Pierrot et ses Amis

Fiche technique
Nom originalPeti-sorozat
Péter, série
OrigineHongrie
Année de production1961, 1963, 1967
ProductionPannónia Film
Nombre d'épisodes27 x 5 minutes
AuteurGyula Macskássy, György Várnai
Création des personnagesGyula Macskássy, György Várnai
RéalisationGyula Macskássy, György Várnai, András Cseh, József Nepp, Béla Ternovszky, Pál Nagy, Jenõ Koltai, Jozsef Gémes
ScénariiGyula Macskássy, György Várnai
AnimationGyula Macskássy, János Mata, Béla Ternovszky, Ferenc Dlauchy, Miklós Temesi, Péter Szoboszlay, Marcell Jankovics
Direction photographieAlfréd Klausz
MusiquesJózsef Kincses, János Gyulai Gaál, Béla Kovács, Tamás Deák
Diffusions
1ère diffusion hertzienne11 janvier 1971 (ORTF 1ère chaine remplace Les Poucetofs)
Rediffusions1972 (ORTF 1ère chaine)
1972 (ORTF 2ème chaine - Colorix)
1973 (TSR - Ecran de fêtes)
juillet 1975 (FR3)
décembre 1979 jusqu'à 1982 (FR3 - Pour la Jeunesse sous le titre Les Aventures de Peter)
Editions
Sortie en VHS1978 ? (RCA Festival de dessins animés)
Synopsis

Pierrot (Peti en VO, diminutif de Péter) et ses amis – sa petite sœur Cathie (Katit en VO), l'oncle Léonardo (professeur, scientifique et inventeur au nom évocateur), ainsi que le chien Félix (du genre teckel) –, se partagent de petites aventures où, si tout peut arriver, et surtout si des problèmes surgissent, tout fini par s'arranger.

Ainsi, lors de ses péripéties dans son petit quotidien d'enfant, Pierrot fait parfois quelques bêtises comme lorsqu'il met en marche, et ce sans permission, le robot que l'oncle Léonardo a expérimenté avec succès peu auparavant devant lui, avec Cathie et Félix comme autres spectateurs. Le robot conçu pour faire toutes sortes de tâches ménagères se dérègle alors, mettant sans dessus dessous, avec moult dégradations, la maison du professeur, ce dernier arrivant à temps pour sauver les enfants de cette situation devenue dangereuse.
Pierrot fait encore quelques bévues lorsqu'il aide à la réception l'oncle Léonardo dans sa boutique de réparation. Désirant également aider à redonner vie aux divers objets et ustensiles apportés par la clientèle, il mélangera un peu les opérations de restauration, ce qui ne laissera pas d'étonner, voire d'effrayer, les clients venus récupérer leur bien. Pierrot conçoit par ailleurs d'autres inventions qui ne lui rendront pas vraiment service comme lorsqu'il ajoute un petit moteur à sa trottinette en prévision de la course à laquelle il doit participer – on s'amuse pleinement à le voir dans l'impossibilité d'arrêter son petit bolide – ou quand il fabrique un chien mécanique à l'image de Félix, l'animal de fer et de composants électroniques lui échappant quand il aperçoit un chat qu'il se met à courser en une folle poursuite, Félix faisant de même, du moins au début, l'aventure se terminant sur les toits avec une chute qui met en pièce le Félix de fer.

Parmi bien d'autres petits événements et historiettes pleines de rebondissements, Pierrot et ses amis vivront également des aventures fantastiques, voyageant dans le temps, l'espace et feront même une rencontre extra-terrestre...

Commentaires

Débordantes d'inventivité, les aventures de Pierrot destinées à un jeune public sont à la fois dans l'esprit des productions UPA ou plus particulièrement de celles plus proches géographiquement comme la série Bolek et Lolek née dans le même temps et avec qui elle partage l'absence de dialogues et un même degrés d'humour, l'histoire se contant au fil de son animation et de la musique à la fois illustrative et ludique l'accompagnant.
Les images animées de son générique d'ouverture sont marqués par une certaine vision des voyages et de la découverte (comme pour Bolek et Lolek), avec ce côté extraordinaire un peu à la Jules Verne : où l'on voit Pierrot gonflant un ballon donnant forme à une mappemonde, le jeune garçon et ses amis embarquant alors comme pour un tour du monde dans une montgolfière, celle-ci étant née de la forme de la mappemonde, puis dans une auto et enfin dans un sous-marin ; le professeur Léonardo, détenteur de l'esprit scientifique, les accueille alors à la fin de cette petite séquence d'ouverture donnant sur le titre de l'aventure.

Quoiqu'étant un enfant plutôt sage, de par certains traits de son comportement et de ses actions, Pierrot se laisse quelque peu emporter par son imagination et de certaines de ses décisions découlent quelques problèmes se résolvant au final avec la reconnaissance de ses erreurs. Félix faisant parfois un peu de même, Cathie étant un peu plus sage tout en accompagnant souvent son grand frère et participant à ses décisions. Toutes proportions gardées, leurs aventures témoignent de la vision de l'époque où la technologie prend notamment une certaine place avec la confiance que l'on lui porte mais aussi la méfiance et les craintes qu'elle peut susciter comme le robot mis en scène dans le premier court métrage conçu pour servir l'homme mais pouvant se dérégler... Les aventures de Pierrot sont aussi imprégnées de la vision de l'enfance découvrant le monde l'entourant tout en voyageant dans ses rêveries. Quelques unes des aventures de Pierrot ont été publiées en Hongrie sous la forme d'albums jeunesse et également sur les fameuses diapositives « Diafilm », support fort apprécié en ce pays comme alors en Union soviétique (en celles-ci, le jeune garçon est nommé Dani, la petite sœur Piri et le chien Dini, et il existe même une version en langue anglaise où ils prennent respectivement les prénoms de Sammy, Annie et Lennie).

Cette série composée de 27 courts métrages réalisés entre 1961 et 1967 (premier court Pierrot et le robot en 1961, 1ère partie de la série en 1963 et seconde partie en 1967) a la particularité d'être quasiment la première série d'animation hongroise produite pour la télévision : en fait elle débuta dans le même temps que les séries d'animation hongroises Gusztáv (célèbre production pour adultes et adolescents où au travers du personnage masculin noyé dans la réalité de la vie citadine est abordé nombre de thèmes sociaux ou existentiels, le tout étant servi avec un humour d'une grande efficacité) et Arthur (un ange, faisant penser un peu à un certain Clarence, descendu du ciel pour apporter quelque aide ; série connue en Allemagne sous le titre Arthur der Engel et distribuée aux USA dans les années 60 via l'entrepreneur J. Jay Frankel et MJP Enterprises) créée par Attila Dargay en 1959-60 et dont le concept, quoique différent, influença la production de Pierrot dans la mise en œuvre d'un tel ouvrage.
Le premier épisode de Pierrot et ses amis (puis une dizaine d'autres) fut le fruit de Gyula Macskássy (1912-1971) et György Várnai (1921-1991), deux illustres noms de l'animation magyar. On leur doit des trésors de cette animation comme les magnifiques courts métrages Le Petit Coq et son diamant / A kiskakas gyémánt félkrajcárja (1951, qui ouvra la voie à une animation hongroise en couleurs d'une extrême somptuosité avec le Pannónia Filmstúdió créé à cet occasion par Macskássy), Les Jeux Olympiques de la forêt / Erdei sportverseny (1952) ou Les deux petits taureaux / Két bors ökröcske (1955), avec notamment la participation d'Attila Dargay sur ces ouvrages, métrages offrant de par les couleurs et les effets visuels toute une palette de techniques admirablement maîtrisées avec une poésie artistique digne des chefs-d’œuvre d'alors des studios Soyuzmultfilm ou de ceux du studio de Shanghai (l'éditeur français Clavis Films, spécialisé dans le cinéma hongrois, à éditer en 2014 un DVD comprenant sept courts métrages de Gyula Macskássy).
Gyula Macskássy œuvra également à la conception de nombreuses publicités, véritables joyaux d'inventivités où il usa des volumes avec un talent égal à celui de son compatriote George Pal qui s'en fut aux États-Unis au début de sa carrière. A cet égard plusieurs autres artistes – dont de nombreux « animateurs » – quittèrent la Hongrie dans les années 30 pour d'autres terres un peu moins « exposées au danger d'alors » tel John Halas (il œuvra à ses débuts en Hongrie avec George Pal mais aussi Gyula Macskássy, créant avec ce dernier leur propre studio d'animation en 1932 alors qu'ils étaient âgés tous deux de 20 ans), ou encore « notre » célèbre Jean Image.

Pierrot et ses amis a été distribuée aux États-Unis avec pour simples crédits trois noms d'artistes ainsi écrit : Joseph Kinces pour la musique, Israel Berman pour le texte, et Hans Conried (1917-1982) pour la narration (il n'y a pas de dialogues) tout en donnant de la voix pour quelques personnages, effaçant quasiment par là même l'origine de la série comme cela se fit alors au pays de l'oncle Sam sur diverses œuvres venues des pays de l'Est de l'Europe comme pour autre exemple Le Postier de neige distribué sous le titre Spunky The Snowman avec également Israel M. Berman pour le texte de la narration. On notera toutefois que si Israel Berman et Hans Conried ont travaillé sur la version états-unienne, Joseph Kinces est le compositeur hongrois sur la version originale d'une grande partie des courts métrages de Pierrot et ses amis, son nom s'écrivant plus justement József Kincses. Quant à la mention « A Fleetwood Films Release » apparaissant au tout début et encore dans le générique de fin, elle correspond au distributeur pour le territoire états-unien. Concernant les noms des personnages en cette version, ils étaient nommés : Peter, Suzy, le professeur Leonardo et le chien Lucifer (malgré tout, il est fort probable que quelques titres furent distribués ou présentés à quelque occasion aux USA avec les crédits d'origine, du moins traduits, et en version originale sans narrateur).
Évidemment on peut s'interroger quant au pourquoi d'une telle version avec un narrateur alors que l'animation des courts est ainsi faite qu'elle expose l'histoire sans avoir l'utilité des mots. C'est à l'évidence un choix qui permet entre autres de souligner encore un peu plus l'action se déroulant.sous les yeux des jeunes spectateurs et de marquer un peu plus l’œuvre d'une empreinte anglo-saxonne.

On notera encore à propos de cette version US qu'une biographie consacrée à Hans Conried par Suzanne Gargiulo (Hans Conried: A Biography; With a Filmography and a Listing of Radio, Television, Stage and Voice Work, McFarlan & Company, 2002) fait mention du travail de l'acteur sur cette série pour la narration anglaise sans autre précision que de noter que l'origine de cette œuvre d'animation est probablement, au regard de sa conception, d'un pays de l'Europe de l'Est. Quelques mots tout de même à propos de ce grand comédien qu'était Hans Conried : il fut fort populaire au cinéma, à la télévision ainsi qu'à la radio et sa voix justement fut utilisée pour divers doublages comme celui du personnage de Crochet dans le Peter Pan de Disney où il fit également la voix du père de la famille Darling, le visage du comédien et ses expressions ayant en partie servit de modèle à Frank Thomas pour dessiner ledit capitaine à l'écran.

En France la série fut diffusée à la télévision en 1971 sur la 1ère chaîne de l'ORTF ainsi qu'en juillet/août 1975 sur FR3 le mardi, jeudi, vendredi et samedi à 20h20. Le dernier passage de cette série sur le petit écran de l'Hexagone date des vacances de Noël 1979-80, de nouveau sur FR3, dans la programmation jeunesse, mais sous le titre différent de Les Aventures de Peter plus proche de la version états-unienne avec également les titres d'épisodes modifiés – exit Pierrot – comme « Pierrot et le voyage cosmique » devenant « Le joyeux voyage dans le Cosmos » ou « Pierrot au royaume des jouets » devenant « Au royaume des jouets ». Il est également possible que les courts métrages réalisés en 1963 aient connu une première diffusion sur l'ORTF entre 1964 et 1966 puisque ces épisodes ont été vendus – outre aux USA – dans plusieurs pays d'Europe peu après leur production et que c'est en partie dû au succès qu'ils y ont eu qui a donné lieu à une nouvelle fournée de Pierrot en 1967.
On notera encore que quelques épisodes de cette série ont été édités en VHS en 1978 sous le titre des Aventures de Peter via RCA Video Distribution. Ceux-ci accompagnaient quelques épisodes issus d'autres séries d'animation – dont Filopat et Patafil, Les Bubblies, et Le Manège Enchanté – sous l'intitulé général indiqué sur la jaquette de la cassette « Festival de dessins animés, volume 1 ». Etait également présent sur cette vidéo la série hongroise de Gusztáv évoquée un peu plus haut et parmi les épisodes concernant Peter / Pierrot, outre ceux avec le robot et le chien mécanique, figurait celui où le frère et sa petite soeur jouait les Hansel et Gretel face à une sorcière qui, sous la malice du jeune garçon, abandonnera sa boule de cristal pour un poste de télévision.
Depuis, comme d'autres séries d'animation étrangères diffusées dans les années 60/70 sur le petit écran de l'Hexagone (telle Tchessilco le Magicien), et ce malgré plusieurs passages, Pierrot et ses amis a quelque peu disparu de la mémoire de la télévision française...

Liste des épisodes
Ordre de diffusion sur FR3 durant l'été 1975

Pierrot enfant prodigue / Peti a csodagyerek : réalisé en 1967 par Gyula Macskássy (14/07/1975-FR3)
Pierrot et le voyage cosmique / Peti vidám urutazásaa : réalisé en 1963 par Cseh András (15/07/1975-FR3)
Pierrot chez les martiens / Peti és a marslakók : réalisé en 1963 par Cseh András (16/07/1975-FR3)
Pierrot et le concours de beauté canine / Peti és a kutyaszépségverseny : réalisé en 1967 par Gyula Macskássy (17/07/1975-FR3)
L'invisibilité / Peti és a lathatatlansag : réalisé en 1963 par Gyula Macskássy (18/07/1975-FR3)
Pierrot à l'atelier de réparation / Peti és a javítómuhely : réalisé en 1967 par Béla Ternovszky (19/07/75-FR3)
Pierrot au zoo / Peti az állatkertben : réalisé en 1963 par József Nepp (22/07/1975-FR3)
La machine à explorer le temps / Peti és az idogép : réalisé en 1967 (24/07/1975-FR3)
Pierrot et la drogue merveilleuse / Peti és a csodaszer : réalisé en 1967 (26/07/1975-FR3)
Pierrot et le ballon / Peti labdája : réalisé en 1963 par József Nepp (29/07/1975-FR3)
Pierrot et la course aux trottinettes / Peti és a rollerverseny : réalisé en 1963 par Pál Nagy (31/07/1975-FR3)
Pierrot et le robot / Peti és a gépember : réalisé en 1961 par Gyula Macskássy (02/08/1975-FR3)
Pierrot au pôle Nord / Peti az Északi-sarkon : réalisé en 1967 par Jen? Koltai (05/08/1975-FR3)
Pierrot et le camping / Peti és a camping : réalisé en 1967 (07/08/1975-FR3)
Pierrot et les contes de fées / Peti és a mesekönyv : réalisé en 1963 par Cseh András (09/08/1975-FR3)
Pierrot et le baromètre / Peti és a barométer : réalisé en 1967 (12/08/1975-FR3)
Pierrot et l'oiseau / Peti és a madarak : réalisé en 1967 (14/08/1975-FR3)
Pierrot et son chien / Peti és a kutyája : réalisé en 1963 par Gyula Macskássy (15/08/1975-FR3)
Pierrot et le bonhomme Noël / Peti és a Télapó : réalisé en 1967 (16/08/1975-FR3)
Pierrot et la voiture miraculeuse / Peti és a csodaautó : réalisé en 1963 par Gyula Macskássy (19/08/1975-FR3)
Pierrot et la boule de cristal / Peti és a varázsgömb : réalisé en 1963 par Gyula Macskássy (21/08/1975-FR3)
Pierrot et le chasseur / Peti a vadász : réalisé en 1967 (23/08/1975-FR3)
Pierrot cow-boy / Peti a cowboy : réalisé en 1967 (26/08/1975-FR3)
Pierrot au royaume des jouets / Peti játékországban : réalisé en 1963(28/08/1975-FR3)
Pierrot homme-grenouille / Peti és a békaember : réalisé en 1967 par József Gémes (29/08/1975-FR3)
Pierrot et le chien mécanique / Peti és a gépkutya : réalisé en 1963 par Gyula Macskássy (30/08/1975-FR3)

Autre court métrage de la série

Peti és a rejtvények (Pierrot et le puzzle) : réalisé en 1963
Auteur : Captain Jack
Pierrot et ses Amis - image 1 Pierrot et ses Amis - image 2 Pierrot et ses Amis - image 3 Pierrot et ses Amis - image 4 Pierrot et ses Amis - image 5 Pierrot et ses Amis - image 6 Pierrot et ses Amis - image 7 Pierrot et ses Amis - image 8 Pierrot et ses Amis - image 9 Pierrot et ses Amis - image 10 Pierrot et ses Amis - image 11 Pierrot et ses Amis - image 12 Pierrot et ses Amis - image 13 Pierrot et ses Amis - image 14 Pierrot et ses Amis - image 15 Pierrot et ses Amis - image 16 Pierrot et ses Amis - image 17 Pierrot et ses Amis - image 18 Pierrot et ses Amis - image 19 Pierrot et ses Amis - image 20 Pierrot et ses Amis - image 21 Pierrot et ses Amis - image 22 Pierrot et ses Amis - image 23 Pierrot et ses Amis - image 24 Pierrot et ses Amis - image 25 Pierrot et ses Amis - image 26 Pierrot et ses Amis - image 27 Pierrot et ses Amis - image 28 Pierrot et ses Amis - image 29 Pierrot et ses Amis - image 30 Pierrot et ses Amis - image 31 Pierrot et ses Amis - image 32


Peti-sorozat © Gyula Macskássy, György Várnai / Pannónia Film
Fiche publiée le 29 septembre 2016 - Dernière modification le 09 octobre 2016 - Lue 1304 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO