Peek la Petite Baleine Blanche

Editions
Sortie en VHSFévrier 1998 (AK Vidéo - Japanimation)
Synopsis

Kai est le fils d’un pêcheur disparu il y a cinq ans dans une terrible tempête. Il vit avec sa mère, son grand-père et son petit frère Moito dans une petite ville proche de la mer souvent balayée par de forts vents. Un jour, en se promenant dans une crique, Kai et Moito trouvent une petite baleine blanche prise dans un grand sac plastique. Ils la délivrent mais en s'échappant, elle reste coincée entre des rochers. Comme elle est très stressée, Kai joue de la flûte (un cadeau de son défunt père) et parvient à la calmer. Plus tard, Kai décide de retourner soigner la petite baleine (qu’il baptise Peek), de la nourrir, et de l’aider à rejoindre la mer, tout cela avec l’aide de son petit frère. Mais deux incidents surviennent alors qu’ils prennent soin de l’animal. La première fois, ce sont des jeunes garçons qui les embêtent alors qu’ils amènent du poisson à Peek. Mais la deuxième fois, c’est un événement bien plus grave : Odeon, le directeur d’un parc aquatique, a découvert Peek et a décidé de l’emmener avec lui, soit disant pour le soigner. Impuissants, Kai et Moito (mais aussi la mère de Peek, qui était resté tout ce temps dans les environs en attendant que son fils soit guéri) sont obligés de le laisser faire.

Bien qu’Odeon lui ait assuré agir pour le bien de Peek, Kai n’est pas convaincu. Et très vite, il découvre le pot-aux-roses : un article du journal local annonce qu’un spectacle mettant en scène Peek va être donné au parc aquatique. Immédiatement, il se rend là-bas pour faire une scène au directeur mais il est interrompu par Maila, la fille de celui-ci. Celle-ci refuse que son père libère Peek (qu’elle a renommé Flap), même en apprenant que la mère de l’animal l’attend.
Peek ne se laissant pas dresser, Odeon décide de tester un sonar censé faire obéir l’animal. Le test échoue et Peek est apeuré. Kai le calme alors en jouant de la flûte. Impressionné, Odeon décide de changer ses plans et pour cela, il va avoir besoin de Kai. Dans le même temps, Maila commence à se poser des questions sur son père en remarquant combien Peek semble malheureux depuis son arrivée au parc.


» Résumé complet


Commentaires

Ce dessin animé charmant au graphisme néanmoins très particulier (les personnages ressemblent presque à des gribouillis d'enfant tandis que les décors sont très soignés) est le premier mais aussi le dernier film réalisé par Koji Morimoto, connu pour ses courts-métrages, notamment "Frankeinstein's wheel" (de la compilation Robot Carnival), "Magnetic Rose" (Memories) et "Au-delà" (Animatrix).

En France, il a fait partie des films à tendance "écologique" édités par AK Vidéo avec Tottoï et Watt Poe. Il s'agissait même de l'un des tous derniers titres sortis par l'éditeur à l'ère de la VHS. On notera qu'il a également été édité édité au Royaume-Uni sous le titre "Fly Peek, Peek the baby whale") chez l'éditeur Kiseki (concurrent de Manga Vidéo) et en Espagne (rebaptisé "La Ballena Blanca, la historia de una bella amistad") chez Polygram avec une accroche assez mensongère disant que le film a inspiré celui de "Sauvez Willy" (1993) ! Certes on retrouve quelques points communs mais il parait peu crédible que les scénaristes de ce film franco-américain ait entendu parler de Peek la Petite Baleine Blanche qui demeure peu connu, y compris dans son pays d'origine.

Auteur : Arachnée
Peek la Petite Baleine Blanche - image 1 Peek la Petite Baleine Blanche - image 2 Peek la Petite Baleine Blanche - image 3 Peek la Petite Baleine Blanche - image 4 Peek la Petite Baleine Blanche - image 5 Peek la Petite Baleine Blanche - image 6 Peek la Petite Baleine Blanche - image 7 Peek la Petite Baleine Blanche - image 8 Peek la Petite Baleine Blanche - image 9 Peek la Petite Baleine Blanche - image 10


Tobé! Kujira no Peek © Hidehito Hara / Tôhô
Fiche publiée le 31 janvier 2016 - Dernière modification le 06 décembre 2016 - Lue 1401 fois