Black Lagoon : Roberta's Blood Trail

Fiche technique
Nom originalBlack Lagoon : Roberta's Blood Trail
La piste sanglante de Roberta
OrigineJapon
Année de production2010-2011
ProductionBlack Lagoon Production Team, Shogakukan Shueisha Productions, Madhouse
Nombre d'épisodes5x30
Auteur mangaRei Hiroe
RéalisationSunao Katabuchi, Fumie Muroi, Chie Uratani, Yasuhisa Katô, Kunio Katsuki
ProductionMitsutoshi Ogura, Junya Okamoto
Producteur exécutifHiroyuki Ômori
ScénariiSunao Katabuchi
AnimationAkiko Asaki, Chie Uratani, Masanori Shino, Masahiro Kimura, Yasuhisa Katô, Taiki Imamura, Masaki Hinata
Chara-DesignMasanori Shino
Direction de l'animationMasanori Shino
Direction artistiqueHidetoshi Kaneko
Direction du sonYasunori Honda
Direction de la 3DEiji Inomoto
Chef coloristeYuriko Kadamoto
MontageKashiko Kimura
Direction photographieKenji Fujita
MusiquesEdison , Jun Nishimura
Adaptation françaiseAudrey Péon, Aurore Lafage, Adélaïde Pralon, Hélène Moallic, Marie Ryckebusch
Direction de doublageGrégory Laisné
Gén. VO interpreté parMell
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray20 juin 2012 (Kaze - en complément de la série)
Synopsis

Derrière son délicat visage et sous son habit de soubrette, Rosarita Cisneros (dite Roberta) est une tueuse sans pitié. Autrefois entrainée par les FARC et affiliée aux cartels colombiens, elle est désormais au service de Diego Lovelace, un politicien vénézuélien, et du jeune fils de celui-ci, Garcia, pour lesquels elle est parfaitement dévouée. Lorsque Diego meurs, victime d'un attentat à la bombe, Roberta décide de traquer les responsables et de les éliminer jusqu'au dernier.

Folle de rage et sous l'influence de médicaments, sa piste la mène vers Roanapur, la ville de tout les vices, ou elle se met à dos de nombreuses organisations, dont ses anciens employeurs et instructeurs.
Garcia, accompagné de Fabiola, sa surarmée servante, se rend sur place afin de demander au Black Lagoon de retrouver Roberta avant que le pire ne lui arrive...

Commentaires

Cette OAV, produite quatre ans après la série, fait suite à celle-ci et marque le retour de Roberta, la soubrette de choc apparue dans les trois derniers épisodes de la première saison, et de son jeune maître.
Le scénario aborde frontalement les dégâts psychiques d'une enfance passée dans la misère ou dans les tranchées. On creuse un peu plus dans le passif de certains personnages principaux, et le scénariste se focalise d'avantage sur Roberta et sur sa destruction, tant psychologique que physique, et ses conséquences sur le jeune Garcia. On en apprend également plus sur les jeunesses traumatisantes de Balalaïka et de Rebby.

De ce fait, cette OAV s'aventure assez loin dans la noirceur, comporte assez peu de scènes humoristiques et n'hésite pas à régler certaines problématiques de manière moralement douteuse. Un des points les plus importants est l'évolution psychologique de Rock : Celui-ci ayant maintes fois échoué, dans la série, à sauver certains personnages de cet univers mafieux et violent en restant honnête et empathique, il décide d'assimiler et de se conformer aux règles de ce même univers afin de les utiliser à son avantage et arriver froidement à ses fins, au détriment de ses valeurs morales et de l'estime que Rebby avait pour lui.
La guerre et ses répercussions sont également présents, ainsi que la corruption de la société en général, aussi bien par le fait d'organisations mafieuses que d'agences gouvernementales. En ce sens, la dernière partie de l'histoire fait référence au premier film de la saga Rambo et au roman qu'il a adapté.

La réalisation est de grande qualité et sert parfaitement l'ambiance sombre et mélancolique de l'OAV. Les scènes d'action sont maitrisées et on retrouve le même aspect gore que dans la série. Les fans de Rebby seront cependant déçus par le fait que l'héroïne soit si peu active, un seul épisode la montrant au cœur de l'action. Des personnages épisodiques font également leur retour, comme Eda, Sawyer ou encore Shenhua.

La version française produite par Kazé, qui avait entretemps racheté les droits de distribution vidéo de la série à Déclic Images, a été doublé à Paris, le casting ayant, par conséquent, été changé. Si le doublage est de très bonne facture et que les comédiens sont bien distribués (la nouvelle voix de Rock ressemble à s'y méprendre à celle de la série), l'adaptation s'est radicalement radoucie, ce qui peut déranger lorsqu'on est habitué au langage ordurier du doublage de la série.
L'OAV sortit en DVD/Blu-Ray dans la réédition collector de la série.

Liste des épisodes
01. Massacre collatéral
02. Tactique d'un employé de bureau
03. Les anges dans le viseur
04. Tuerie en surchauffe
05. Nom de code Paradise, disparu au combat
Doublage
Voix françaises (Studio Wantake) :
Jean-François PagèsRokuro "Rock" Okajima
Bérangère JeanRebby
Antoine ToméDutch
Alexandre CoadourBenny
Agnès ManouryRoberta
Jessie LambotteGarcia Lovelace, Eda, Sawyer
Caroline CombesFabiola Iglesias, Shenhua
Laura ZichyBalalaïka, Yolanda
Marc BretonnièreMajor Shane Caxton
Jochen HägeleMonsieur Chang
Jean-Pierre LeblanBao
Damien Da SilvaWill
Frédéric SouterelleRay, voix additionnelles
Julien ChateletAlberto, Gardner, voix additionnelles
Mélanie AnneVoix additionnelles
Auteur : mauser91
Sources :
Manga-News
Black Lagoon (OAV) - image 1 Black Lagoon (OAV) - image 2 Black Lagoon (OAV) - image 3 Black Lagoon (OAV) - image 4 Black Lagoon (OAV) - image 5 Black Lagoon (OAV) - image 6 Black Lagoon (OAV) - image 7 Black Lagoon (OAV) - image 8 Black Lagoon (OAV) - image 9 Black Lagoon (OAV) - image 10 Black Lagoon (OAV) - image 11 Black Lagoon (OAV) - image 12 Black Lagoon (OAV) - image 13


© Rei Hiroe / Black Lagoon Production Team, Shogakukan Shueisha Productions, Madhouse
Fiche publiée le 16 mai 2021 - Dernière modification le 22 mai 2021 - Lue 2177 fois