Amon Saga

Editions
Sortie en VHSNovembre 1997 (AK Vidéo)
Synopsis

Amon est un jeune homme dont la mère a été sauvagement assassinée pour les soldats de l’Empereur Valhiss. Afin de la venger, il a quitté son village natal et s’est lancé à la poursuite du tyran. Après s’être bagarré dans une taverne, où il a fait la rencontre de Gaius, un puissant guerrier, il apprend que Valhiss recherche les 9 hommes les plus puissants de la contrée pour les incorporer à son armée. Amon et Gaius participent tous deux à un test de recrutement où ils doivent affronter de rudes gaillards et parviennent à se faire enrôler. Amon profite de se trouver près de Valhiss pour aller tenter de le tuer mais il est repéré par Denon, le bras-droit de l’empereur (qui ne le démasque cependant pas). Alors qu’il s’enfuit, Amon aperçoit à une des fenêtres du château de Valhiss, une belle jeune femme dont la beauté le subjugue. Il s’agit de la princesse Lichia, fille du roi Darai Sem, que Valhiss retient prisonnière. En effet, il compte la rendre à son père en échange d’une carte qui mène à Vindorana, la vallée des dieux, lieu où se trouve un fabuleux trésor...
Plus tard, alors que Lichia se baigne dans un lac (en étant surveillée par les gardes de Valhiss), elle est attaquée par un monstre aquatique. Amon, qui se trouvait à proximité, se précipite pour la secourir mais se trouve vite en difficulté. Heureusement, Amon et lichia sont aidés par Ho, un mystérieux archer à la peau verte. Lichia est ensuite reconduite au château mais bien que son père a fait livrer la carte attendue par Valhiss, ce dernier n'est pas disposé à lui rendre la princesse.
Néanmoins, Lichia est délivrée par l'un des 9 guerriers de Valhiss, Alcan, qui est en fait un espion travaillant pour Darai Sem. Tous deux s'enfuient, bientôt rejoints par Amon et Gaius, mais en chemin ils se retrouvent face à un étrange chevalier portant une armure toute en or qui emporte Lichia avec lui...

Commentaires

Ce film de 1986 est tiré du manga homonyme de Baku Yumemakura, auteur très connu au Japon à qui l’on doit des titres comme Psycho Diver, Taitei no Ken ou le roman Kamigami no itadaki qui a été adapté en manga par Jirô Taniguchi (paru sous le titre Le Sommet des dieux en France) et de Yoshitaka Amano, célèbre designer à qui l’on doit en particulier d’être à la base du graphisme des premiers jeux de Final Fantasy. Bien qu’assez agréable visuellement parlant (l’animation a été dirigée par Shingo Araki, character designer de Saint Seiya et Lady Oscar), le film s’avère être assez anodin. En effet, on retrouve tous les poncifs du genre "héroïc Fantasy" (le héros qui doit venger ses parents assassinés, la princesse en détresse, les dragons, le vieux sorcier...) sans aucune originalité. De plus, la personnalité de la plupart des personnages n'est guère développée (en particulier Ho dont on ne saura finalement rien!)

On notera tout de même que le héros, Amon, est une quasi copie de Elric de Melniboné, personnage au centre du "cycle d’Elric", créé par l’écrivain Michael Moorcock. Comme Elric, Amon est en effet un albinos aux cheveux longs, bien que ses yeux soient d’une couleur différente. La ressemblance n’est pas fortuite car Yoshitaka Amano a justement réalisé des illustrations pour l’édition japonaise du "cycle d’Elric" ! Autre ressemblance amusante, Ekuma, le mentor d’Amon que l’on aperçoit en flashback dans le film, évoque fortement – avec son chapeau haut de forme – D, le personnage principal de Vampire Hunter D, série de nouvelles également illustrée par Yoshitaka Amano ! (et qui avait été adapté au cinéma en 1985 : voir notre fiche).

Pour l'anecdote, Amon Saga est sorti au Japon conjointement avec Itoshi no Betty Mamonogatari, un film d'animation plutôt coquin !

Auteur : Arachnée
Amon Saga - image 1 Amon Saga - image 2 Amon Saga - image 3 Amon Saga - image 4 Amon Saga - image 5 Amon Saga - image 6 Amon Saga - image 7 Amon Saga - image 8 Amon Saga - image 9 Amon Saga - image 10


Amon Saga © Baku Yumemakura, Yoshitaka Amano / Tôei Video, Tohokushinsha Film, Mitsubishi
Fiche publiée le 07 octobre 2015 - Dernière modification le 08 juillet 2017 - Lue 2088 fois