Batman : The Dark Knight Returns

Fiche technique
Nom originalBatman : The Dark Knight Returns
Batman : le chevalier noir revient
OrigineEtats Unis
Année de production2012-2013
ProductionWarner Bros, DC Comics
AnimationMoi Animation
Durée2 films de 76 minutes
Auteur BDFrank Miller
Auteur "historique"Bob Kane, Bill Finger
RéalisationJay Oliva
ProductionAlan Burnett
Producteur exécutifBruce Timm, Benjamin Melniker, Michael Uslan, Sam Register
ScénariiRobert Goodman
Chara-DesignJon Suzuki
Direction de l'animationSeung Eun Kim
DécorsAndy Chaing, Jonard Soriano, Jeff Wong, Jay Hong
AccessoiresAndy Chaing, Jeff Wong
MusiquesChristopher Drake
Adaptation françaiseMichel Berdah
Direction de doublageCéline Krief
Diffusions
1ère diffusion hertzienne12 juillet 2015 (Canal+)
1ère diff. Cable/Sat/TNT5 décembre 2014 (Canal+ Family)
Rediffusions25 mars 2016, 13 avril 2016 (France 4 - Ré-Animation)
Plusieurs en 2015 (février, mars) (Canal+ Family)
Editions
Sortie en DVD / Blu-rayJuin 2013 (Warner Home Vidéo)
Synopsis

10 ans ont passé depuis que Bruce Wayne, vieillissant, s'est retiré en tant que Batman, le justicier masqué qui faisait régner la justice et aidait la police... Les temps d'aujourd'hui sont devenus plus sombres que jamais et à l'heure où le vaillant commissaire Gordon prend sa retraite bien méritée, un gang mené par un leader aussi violent que monstrueux fait trembler la ville. Entre une police démunie et des politiciens lâches et désemparés, le chaos fait état de loi dans un Gotham apeuré...
C'est le moment pour Batman de faire son retour inéluctable...

Partie 1
La ville de Gotham est sous la peur. Le gang des mutants, des malades qui vénèrent tel un gourou leur épouvantable chef qui a juré d'anéantir tout ce qui lui résiste afin d'asservir la ville, fait régner un chaos qu'on avait plus connu depuis bien longtemps. Le commissaire Gordon, qui prend sa retraite, s'inquiète d'un avenir sombre... De son côté, Bruce Wayne, vieux et fatigué, à raccroché depuis longtemps son costume de Batman mais finit par comprendre qu'il ne peut échapper au destin qu'il s'est lui-même tracé à ses débuts. Il endosse plus de 10 ans après son masque et ses gadgets et repart en croisade.
Son retour improbable rassure la police, met en colère les mutants mais divise l'opinion et les politiques qui, au travers de débats télévisés incessants, dissertent sur les bienfaits sur la société du combat personnel que livre le chevalier noir contre le crime en parallèle à la police.
Bien que fatigué et un peu rouillé, Batman affronte le chef des mutants et trouve une aide bienveillante au travers d'une jeune admiratrice, Carrie, qui risque sa vie pour aider le justicier sous le déguisement de Robin ! Batman après une première victoire qui ne fait que ralentir l'ennemi, prouve toutefois que sa force première vient de son ingéniosité et met au point une stratégie qui va assurer la chute de l'empire des mutants...

Partie 2
Les Mutants se sont divisés en plusieurs clans après la défaite de leur chef et la majorité, fascinée par la victoire de Batman, devient le bras de la justice sous le nom de "fils de Batman"... Une situation qui déplait au gouvernement et au nouveau commissaire remplaçant de Gordon, Yindel, une femme déterminée à arrêter Batman.
Dans cette confusion, c'est le moment que choisit le Joker, pire ennemi du chevalier noir, pour refaire surface. Le criminel, entré dans une sorte de léthargie pendant la disparition de Batman ces 10 dernières années, est galvanisé par le retour de son rival et commet une série de meurtres sauvages. Batman lui livre ainsi un farouche combat, d'une violence rare et inédite entre les deux hommes, qui se solde par la mort du Joker...
Le gouvernement, las du désordre provoqué par Batman, et constatant que la criminalité baisse pourtant grâce à lui, ne supporte plus de voir la situation et les lauriers lui échapper. Dans un contexte de nouvelle guerre froide avec les Russes, les USA somment Superman de mettre fin aux agissements de l'homme chauve-souris...
Le combat des titans devient inévitable et Batman se prépare à ce qui pourrait bien être son ultime combat...

Commentaires

Ce long film découpé en deux parties distinctes est directement dérivé de l'œuvre majeure de Frank Miller consacrée à Batman.
Jusqu'en 1986, les aventures de Batman étaient passées par à peu près tous les tons et tous les styles. Le justicier masqué reprenait du poil de la bête après des années parfois bien légères (notamment dans les années 60 et suite au célèbre feuilleton) mais c'est véritablement cette année 86 qui sera marquante. Dennis O'Neil, rédacteur en chef des titres Batman, décide de modifier quelque peu le personnage et de revenir aux fondamentaux. Il faut dire que le moment était propice puisqu'à cette époque, l'univers DC est en pleine période post "Crisis on Infinite Earths" qui revisite totalement les origines et les statuts des personnages propres à la firme (Superman, Superboy, Wonder Woman...)
Frank Miller signe alors une bande dessinée essentielle, "The Dark Knight returns", qui révolutionne le parcours du superhéros au masque de chauve-souris. Il nous dépeint un Bruce Wayne vieillissant, fatigué et abimé, qui a raccroché son costume depuis 10 ans. Le ton est adulte, voire très noir et le dessin, présentant des figures carrées et monolithiques, tranche avec les dessins plus classiques des ères précédentes.

La BD est un triomphe et reste une des références Batman à ce jour. C'est dans la mouvance de cette œuvre que naîtront d'autres classiques comme "Year One" et surtout "The Killing Joke" qui terminent de (re)mettre Batman au panthéon des superhéros les plus populaires. Désormais, le héros devient beaucoup plus sombre, et les histoires qui le concernent avec lui. Le second Robin est assassiné par le Joker et Tim Burton consacre un premier film, devenu culte, avec Michael Keaton et Jack Nicholson et Prince à la charge de la BO. Batman connait son heure de gloire.

Le double film chroniqué ici, retrace donc assez fidèlement la trame du comics, plus de 25 ans après sa conception. Le graphisme rend hommage au trait vu dans la BD et l'animation n'est pas en reste. Mais surtout, on reste stupéfait de l'audace de l'histoire et des évènements.
Miller nous présente les personnages tels qu'il imagine qu'ils seraient devenus dans un futur proche. Cette histoire n'est ainsi pas canonique ni ne s'inscrit dans une quelconque continuité mais offre une vision sur ce que pourrait être le final des aventures de Batman. Ainsi, si la première partie nous présente un contexte passionnant avec un commissaire Gordon sur le départ de la retraite (on apprend qu'il connait l'identité de Batman par ailleurs), elle sera surtout prétexte à un combat homérique contre le chef des mutants, personnage monstrueux créé de toute pièce par l'auteur, sorte de fusion graphique entre les colossaux Killer Croc et Bane (qui allait naître quelques années plus tard et enfoncer le clou du tournant glauque et sombre pris par les aventures de notre héros), mais aussi à l'entrée en scène d'un nouveau Robin, une fille cette fois-ci, utile à plusieurs reprises.
Alfred , toujours fidèle, est encore là, tout comme Pile-Ou-Face, dont le visage a été reconstruit !

Toutefois, c'est bel et bien la seconde partie qui en impose. Le retour du Joker d'abord, qui développe d'ailleurs la relation ambigüe entre les deux adversaires, est un point d'orgue. Le tueur semble revenir à la vie, alors qu'il avait passé ces 10 ans muré dans le silence. L'idée qu'il n'existe que parce que Batman existe est alors sublimée ici. Le Joker sort de sa torpeur dès qu'il entend dire que Batman est sorti de sa retraite (il l'appelle même "chéri" !) Le duel entre les deux ennemis est saisissant de violence. Blessé aux épaules, un œil crevé, c'est un Joker en sang qui livre son dernier acte de folie contre Batman, tout autant blessé. Le fou furieux se brisera lui-même la nuque pour finir de mettre Batman dans le pétrin face à la justice. Enfin la suite présente un combat homérique entre Batman, enfermé dans une puissante armure et fidèle à ses principes, et Superman, désormais à la solde du gouvernement. Leur lutte se terminera sur la semi-victoire de Batman... qui meurt dans la foulée... du moins le croit-on tout d'abord, ultime pirouette d'un Bruce Wayne quittant pour de bon la scène, tout en préparant secrètement ses successeurs à protéger Gotham.

Ce film est un vibrant hommage au comics d'origine et donne à Batman, mais aussi Superman, une couleur nouvelle. Bien sûr, en 2012, on aura alors beaucoup vu de dessins animés et de films mettant en scène le chevalier noir et aux allures plutôt sombres mais une adaptation de la BD de Miller était attendue... chose désormais faite dans la collection de films en vidéo de DC Comics.
On notera qu'une partie du scénario (le combat entre Superman et Batman) servira d'inspiration pour le film live opposant les deux superhéros (Dawn of Justice).
Enfin on saluera les nombreux clins d'œil : De nombreux personnages sont évoqués (ou vus) et nous donnent une piste sur ce qu'ils sont devenus depuis 10 ans (Wonder Woman, Green Lantern, Lana Lang, Catwoman...) On remarquera aussi les changements subtils du costume de Batman. Si dans la deuxième partie il porte un costume aux teintes noires, avec un logo noir imprimé sur sa poitrine, dans la première il porte le classique costume bleu et gris avec le logo jaune. Enfin certaines scènes restent poignantes, à l'image du final, qui montre la fin du Manoir Wayne et la mort d'Alfred.
Assurément une réussite que tout fan de Batman se doit de visionner.

Doublage
Voix françaises (Studio Dubbing Brothers) :
Saïd AmadisBatman
Karine FoviauRobin / Carrie Kelley
Jean-Claude SachotCommissaire Gordon
Emmanuel JacomySuperman
Xavier FagnonLe Joker
Jacques CironAlfred
Jérôme PauwelsPile ou Face / Harvey Dent, Oliver Queen
Thierry MurzeauChef des mutants
Kelvine DumourLana Lang, Selina Kyle
Odile SchmittYindel, Lola Chong
Jean-Claude DondaMorrie, Dr Wolper
 
» Cast étendu
Auteur : Kahlone
Batman : The Dark Knight Returns - image 1 Batman : The Dark Knight Returns - image 2 Batman : The Dark Knight Returns - image 3 Batman : The Dark Knight Returns - image 4 Batman : The Dark Knight Returns - image 5 Batman : The Dark Knight Returns - image 6 Batman : The Dark Knight Returns - image 7 Batman : The Dark Knight Returns - image 8 Batman : The Dark Knight Returns - image 9 Batman : The Dark Knight Returns - image 10 Batman : The Dark Knight Returns - image 11 Batman : The Dark Knight Returns - image 12 Batman : The Dark Knight Returns - image 13 Batman : The Dark Knight Returns - image 14 Batman : The Dark Knight Returns - image 15 Batman : The Dark Knight Returns - image 16 Batman : The Dark Knight Returns - image 17 Batman : The Dark Knight Returns - image 18 Batman : The Dark Knight Returns - image 19 Batman : The Dark Knight Returns - image 20 Batman : The Dark Knight Returns - image 21 Batman : The Dark Knight Returns - image 22 Batman : The Dark Knight Returns - image 23


Batman : The Dark Knight Returns © Frank Miller, Bob Kane, Bill Finger / Warner Bros, DC Comics
Fiche publiée le 08 janvier 2017 - Lue 1927 fois