Tistou les Pouces Verts

Fiche technique
Nom originalTistou - Midori no oyayubi (チスト みどりのおやゆび)
OrigineJapon
Année de production1990
ProductionDax International
AnimationProduction I.G.
Durée74 minutes
AuteurMaurice Druon
RéalisationShumon Miura, Yûji Tanno
Assistant-réalisationSeiji Okuda, Shinya Sadamitsu
ScénariiRyû Tachibana
Chara-DesignMasahiro Kase
Direction de l'animationKazuchika Kise
Direction artistiqueShichirô Kobayashi
Direction photographieToshiaki Morita
MusiquesJean-Michel Hervé
Diffusions
1ère diffusion francophoneAnnées 90 (Radio Québec - Ciné-Cadeau)
Editions
Sortie en VHS1999 (TAG films production)
Sortie en DVD2005 (TAG films production)
Synopsis

Tistou est un jeune garçon qui vit dans la riche demeure de son père, un marchand d’armes qui compte faire de lui son successeur. Mais Tistou est un enfant doux et rêveur, pas très attentif à l’école (dont il se fait même renvoyer parce qu’il s’endort en classe !) et qui préfère la compagnie de son poney, Gymnastique, à celle des enfants à son âge. Parce qu’il n’est pas jugé "comme les autres" par son ancien instituteur, les parents de Tistou choisissent d’engager deux personnes pour faire son éducation : Monsieur Moustache, un jardinier qui lui fera découvrir la terre et les plantes, et Monsieur Trounadisse, qui lui montrera comment fonctionne la ville et l’usine. Tistou s’entend immédiatement avec le premier car il se trouve qu’il adore les fleurs ; il a même un don extraordinaire appelé "les pouces verts", c’est à dire une aptitude à faire pousser les plantes extrêmement rapidement. En revanche, il s’entend très mal avec Monsieur Trounadisse qui se montre froid et sévère. Obsédé par la loi et l’ordre, celui-ci emmène Tistou devant la prison pendant que les prisonniers prennent l’air. L’enfant est quelque peu choqué par ce qu’il voit et, après avoir fait un cauchemar pendant la nuit, il décide de retourner sur place pour exorciser ses peurs. Seulement, le lendemain, des centaines de fleurs ont recouvert les murs de la prison ! Monsieur Moustache a deviné que Tistou est à l’origine de cet événement incroyable mais promet de garder le secret. D’autant que, grâce au jeune garçon, les prisonniers ont retrouvé le calme et se sont même assagis. Plus tard, Monsieur Trounadisse emmène notre jeune héros dans les bas-quartiers pour qu’il voie ce qu’est la misère et qu’il réalise la chance qu’il a d’être riche. Encore une fois, Tistou est touché par ce qu’on lui a montré et fait pousser des fleurs pour réconforter les miséreux. Par la suite, il se rend à l’hôpital afin de comprendre ce qu'est la maladie et là-bas le docteur Mauxdivers lui présente une petite fille paralysée des jambes et persuadée de n’avoir aucune chance de guérir. Tistou réalise vite que si elle ne guérit pas c'est parce elle n’a aucune envie de vivre, aussi fait-il pousser des fleurs dans sa chambre pour lui redonner le sourire et le courage de se battre. Malheureusement, toutes ces fleuraisons extraordinaires ne font pas que des heureux dans la ville de Mirepoil, certains sont même très mécontents que l'ordre soit troublé. Le père de Tistou a néanmoins une idée...


» Résumé complet


Commentaires

Ce dessin animé est l’adaptation d’une histoire écrite en 1967 par Maurice Druon, membre de l'Académie française et lauréat du prix Goncourt, surtout connu pour son roman historique en sept tomes, "Les Rois Maudits" (popularisé par sa première adaptation télévisée en 1972). C’est à ce jour la seule version animée de ce récit et on soulignera qu’elle a été réalisée en 1990 à l’occasion de l'Exposition Internationale du Jardin et de la Verdure à Osaka (Japon). Très fidèle au texte original, elle rajoute simplement une scène inédite où l'on voit Tistou se faire offrir son poney (dans le roman, l'animal se trouve déjà dans l'écurie familiale). Elle fut doublée peu de temps après sa réalisation en France avec des comédiens locaux mais ne fut diffusée – étrangement - qu’à la télévision québécoise alors qu'elle fut éditée chez nous seulement de manière confidentielle en VHS. Dans les années 2000, une édition DVD a également été faite mais la jaquette présentait une image qui n’a rien à voir avec le style de dessins très "japonais" de cette adaptation, sans doute pour en gommer l’origine...
Bien qu’il s’agisse d’une histoire à destination des enfants, elle aborde des sujets difficiles tels que la guerre, la vente d’armes, la maladie et la mort, thèmes qui n’ont pas été éludés dans le dessin animé présenté sur cette page.
De manière tout à fait anecdotique, on notera qu'en novembre 1981 Récré A2 avait proposé un opéra pour enfants intitulé "En attendant Tistou" qui adaptait la même histoire.

Doublage
Voix françaises (Studio SOFI) :
Dominique PaturelNarrateur
Carol StyczenTistou
Edgar GivryPère de Tistou
Anne RondeleuxMère de Tistou
Henri VirlojeuxMonsieur Moustache
Jean-Pierre DelageCarolus
Jane ValAmélie
Jean-Claude MontalbanLe professeur
Barbara TissierLa petite fille
Luq HametGymnastique
Brigitte LecordierVoix d'enfants
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Tistou les Pouces Verts - image 1 Tistou les Pouces Verts - image 2 Tistou les Pouces Verts - image 3 Tistou les Pouces Verts - image 4 Tistou les Pouces Verts - image 5 Tistou les Pouces Verts - image 6 Tistou les Pouces Verts - image 7 Tistou les Pouces Verts - image 8 Tistou les Pouces Verts - image 9 Tistou les Pouces Verts - image 10 Tistou les Pouces Verts - image 11 Tistou les Pouces Verts - image 12


Tistou - Midori no oyayubi © Maurice Druon / Dax International
Fiche publiée le 01 avril 2014 - Lue 4095 fois