Saint Seiya - Saintia Shô

Fiche technique
Nom originalSaint Seiya - Saintia Shô (聖闘士星矢・セインティア翔)
OrigineJapon
Année de production2018-2019
ProductionTôei Animation, Akita Shoten
AnimationGonzo
Nombre d'épisodes10
Auteur mangaChimaki Kuori
Auteur "historique"Masami Kurumada
RéalisationMasato Tamagawa
ProductionKaori Yasumi
Producteur exécutifTakashi Washio, Yoshiyuki Ikezawa
ScénariiIkuko Takahashi, Ryôta Yamaguchi
Chara-DesignKeiichi Ichikawa, Ayana Nishino
Superv. en chef de l'anim.Keiichi Ichikawa, Ayana Nishino
Direction artistiqueKei Ichikura
Direction de l'écritureIkuko Takahashi
Chef coloristeEriko Murata
MontageYumi Jinguji
Direction photographieShinya Matsui
MusiquesToshihiko Sahashi
Adaptation françaiseJean-Yves Jaudeau, Fabrice Bénard
Direction de doublageAurélien Ringelheim
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diffusion francophone10 décembre 2018 (Mangas - en VOST)
Rediffusions25 août 2019 (Mangas - en VF)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray11 décembre 2019 (AB Vidéo)
Synopsis

La légende raconte que des guerriers protecteurs d'Athéna apparaissent lorsque la Terre est menacée, ce sont les Chevaliers ! Mais la déesse dispose également d'une garde personnelle constituée de jeunes femmes que l'on appelle les Saintias. Parmi elles se trouve Kyôko, qui partit s'entraîner pour devenir Saintia après avoir sauvé sa jeune sœur Shôko d'un sort horrible : celui de devenir l'hôte de la déesse Éris pour sa réincarnation !

Quelques temps plus tard, les deux sœurs ont bien grandi et leur chemin finit par se recroiser après des années de séparation. Les réjouissances sont toutefois de courte durée car les Dryades, les sbires d'Éris, sont bien décidés à se servir de Shôko pour faire revenir leur déesse sur Terre. Dans un moment désespéré, Kyôko s'offre en hôte à la place de sa sœur, au désespoir de celle-ci, qui décide alors de rejoindre les rangs des Saintias auprès de Saori Kido, la réincarnation d'Athéna, pour pouvoir retrouver sa sœur et la délivrer de l'emprise de la sinistre divinité.

Commentaires

Saintia Shô est à la base un spin-off du célèbre manga Saint Seiya créé par Masami Kurumada en 1985 (et dont l'adaptation animée est aussi connue sous le nom des Chevaliers du Zodiaque en France). C'est Chimaki Kuori qui se charge d'écrire et dessiner ce spin-off dont la publication, débutée en 2013, est toujours en cours au Japon (l'éditeur Kurokawa se chargeant depuis 2015 de l'édition française, à l'instar de The Lost Canvas, autre spin-off de la saga). Son originalité principale par rapport au reste de la franchise est de mettre en scène un groupe de personnages principaux féminins ainsi qu'un scénario se déroulant en parallèle du manga original, là où les autres spin-offs ont plutôt tendance à être des préquelles.

L'adaptation animée de Saintia Shô a été annoncée pour la première fois au mois de décembre 2016 mais il faudra attendre deux ans pour que la série démarre enfin. Son accueil fut pour le moins mitigé. Tout d'abord, le choix d'opter pour un chara-design proche de celui de l'anime de 1986 (et donc plutôt éloigné du trait de Chimaki Kuori) n'a pas fait l'unanimité, certains se réjouissant de retrouver le graphisme de la série originale mais d'autres ont jugé qu'il s'agissait en l’occurrence d'une trahison du manga adapté et d'une dose de fan-service opportuniste. De plus, ce choix peut d'autant plus paraître discutable que l'adaptation n'essaie guère de chercher une réelle cohérence avec la série de 1986 du point de vue du scénario. En effet, le manga de Kuori s'évertuait à éviter les "faux raccords" avec celui de Kurumada, or l'adaptation animée de ce dernier avait pris pas mal de libertés (notamment concernant le moment où Saori découvre sa réelle identité), ce que l'anime Saintia Shô n'a pas pris en compte, de telle sorte que les deux séries animées ne peuvent pas être placées dans la même continuité scénaristique !
Aussi, la qualité de l'animation (et par extension de certains dessins) a été largement critiquée, le manque de budget étant pour le moins évident. L'épisode 8, piètrement dessiné et animé, a particulièrement été vilipendé sur ce point ! D'autre part, l'adaptation du scénario ne brille pas par sa fidélité au matériel d'origine, effectuant de nombreuses coupes (des passages entiers sont supprimés et certains personnages voient leur temps d'apparition réduit quand ils ne sont pas totalement oubliés), nuisant au rythme et même à la compréhension du récit. La série finira d'ailleurs par développer sa propre fin au bout de seulement 10 épisodes (alors que certaines plateformes de diffusion en avaient pourtant annoncé plus au départ), en ne laissant qu'une timide porte ouverte dans la séquence post-générique de l'épisode final (qui peut aussi être considérée comme une publicité déguisée pour la figurine correspondant à l'Armure qui y est présentée !).

Devant les réactions très négatives de certains fans, la mangaka Chimaki Kuori devra alors intervenir sur le réseau social Twitter pour s'excuser auprès d'eux (alors qu'elle est sans doute très loin d'être la responsable principale de ce résultat !) et expliquer que les producteurs de l'anime ne croyaient pas au succès de l'adaptation, d'où le peu de soin mis dedans. D'autres noms connus dans le domaine de l'animation ont également exprimé leur consternation sur le même réseau social, notamment Ayana Nishino (qui a travaillé sur cette série au chara-design et à la supervision de l'animation) qui effacera toutefois rapidement son message sans pour autant renoncer à retweeter du contenu similaire. Aussi, Noriyo Sasaki, story-boarder sur la série, toujours sur Twitter, a exhorté la Toei à effectuer des retouches graphiques (autrement dit des "retakes") pour la sortie en édition vidéo si la société voulait regagner la confiance des fans. Un souhait qui sera d'ailleurs exaucé, certains plans ayant été retouchés à cette occasion (et la censure du sang opéré sur certains passages a également disparu), à l'instar de ce qui avait été fait pour Soul of Gold ou, en dehors de Saint Seiya mais toujours chez la Toei, pour Sailor Moon Crystal.

Au Japon, la série a été diffusée en streaming sur Animax et Amazon Prime. En France, ce n'est curieusement pas ce dernier service qui a proposé la série mais d'autres plateformes s'en sont chargées (Wakanim, Crunchyroll et Anime Digital Network), distribuant les épisodes en VOST le même jour que la diffusion japonaise. La série a également été diffusée à la télévision sur la chaîne Mangas, toujours en VOST dans un premier temps, avec un décalage de seulement quelques heures avec la diffusion japonaise, puis en VF quelques mois plus tard, en proposant au passage la version retouchée graphiquement. Bien que le doublage soit belge (comme pour d'autres déclinaisons de la franchise), la voix française habituelle de Saori (Virginie Ledieu) a bien été reprise malgré tout, ce qui est d'autant plus appréciable que le personnage avait une nouvelle interprète en VO ! Notons aussi la présence de Jean-Yves Jaudeau pour l'adaptation des dialogues, ce dernier ayant notamment adapté la majorité des épisodes de la série de 1986. En revanche, les fans regretteront l'absence d'Eric Legrand sur le rôle de Seiya (alors qu'en VO, ce dernier bénéficiait bien de sa voix nippone habituelle depuis 2005), bien que ce dernier ne parle pas beaucoup dans cette série. La direction artistique a fait des choix curieux concernant le personnage de Saga : on note par exemple que si le personnage reste majoritairement doublé par David Manet, il se retrouve parfois (selon la scène et sa personnalité) avec la voix d'Erwin Grunspan, qui double aussi le "vrai" Grand Pope, ajoutant beaucoup de confusion à ces passages !

Merci à SSK, Sergorn et Prom pour leurs informations.

Liste des épisodes
1. La destinée de deux soeurs. Shôko et Kyôko
2. La volonté de la déesse et d'une Saintia
3. Les Dryades d'Éris, fleurs des Ténèbres
4. Tristes retrouvailles ! Les liens des sœurs séparées
5. Tel Pégase, prends ton envol
6. Deux âmes s'affrontent ! Saori contre le Grand Pope
7. Le combat à mort des Douze Maisons ! L'envoûtement des esprits maléfiques
8. Le choc des cauchemars ! Le poing enflammé du lion
9. Le maelström du conflit ! La Pomme d'Or et la dévotion d'Orion
10. Brillez, jeunes filles ! Aux confins de la noble prière
Doublage
Voix françaises (Studio Titrafilm) :
Sophie FrisonShôko
Virginie LedieuSaori
Ludivine DeworstKyôko
Fabienne LoriauxMayura
Audrey d'HulstèreMii
Nicolas MatthysMilo
 
» Cast étendu
Auteur : Chernabog
Doublage : CodeGawain
Saint Seiya - Saintia Shô - image 1 Saint Seiya - Saintia Shô - image 2 Saint Seiya - Saintia Shô - image 3 Saint Seiya - Saintia Shô - image 4 Saint Seiya - Saintia Shô - image 5 Saint Seiya - Saintia Shô - image 6 Saint Seiya - Saintia Shô - image 7 Saint Seiya - Saintia Shô - image 8 Saint Seiya - Saintia Shô - image 9 Saint Seiya - Saintia Shô - image 10 Saint Seiya - Saintia Shô - image 11 Saint Seiya - Saintia Shô - image 12 Saint Seiya - Saintia Shô - image 13 Saint Seiya - Saintia Shô - image 14 Saint Seiya - Saintia Shô - image 15 Saint Seiya - Saintia Shô - image 16 Saint Seiya - Saintia Shô - image 17 Saint Seiya - Saintia Shô - image 18 Saint Seiya - Saintia Shô - image 19 Saint Seiya - Saintia Shô - image 20 Saint Seiya - Saintia Shô - image 21


Saint Seiya - Saintia Shô © Chimaki Kuori, Masami Kurumada / Tôei Animation, Akita Shoten
Fiche publiée le 25 août 2019 - Dernière modification le 09 décembre 2019 - Lue 2638 fois