Muryoh

Fiche technique
Nom originalGakuen Senki Muryô (学園戦記ムリョウ)
Muryô chronique de guerre du campus
OrigineJapon
Année de production2001
ProductionMadhouse, NHK Enterprises, King Records
Nombre d'épisodes26
AuteurTatsuo Satô
RéalisationTatsuo Satô, Hiroyuki Tanaka (réalisateur adjoint), Sôichi Masui (réalisateur adjoint)
ProductionAtsushi Moriyama
Production de l'animationMasao Morosawa
ScénariiTatsuo Satô
Chara-DesignTakahiro Yoshimatsu
Mecha-DesignKunihiko Inoue
Superv. en chef de l'anim.Takahiro Yoshimatsu
Direction artistiqueYûji Ikeda
CouleursKumi Akiyama
Direction photographieSeiichi Morishita
MusiquesYûji Ohno
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVDDécembre 2003 (Déclic Images)
Synopsis

En 2070, une bataille entre des êtres d’origine inconnue et une immense créature a lieu dans le ciel de Tokyo. Peu après, le gouvernement japonais informe la population de l’existence des extra-terrestres. Mais dans la petite ville de Tenmô, voisine de Tokyo, personne ne semble étonné par cette nouvelle, à l’exception de la famille Murata, installée depuis peu et composée de Hajime, sa petite sœur Futaba et leur mère (leur père, lui, vit dans une autre ville à cause de son travail). Les surprises ne s’arrêtent pas là pour Hajime car dans son collège, il surprend Muryoh Subaru, un nouvel élève au look retro (il porte un uniforme japonais du 20ème siècle) et Kyôichi Moriguchi, un membre du conseil des élèves, se battre sur le toit avec des super pouvoirs !
Plus tard, il se rend compte que tous les autres membres du conseil des élèves possèdent ce genre de pouvoirs, notamment Nayuta Moriyama, une jeune fille avec qui il développe vite une relation ambiguë. Après avoir rencontré la grand-mère de Nayuta, Hajime découvre le secret de la petite ville de Tenmô : depuis des siècles, plusieurs familles possédant des pouvoirs surnaturels défendent la terre d’invasions extraterrestres en invoquant Shingu, la gigantesque créature aperçue dans le ciel de Tokyo. Mais ces extraterrestres ne sont pas si mal intentionnés qu’il y paraît et certains vivent même incognito à Tenmô, afin d’y mener des affaires diplomatiques ! Hajime lui-même se trouvera impliqué dans ces querelles d’extra-terrestres et découvrira qu’il y a une bonne raison à cela...

Commentaires

Cette série diffusée sur la chaine éducative NHK (à l’instar de Nadia le secret de l’eau bleue en son temps), est l’œuvre de Tatsuo Satô, réalisateur de la série Nadesico (inédite en France mais qui a connu un grand succès au Japon) et de son film (qui lui est étrangement parvenu jusqu’à nous) On notera que c’est l’un des derniers animes dont les dessins ont été peints sur celluloïds et non par ordinateur. De plus, il faut souligner que les musiques ont été composées par Yûji Ohno, à qui l'on doit la bande-son de Capitaine Flam ou encore Lupin III/Edgar le détective cambrioleur...

Si son thème principal, l’invasion par des extra-terrestres, n’a rien d’original, c’est le traitement de ce même thème qui a permis à Muryoh de se démarquer des autres séries du même genre produites avant elle. En effet, le côté science-fiction est assez peu mis en avant alors que l’aspect "tranche-de-vie" a été privilégié. On verra ainsi peu les personnages se battre mais plutôt passer des soirées ensemble, participer à des compétitions sportives ou encore aller à la mer. Cela peut sembler absurde mais au final la série gagne en réalisme en montrant de jeunes adolescents obligés à se battre mais qui essayent de mener une vie existence normale en dehors des combats. De plus, cela permet de ne pas réduire les personnages à des stéréotypes mais au contraire de développer leur personnalité. Le côté négatif de ce choix narratif est que cela rend l’invasion extra-terrestre assez anodine et que les combats manquent du coup d’intensité.

Autre choix notable, le fait que le côté futuriste ne soit pas exagéré comme bon nombre de séries. En fait, hormis quelques détails (comme le fait que les jeunes Japonais ne soient plus obligés de porter l’uniforme à l’école, ou la présence d’une technologie plus présente que de nos jours – mais pas tant que ça au final) on croirait que la série se déroule dans un futur extrêmement proche et non dans une cinquantaine d’années. Néanmoins, ce parti-pris est presque un défaut car il n’est pas improbable que d’ici 2070 la technologie vue dans la série soit devenue largement obsolète.

Autre problème, la fin est très précipitée, ce qui - selon certains sites - vient du fait que la série aurait dû compter 39 épisodes et non 26 (la série a en effet mal marché au Japon). En France, Muryoh est passé inaperçu (aucun doublage français n’a d’ailleurs été réalisé alors qu’un gros travail avait été apporté pour retoucher certains plans et remplacer à l’écran les caractères japonais par des inscriptions françaises). Aux États-Unis, la série a été importée en 2008 sous le titre Shingu: Secret of the Stellar Wars mais le titre n’a pas fait de vagues là non plus.

A noter qu’il existe deux mangas, inédits chez nous. Le premier, de Hiroyuki Takizawa, totalise 7 tomes parus de 2001 à 2002, tandis que le deuxième, signé par Ikumi Oyamada, compte un tome unique édité en 2002. Un jeu sur Game Boy Advance, Gakuen senki Muryô, a également été commercialisé au Japon en 2003.

Liste des épisodes
01. La chronique de guerre commence
02. La force de Muryoh
03. Son nom est Shingû
04. Au moment où tout se met en marche
05. Le regard implacable
06. Le combat paisible
07. Ton sourire
08. Le banquet calme
09. La pluie durant la pluie
10. Et donc, pour nos lendemains
11. Merci, courage
12. Tiens bon, amitié
13. La vallée cachée, le lieu de naissance
14. Notre été à nous
15. Le retour du père
16. Calmement puis soudainement
17. J'en profite pour m'excuser
18. Un héritage de tristesse
19. Le poing pur
20. La soûlerie impatiente
21. Les alliés arrivent
22. Ce que nous voyons au bout du regard
23. Association d'intérêts communs et fédération
24. L'instabilité est ici
25. Le géant est ici
26. Les chroniques de guerre continuent
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Muryoh - image 1 Muryoh - image 2 Muryoh - image 3 Muryoh - image 4 Muryoh - image 5 Muryoh - image 6 Muryoh - image 7 Muryoh - image 8 Muryoh - image 9 Muryoh - image 10 Muryoh - image 11 Muryoh - image 12 Muryoh - image 13 Muryoh - image 14


Gakuen Senki Muryô © Tatsuo Satô / Madhouse, NHK Enterprises, King Records
Fiche publiée le 17 septembre 2017 - Lue 885 fois