotion, du drame, des passages légers en côtoyant d'autres bien plus sombres et angoissants et enfin quelques morceaux de bravoure.
De plus, chacune des héroïnes a son moment de gloire bien que certain(e)s fans déplorèrent la sous exploitation de Applejack et de Fluttershy. Pour ce qui est de Spike, il n'est nullement délaissé et a lui aussi un rôle important, sachant apporter soutien moral et réconfort à Twilight Sparkle.
A l'instar de la série, l'intrigue est entrecoupée de chansons, toutefois, il s'écoule toujours un minimum de temps entre chacune d'entre elles ne les rendant pas envahissantes.

Les objectifs de Jayson Thiessen étaient de narrer une aventure épique de grande envergure pour les héroïnes et Spike le dragon qui leur permettrait de découvrir des régions en dehors du monde de Equestria et d'ainsi approfondir l'univers dans lequel évoluent les protagonistes (bien que dans la série, elles avaient déjà eu l'occasion de voyager dans des pays comme ceux des dragons, des griffons et des yaks).
En plus des personnages principaux, les animateurs ont inclus dans le récit plusieurs poney secondaires et d'arrière plan faisant une furtive apparition et uniquement perceptibles par les fans pour leur plus grand plaisir tels que Derpy Hooves, Starlight Glimmer, Trixie, Cheese Sandwich, Bulk Biceps, DJ-Pon 3 et Octavia, Coco Pommel, Granny Smith ou encore Big Mac.
Les scénaristes créèrent également des personnages spécifiques au film comme Tempest Shadow ainsi que son chef le Roi Storm, l'intrépide Celaneo et ses valeureux pirates, l'énigmatique chat Capper ou encore les hippogriffes.
A l'origine, Tempest Shadow ne devait pas être la méchante du récit mais une ponette sauvage et solitaire ayant quitté Equestria et vivant dans les badlands. C'est au cours de la production qu'elle devint ce personnage sombre, torturé psychologiquement et implacable, prête à tout pour atteindre son but.
Quant aux pirates, ils devaient être à la base totalement machiavéliques, mais les auteurs préférèrent finalement les rendre plus sympathiques. Après avoir hésité sur quelles créatures ils seraient (des chiens, des phoques), ils devinrent des perroquets qui ont toujours été les animaux de compagnie de prédilection des pirates.

A noter d'ailleurs que, deux mois avant la sortie officielle du film au cinéma aux Etats Unis, des comics intitulés "My Little Pony-the Movie: Prequel" se déroulant chronologiquement avant les événements du long métrage furent publiés. Ils furent écrit par le scénariste Jeremy Whitley et illustrés par le dessinateur Andy Price. Leur particularité est de dévoiler le passé et le vécu du roi Storm, de Capper, Celaneo et ses pirates ainsi que de Tempest Shadow. Ces comics sont pour le moment inédits en France.

On retrouve au même titre que la série quelques références culturelles. Ainsi un des poneys gardes du corps est une caricature de Samuel L.Jackson qui interpréta Jules Winnfield dans "Pulp Fiction". Quant à la première conversation entre Tempest Shadow et son maître le roi Storm, elle rend hommage à la discussion entre Dark Vador et l'Empereur dans "L'Empire Contre Attaque". Détail amusant: avant le début de leur discussion, on peut entendre le bruit caractéristique des modems au début des années 2000 quand ils se connectaient sur Internet ! Enfin on peut voir un poney qui est une caricature de Jeff Koons, un sculpteur plasticien qui crée des œuvres d'art à partir de ballons. C'est le poney qui crie "Brian ! NON !" en voyant son ballon écrasé par la passerelle du vaisseau de Tempest Shadow !

Le doublage original reprit non seulement l'intégralité du casting de la série TV (absolument tous les personnages ayant retrouvé leurs voix habituelles) mais il recruta aussi plusieurs stars pour interpréter les personnages inédits: Emily Blunt pour Tempest Shadow, Liev Shreiber pour le Roi Storm, Taye Diggs pour Capper ou encore la chanteuse Sia pour Songbird Serenade (dont le look est fortement inspiré de celle qui l'interprète).
En France, un fan avait soumit une pétition auprès du distributeur Metropolitan afin qu'il reprenne les mêmes comédien(ne)s Belges que celles et ceux de la série télévisée. La pétition recueillit plusieurs centaines de signatures. Metropolitan en tint compte et réengagea la totalité des comédien(ne)s Belges de la série animée, l'ensemble des personnages ayant conservé leurs voix habituelles. Cette décision de Metropolitan fut saluée par les fans, le distributeur ayant été à l'écoute de ceux-ci et ne réitéra pas les erreurs du passé comme Cowboy Bebop le film qui ne reprit aucun(e) des comédien(ne)s de la série TV originale (alors que celle ci bénéficiait d'une version française très populaire auprès des fans).
Le doublage belge est par ailleurs très bon et bénéficia d'une traduction de qualité. L'intégralité des chansons furent doublées et adaptées en français à l'exception de deux d'entre elles: "Pony got the beat" qui est le générique d'ouverture et « Rainbow » de Songbird alias Sia qui sont restées en version originale. Au sujet de la chanson « Pony Got the Beat » il s’agit en fait d’un pastiche de la chanson « we got the beat" du groupe musical féminin « The Gogo’s » (anciennement appelé « The Misfits »). Le doublage Belge ne fit cependant appel à aucune célébrité pour interpréter les personnages inédits, contrairement à la plupart des films d'animation occidentaux des années 2010 sortis en France, en Belgique et en Suisse.

My Little Pony-le film sortit le 6 octobre 2017 aux Etats-Unis et le 18 octobre en France.
Hélas, il ne remporta pas le succès escompté en Amérique du Nord. Il arriva la première semaine à la quatrième place du box office Américain, après "Blade Runner 2049", "It" (nouvelle adaptation du roman éponyme de Stephen King), et "La Montagne entre nous". Il dégringola ensuite à la neuvième place la semaine suivante et totalisa au final 21,9 millions de dollars.
Le résultat fut similaire en France, seuls 238 000 spectateurs se déplacèrent pour voir les aventures de Twilight et ses amies sur grand écran.
Par ailleurs, le film reçut un accueil tiède et très mitigé de la part des critiques, certains lui reprochèrent de ressembler à un assemblage d'épisodes tandis que d'autres déplorèrent le sous développement de plusieurs personnages. Quelques critiques furent toutefois positives et considérèrent le film comme drôle et charmant et plébiscitèrent l'amélioration technique de celui ci par rapport à la série ainsi que la personnalité affirmée de ses héroïnes.

Le long métrage eut cependant un accueil plus positif et enthousiaste auprès de beaucoup de familles et des Bronies et Pegasisters (fans adultes et adolescents de My Little Pony), sans toutefois faire l'unanimité.
Malgré les résultats mitigés du box office, Hasbro envisage cependant de produire un second film, bien qu'aucune date de sortie n'ait été fixée à ce jour.

Un grand merci à Yupa, Mauser91 et Cyril pour leurs compléments d'information et à Ben3F pour les noms des comédiens.

Doublage
Voix françaises (Studio SDI Media Belgium) :
Claire TefninPrincesse Twilight Sparkle
Nancy PhilippotPrincesse Twilight Sparkle (voix chantée)
Nathalie HugoPinkie Pie
Mélanie DermontRainbow Dash
Julie BasecqzRarity
Nathalie DelattreRarity (voix chantée)
Fabienne LoriauxApplejack
Nathalie StasApplejack (voix chantée), Lix Splittle
Elisabeth GuinandFluttershy
Alexandra CorreaSpike
Valérie LemaîtreTempest Shadow
Laura MasciTempest Shadow (voix chantée)
Michel HinderyckxLe Roi Storm, Bulk Biceps
 
» Cast étendu
Auteur : Xanatos
My Little Pony : le Film - image 1 My Little Pony : le Film - image 2 My Little Pony : le Film - image 3 My Little Pony : le Film - image 4 My Little Pony : le Film - image 5 My Little Pony : le Film - image 6 My Little Pony : le Film - image 7 My Little Pony : le Film - image 8 My Little Pony : le Film - image 9 My Little Pony : le Film - image 10 My Little Pony : le Film - image 11 My Little Pony : le Film - image 12 My Little Pony : le Film - image 13 My Little Pony : le Film - image 14 My Little Pony : le Film - image 15 My Little Pony : le Film - image 16 My Little Pony : le Film - image 17 My Little Pony : le Film - image 18 My Little Pony : le Film - image 19 My Little Pony : le Film - image 20 My Little Pony : le Film - image 21 My Little Pony : le Film - image 22 My Little Pony : le Film - image 23


My Little Pony the movie © Lauren Faust / Hasbro, DHX Media
Fiche publiée le 03 mars 2018 - Dernière modification le 20 juin 2018 - Lue 2168 fois