Les Aventures de Huckleberry Finn (1984)

Fiche technique
Nom originalThe Adventures of Huckleberry Finn
OrigineAustralie
Année de production1984
ProductionAir Programs International
Durée46 minutes
Auteur romanMark Twain
ScénariiJohn Palmer
Production déléguéWalter J. Hucker
AnimationStan Walker, John Hill, Henry Neville, Philip Pepper, Milan Zahorsky Jr., Pere Van-Reyk, Chris Minos, Vic Johnson, Wally Micati
Direction de l'animationPaul McAdam
DécorsJohn Hill, Milan Zahorsky Jr.
Conception / Rech. DécorsJohn Hill
LayoutGaynor Medlin, Pere Van-Reyk, Glen Lovett, Norman Yeend, Steve Papantoniou, Ian MacKenzie, John Hill, Milan Zahorsky Jr., Stan Walker
MontageGary O'Grady, John Mandelberg
Direction photographieColin Lennon, Marc Pimentel
Editions
Sortie en VHS1996 (Alpa Média)
Synopsis

Huckleberry Finn, surnommé Huck par tout le monde, est un jeune garçon qui a été abandonné par son père, un ivrogne, et recueilli par une dame âgée, la veuve Douglas. Il est ami avec Tom Sawyer, un garnement qui passe son temps à faire des bêtises. Sa vie est plutôt agréable jusqu’au moment où son père fait son retour dans celle-ci. Le père de Huck refuse que son fils reçoive une instruction (que lui-même n’a jamais reçue) et le kidnappe. Huck étant un garçon très débrouillard, il réussit à s’enfuir et simule sa mort pour que son père ne cherche plus à le retrouver. Bien que cela fasse beaucoup de peine à la veuve Douglas, Huck ne prévient personne qu’il est encore en vie et part vivre sur une île. Quelques temps après, Jim, un esclave travaillant pour la veuve Douglas et sa sœur Mme Watson, s’enfuit car la vie sans Jim auprès de ces deux femmes lui est devenu trop pénible. Il se réfugie sur la même île que Huck et retrouve - le hasard faisant bien les choses - le jeune garçon.

Un jour, Jim est mordu par un serpent et tombe malade. Huck retourne donc à la civilisation pour trouver un remède. Mais, afin de ne pas être reconnu, il se travestit en fille. Son déguisement s’avère toutefois peu convaincant car une vieille dame voit tout de suite qu’elle a affaire à un garçon. Elle accepte toutefois de lui donner un remède. Jim remis sur pied, il part avec Huck en expédition sur le Mississipi. Durant leur périple, ils se retrouvent aux prises avec des bandits et sont séparés. Huck est recueilli par les Jefferson et se retrouve au beau milieu d’une querelle de famille. En effet, les Jefferson sont ennemis avec les Shepherdson mais Sophia Jefferson et Harney Shepherdson sont amoureux. Les deux familles cherchent à s’entretuer mais Huck intervient et parvient à aider les amoureux à s’enfuir. Néanmoins, il est reconnu par le shérif à cette occasion et est contraint de rentrer chez lui. Huck ne s’en plaint pas car il est heureux de retrouver la veuve Douglas et son ami Tom Sawyer !

Commentaires

Moins connu que la série homonyme Les Aventures de Huckleberry Finn, ce vidéofilm venu d’Australie est arrivé très tardivement en France. Bien que son doublage semble dater des années 80, il n’est sorti qu’en vidéo en 1996. Il s’agit de l’ultime production des studios Air Programs International (API), surtout connu en France pour ses adaptations d’œuvres de Jules Verne comme L'ile mystérieuse, Voyage au centre de la Terre ou encore Maître du Monde. Leurs adaptations sont souvent intéressantes car, malgré leur académisme, elles sont généralement proches des romans d’origine. Malheureusement, ce n’est pas tellement le cas de cette version. Si le début - jusqu'à la fausse mort de Huck - est relativement fidèle, la suite est très édulcorée (avec un happy end imaginaire pour Sophia et Harney) et surtout la seconde partie de l'histoire est laissée de côté. Huck revient donc chez lui alors que dans le roman il continue ses aventures et part notamment délivrer Jim, qui été capturé et vendu à Silas Phelps (qui n'est autre que l'oncle de Tom Sawyer !) Hélas, l'entreprise tourne mal et Jim est incarcéré tandis que Huck décide de ne pas retourner chez la veuve Douglas. De ce fait, l'intérêt de cette adaptation s’avère assez limité. A noter que pour une raison inconnue, le compositeur de la musique n’est pas crédité au générique.

Ce choix de faire une version assez libre tient peut-être au fait que, contrairement à la croyance populaire, le roman Les Aventures de Huckleberry Finn n’est pas un livre pour la jeunesse. En effet, si l’intention de départ de Mark Twain était de faire une suite à Tom Sawyer (qui, lui, fut bien un livre destiné à la jeunesse), il a fait évoluer son projet en cours de route et y a incorporé des éléments plus adultes, comme le massacre violent des Grangerford (nom des Jefferson dans le roman) par les Shepherdson. Mais c’est surtout l’amitié de Huck envers Jim et sa prise de conscience progressive que l’esclave devrait être libre qui est le fil rouge de l’œuvre. En effet, dans sa jeunesse, Mark Twain ne voyait pas non plus le problème d’avoir des esclaves (ses parents en avaient) et c’est en prenant de l’âge qu’il s’est rendu compte de l’horreur de la chose. Il a donc utilisé le personnage de Huck pour retracer sa prise de conscience et pour dénoncer le soutien que la religion a apporté à l’esclavage (la bible le cautionne). Malgré le succès de ce livre auprès des critiques et du public, la ségrégation était de mise aux États-Unis à sa sortie (il est paru en 1884) et le restera jusqu’en 1964.
En France, le roman est paru en 1886 dans une version (honteusement) remaniée à l’intention des enfants. Il faudra attendre 1945 pour découvrir une nouvelle traduction, à destination des adultes, et respectueuse de l’œuvre de Mark Twain.

Parmi les autres adaptations des Aventures de Huckleberry Finn, en plus de cette version australienne et de la série japonaise citée au début de ce commentaire, on notera une autre série d’animation japonaise, inédite en France et datant de 1994, Huckleberry Finn Monogatari, et un autre vidéofilm venant cette fois des USA, Les Aventures de Tom Sawyer et de Huckleberry Finn (1998). Du côté des fictions, on dénombre une dizaine de longs-métrages dont une version de 1993 produite par Disney avec Elijah Wood (Frodon dans Seigneur des Anneaux ) dans le rôle-titre), et plusieurs feuilletons télévisés, notamment Les Aventures de Tom Sawyer (1968) qui reprend les péripéties de Huck dans sa seconde partie, et Les Aventures de Tom Sawyer et de Huckleberry Finn (1979).

Doublage
Voix françaises :
Odile SchmittHuckleberry Finn
Jean RocheJim
Catherine LafondTom Sawyer, Melle Watson, Sophia
Laure SantanaMme Douglas, Mme Thatcher
Marc Pérezle père de Huck, Harney
Roger Lumontle shérif, M. Thatcher, Jefferson
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 1 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 2 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 3 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 4 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 5 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 6 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 7 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 8 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 9 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 10 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 11 Les Aventures de Huckleberry Finn (1984) - image 12


The Adventures of Huckleberry Finn © Mark Twain / Air Programs International
Fiche publiée le 11 mars 2024 - Lue 1833 fois