Planètes

Fiche technique
Nom originalPlanetes / Itaanhtez (プラネテス / ΠΛΑΝΗΤΕΣ)
OrigineJapon
Année de production2003-2004
ProductionSunrise, NHK Enterprises, Bandai Visual
Nombre d'épisodes26
AuteurMakoto Yukimura
RéalisationGorô Taniguchi
ScénariiIchirô Okouchi
PlanningKenji Uchida
Chara-DesignYuriko Chiba
Mecha-DesignSeiichi Nakatani, Takeshi Takakura
DesignShinya Ogura
Direction artistiqueShigemi Ikeda
Direction de l'écritureIchirô Okouchi
CouleursSayoko Yokoyama
Direction photographieSôta Ôya
MusiquesKôtarô Nakagawa
Direction de doublageThierry Kazazian
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD7 septembre 2005 (Beez)
Synopsis

En 2075, voyager dans l’espace est devenu une activité à la portée de tous. Mais cette activité à des conséquences sur l’environnement spatial car des déchets de toutes sortes et en particulier des débris de vaisseaux et de satellites errent autour de la Terre. Il y a 7 ans, un terrible accident est même arrivé lorsque la navette Alnair 8 a percuté une vis et a explosé en vol, tuant tous ses passagers. Depuis, des récupérateurs de débris ont été engagés pour résoudre ce problème ô combien majeur. Pourtant, cette tâche est considérée comme très ingrate si bien que la section en charge de la récupération des débris est surnommée la "demi-section" par les autres spationautes de la société Technora. L’autre raison de ce surnom péjoratif est que l’équipe n’est formée qu’un demi-effectif, mais un demi-effectif rempli de personnages hauts en couleur !
Il y a le doux rêveur mais très râleur Hoshino Hachirota, surnommé "Hachimaki" par ses pairs car il porte toujours un bandeau ("hachimaki" en japonais), la pile électrique accroc aux cigarettes et experte en pilotage, Fee Carmichael, le très calme Yuri Mihailokov qui cache un secret lié à sa femme décédée et la nouvelle recrue énergique mais un peu naïve Aï Tanabe. Autour d’eux on retrouve deux bureaucrates peu efficaces et un peu lèche-bottes, Philip Meyer et Arvind Rabi, et leur froide mais compétente assistante Edlegard Rivera.
Aï est remplie d’illusions en arrivant à Technora mais elle se rend vite compte de la difficulté de son métier. Dans le même temps, elle se rapproche de Hachimaki, qui lui enseigne son métier et ses côtés aussi gratifiants qu’ingrats. Mais leur rapport va petit à petit dépasser le cadre du travail...

Commentaires

Cette série diffusée sur la très sérieuse chaine japonaise NHK (sur laquelle ont été diffusés notamment les cités d'or et Nadia), est basée sur le manga homonyme de Makoto Yukimura, paru au Japon de 2001 à 2004 (de 2003 à 2005 en France chez Panini) et qui n’était pas encore tout à fait terminé à l’époque de cette adaptation télévisée. Ce sont donc essentiellement les 3 premiers tomes qui ont été adaptés, sachant que les épisodes 1, 2, 4 à 6, 8, 9, 11, 14, 15, 18 et 22 sont des inventions des scénaristes de l’anime. Celui-ci prend d’ailleurs beaucoup de libertés avec le manga, que ce soit du point de vue des graphismes que de l’histoire en elle-même. En effet, Aï est ici un personnage aussi important que Hachimaki alors que dans le manga elle n’apparait qu’à partir du deuxième tome. Les informations sur les autres personnages sont par ailleurs distillées au fur et à mesure de l’histoire alors que dans le manga elles sont données assez rapidement. Enfin, on retrouve des personnages inédits tels que Claire Rondo, Kho Cheng-Shin ou encore Gigalde Gangaragash, qui permettent d’approfondir certains aspects (notamment en montrant la société Technora comme bien plus importante qu’elle n’est sur le support papier) et d’inventer de nouvelles intrigues, souvent politiques (liées aux pays sous-développés ou aux factions terroristes) qui restent néanmoins fidèles aux thèmes développés dans le manga.

La plupart des réflexions du manga se retrouvent d’ailleurs dans cette version animée, même si elles paraitront légèrement affadies à ceux qui ont lu l’œuvre de Makoto Yukimura. Il s’agit de réflexions philosophiques (sentiment d’insignifiance et de solitude face à l’immensité de l’espace), sociologiques (accaparement abusif des ressources par une minorité de pays, ambition sans borne de certaines personnes prêtes à sacrifier certains de leur congénères pour atteindre leur but "noble") ou environnementales (saccage de l’espace pour faire du profit), réflexions qui sont d’autant plus intéressantes qu’elles sont aussi valables à notre époque et sur notre terre.
Les deux supports - manga et série - se veulent en tout cas très réalistes et se basent ainsi sur des hypothèses plausibles. On ne voit pas de villes futuristes ou de navettes sillonnant toute la galaxie, mais simplement une odyssée qui s'arrête aux confins de Mars et dont les protagonistes restent avant tout des humains, sensibles aux angoisses existentielles comme aux maux physiques causés par l’espace, et dont la préoccupation principale est de rentrer sain et sauf de leurs missions.

En France, malgré ses qualités, Planètes est passé inaperçu, comme une autre série un peu similaire, Moonlight Mile (2007). Le manga a en revanche mieux marché et a même bénéficié d’une réédition. Alternant entre une ambiance joyeuse dans les premiers épisodes pour devenir de plus en plus sérieuse et profonde au fur et à mesure de son déroulement, la série avait pourtant tout pour plaire. Il est évident que l'absence d'une diffusion à la télévision n'a pas aidé à la faire connaitre.

A noter que le nom de la série est aussi orthographié Itaanhtez, mot de grec ancien se prononçant Planete mais qui ne signifie pas "Planète" contrairement à ce qu’on pourrait penser mais "voyageurs".

Liste des épisodes
01. Dans l'espace infini
02. Comme un rêve
03. Retour
04. C'est notre travail
05. Emmène-moi sur la lune
06. Les écureuils lunaires
07. Une jeune extraterrestre
08. Là où tu dois être
09. Regret
10. Un ciel de poussières d'étoile
11. Limite
12. Une envie simple
13. Une fusée dans le paysage
14. Revirement
15. Pour elle
16. Mise à feu
17. C'est pour ça qu'il...
18. La fin de la Section Débris
19. Fini pour toujours
20. Hésitations
21. Tandem Miller
22. Révélations
23. La bande des débris
24. L'amour
25. L'indécis
26. Le jour de nos retrouvailles
Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Frédérique MarlotAi Tanabe
Thierry KazazianHachirota Hoshino, Arvind Ravy
Pascale CheminFee Charmichael, Lucy Askam
Bruno MagneYuri Miklhailokov
Brigitte AubryClaire Rondo, Eldegard Rivera
Pascal GermainDolf Azaria, Gigalde Gangalagash
Yann PichonPhilipp Myers
Nathalie HomsNono
Martial Le MinouxKho Cheng-Shin, Hakim Asheed
Eric PeterNarrateur
 
» Cast étendu
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Planètes - image 1 Planètes - image 2 Planètes - image 3 Planètes - image 4 Planètes - image 5 Planètes - image 6 Planètes - image 7 Planètes - image 8 Planètes - image 9 Planètes - image 10 Planètes - image 11 Planètes - image 12 Planètes - image 13 Planètes - image 14 Planètes - image 15 Planètes - image 16 Planètes - image 17 Planètes - image 18 Planètes - image 19


Planetes / Itaanhtez © Makoto Yukimura / Sunrise, NHK Enterprises, Bandai Visual
Fiche publiée le 13 novembre 2015 - Dernière modification le 02 décembre 2015 - Lue 1874 fois