Space Jam

Diffusions
Arrivée en France (cinéma)5 février 1997
1ère diffusion hertzienne27 décembre 2000 (France 2)
1ère diffusion francophone21 décembre 1998 jusqu'au 6 janvier 1999 (Canal+)
1ère diff. Cable/Sat/TNT10 décembre 1999 (Ciné Cinéma)
Rediffusions27 décembre 2002 (France 3)
21 février 2005 (TMC)
Sporadiquement du 19 septembre 2005 au 31 juillet 2016 (RTL9)
27 avril et 25 mai 2006 (Teva)
9 avril 2007 (NT1)
20 mai jusqu'au 8 décembre 2008 (TPS Star)
1er et 15 septembre 2009 (Comédie !)
25 et 26 janvier 2011, 4 avril et 14 novembre 2017 (Gulli)
Editions
Sortie en VHS4 novembre 1997 (Warner Home Vidéo - Club Famille)
Sortie en DVD25 novembre 1998 (Warner Home Vidéo - Club Famille)
Sortie en Blu-Ray Disc8 novembre 2016 (Warner Home Vidéo)
Sortie en Laser Disc1997 (Warner Home Vidéo)
Synopsis

Champion légendaire de basket-ball, Michael Jordan décide pourtant de se reconvertir dans le base-ball, avec un résultat peu glorieux. Pendant ce temps, dans l'espace, un parc d'attraction spatial dirigé par le diabolique Swackhammer vit une période difficile et les clients commencent à fuir l'endroit, faute d'innovations. Pour redonner à son parc un vent de fraîcheur, le dirigeant envoie alors ses sbires capturer les Looney Tunes pour qu'ils servent d'esclaves dans le parc. Ces derniers ne se laissent pas faire et défient les extraterrestres au basket, promettant de se livrer à eux s'ils se font vaincre. Mais les choses se compliquent lorsque leurs adversaires n'hésitent pas à dérober les talents de plusieurs basketteurs de renom !

Les Looney Tunes décident alors de demander de l'aide à Michael Jordan pour pouvoir remporter le match fatidique. Mais l'assistance de l'ex-champion sera t-elle suffisante ?

Commentaires

Si les Looney Tunes ont fréquemment côtoyé le grand écran au travers de leurs innombrables courts-métrages et de quelques longs-métrages (sous la forme de compilations reprenant certains des dits cartoons, reliés par des scènes inédites), Space Jam sera la première production cinématographique d'envergure à les mettre en scène dans une histoire totalement inédite. Encore plus détonnant, les personnages animés partagent l'écran avec des acteurs de chair et d'os !

Tout est parti d'une série de spots publicitaires mettant en scène le célèbre basketteur Michael Jordan repoussant une invasion extraterrestre (dirigée par Marvin le Martien) aux côtés de Bugs Bunny. Devant leur réussite commerciale, il n'en fallut pas plus pour qu'un projet de film reprenant la même idée voit le jour.

La production ne fut pas de tout repos, le film passant par de nombreuses réécritures et ayant du mal à trouver un réalisateur, le choix s'arrêtant finalement sur Joe Pytka, fort d'une longue expérience dans la publicité mais qui est pourtant le premier à trouver ce projet bancal ! Des délais serrés et des difficultés techniques à contourner viendront encore s'ajouter à la production, tout comme les contraintes liées au fait de faire tourner Jordan tout en lui permettant de continuer à s'entraîner (condition sine qua non de sa participation, et qui obligera la Warner à aménager un terrain de basket spécial près du studio de tournage !).

Au final, si le film a été sans grande surprise une réussite du côté du box-office, les retours critiques ont été assez mitigés. Il faut dire que le métrage ne réussit guère à faire oublier son statut de publicité géante et souffre par extension de gros soucis de rythme tandis que les multiples caméos de stars, jouant pour la plupart leur propre rôle (précisons aussi que le personnage de Swackhammer a la voix de Danny DeVito en VO), n'apportent pas grand chose dans l'ensemble. Les personnages des Looney Tunes sont aussi assez mal mis en valeur au final, réduits dès le postulat de départ à un statut victimaire assez étonnant, le célèbre Chuck Jones n'hésitera d'ailleurs pas à souligner avec facétie que le Bugs Bunny que lui-même mettait en scène aurait renvoyé chez eux les envahisseurs extraterrestres en deux temps trois mouvements ! Certains gags sont également d'un goût douteux et assez éloignés de la finesse des cartoons originaux.
Néanmoins, le film est une belle réussite sur le plan technique, et ce même si certains effets ont fatalement un peu vieilli avec le temps. Certains traits d'humour sont également assez savoureux, notamment lorsque Bugs et Daffy déclarent être lésés en termes de royalties sur leurs produits dérivés (même si ce passage paraît néanmoins un peu déplacé dans ce film essentiellement commercial) ! Enfin, les fans de Michael Jordan pourront se réjouir de voir leur star bien mise en valeur (malgré son jeu d'acteur inégal), le scénario puisant d'ailleurs beaucoup dans la vie privée de la vedette, Jordan ayant bel et bien mis fin à sa carrière de basketteur pour se lancer dans le baseball (en hommage à son père) avant de faire marche arrière au vu de ses piètres résultats !

Le film aura également un parfum de "nouvelle ère" du point de vue de la distribution vocale car sa sortie coïncide avec la mise en place d'une politique (controversée) de la part du studio de renouveler la quasi-totalité des voix françaises des Looney Tunes (allant même jusqu'à redoubler les anciens cartoons !). Patrick Guillemin conservera toutefois le rôle de Daffy Duck, comme depuis environ une dizaine d'années à l'époque (et jusqu'à son décès en 2011), de même qu'Albert Augier retrouve une dernière fois le rôle d'Elmer Fudd après l'avoir doublé dans plusieurs anciens doublages de cartoons (mais le personnage a eu en fait de nombreuses voix), il cédera par la suite sa place à Patrice Dozier. En revanche, le regretté Guy Piérauld, pourtant encore vivant et en activité à l'époque, sera remplacé sans ménagement sur son rôle mythique de Bugs Bunny. Il semblerait d'ailleurs que, pour ce film en tout cas, Edgar Givry ait été d'abord envisagé pour reprendre le rôle du célèbre lapin (on peut d'ailleurs entendre sa voix sur plusieurs bandes-annonces) mais c'est finalement Gérard Surugue qui deviendra la nouvelle voix du personnage.

Une suite à Space Jam fut pendant longtemps envisagé, et reste aujourd'hui encore à l'étude, mais Michael Jordan a toujours refusé de revenir tourner pour le cinéma, préférant les conditions beaucoup plus confortables de la publicité. D'autres stars ont alors été approchés mais le projet n'a pour l'instant pas abouti. Toutefois, un long-métrage mélangeant à nouveaux les personnages animés de Warner avec des acteurs réels verra le jour en 2003 : Les Looney Tunes Passent à l'Action. Pour conclure, signalons que la chanson I Believe I Can Fly de R. Kelly, si elle a été à la base écrite pour le film, est vite devenue culte et s'est largement émancipée de ce dernier !

Doublage
Voix françaises (Studio Dubbing Brothers) :
Thierry DesrosesMichael Jordan
Gérard SurugueBugs Bunny
Patrick GuilleminDaffy Duck
Marc AlfosStan Podolak
Daniel BerettaSwackhammer
Michel MellaPorky Pig
Patrick PréjeanSylvestre (Grosminet), Sam le Pirate
Patricia LegrandTiti
Odile SchmittLola Bunny
Richard DarboisBill Murray
Med HondoJames Jordan
Marie-Christine 'Maïk' DarahJuanita Jordan
Emmanuel JacomyLarry Bird
Barbara TissierMémé
Albert AugierElmer Fudd
Benoît AllemaneCharlie le Coq
Jean-Loup HorwitzMarvin le Martien
François CarrerasPépé le Putois
Guillaume OrsatHubie
 
» Cast étendu
Acteurs & Actrices
Michael JordanLui-même
Wayne KnightStan Podolak
Theresa RandleJuanita Jordan
Manner WashingtonJeffery Jordan
Eric GordonMarcus Jordan
Penny Bae BridgesJasmine Jordan
Brandon HammondMichael Jordan (enfant)
Larry BirdLui-même
Bill MurrayLui-même
Thom BarryJames Jordan
 
» Cast étendu
Auteur : Chernabog
Space Jam - image 1 Space Jam - image 2 Space Jam - image 3 Space Jam - image 4 Space Jam - image 5 Space Jam - image 6 Space Jam - image 7 Space Jam - image 8 Space Jam - image 9 Space Jam - image 10 Space Jam - image 11 Space Jam - image 12 Space Jam - image 13 Space Jam - image 14 Space Jam - image 15 Space Jam - image 16 Space Jam - image 17 Space Jam - image 18 Space Jam - image 19 Space Jam - image 20 Space Jam - image 21 Space Jam - image 22 Space Jam - image 23 Space Jam - image 24 Space Jam - image 25 Space Jam - image 26 Space Jam - image 27


Space Jam © / Warner Bros
Fiche publiée le 29 novembre 2017 - Lue 1126 fois