DT Eightron

Fiche technique
Nom originalDT Eightron (DTエイトロン)
OrigineJapon
Année de production1998
ProductionSunrise, Fuji TV, Media Factory
Nombre d'épisodes26
RéalisationTetsurô Amino
ProductionMikihiro Iwata
SupervisionMasafumi Iha
ScénariiHideki Kakinuma, Toshimitsu Himeno, Mari Okada, Hiroaki Murakami, Yû Kawamorita
Chara-DesignYoshi Ichida, Ryô Tanaka
Mecha-DesignJunya Ishigaki, Shinobu Tsuneki
Direction artistiqueTomoaki Okada
Direction de l'écritureHideki Kakinuma
CouleursJunko Ito
Direction photographieMasato Tamura, Hiroaki Yamada
MusiquesHiroyuki Namba
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD5 juillet 2003 (Déclic Images)
Synopsis

Dans un futur proche, en 2187, la vie sur la Terre a beaucoup changé. A cause de la pollution intense, le réchauffement de la planète s’est accéléré (les icebergs du pôle sud ont partiellement fondu) et le trou dans la couche d’ozone s’est agrandi, inondant l’atmosphère de rayons ultra-violets (le paysage se résume désormais à un immense désert). La vie en plein jour étant devenue insupportable, les hommes - du moins ceux qui ont survécu au dérèglement climatique - sortent la nuit et vivent dans des cités à l’abri des rayons du soleil. L’une d’entre elles, Datania, a organisé la fin comme dans une société totalitaire avec des individus (très jeunes) qui sont tous habillés et coiffés de la même manière et qui réalisent des tâches répétitives à des horaires constants, tout en étant surveillés par un programme informatique très évolué, Zero. Certains sont parfois tentés de s’échapper de Datania mais les tentatives d’évasion sont sévèrement réprimées et condamne les fuyards au reset (leurs sentiments sont alors effacés).
Malgré la peur du reset, plusieurs jeunes gens tentent de s’échapper, dont Shû, un garçon au tempérament très calme (voire amorphe par moments !) qui rêve souvent de la mer sans savoir pourquoi puisqu’il ne l’a jamais vue. Grâce aux Returner, des jeunes gens vivant hors de Datania et qui essayent d’aider ceux qui y vivent à s’exfiltrer, Shû parvient à s’enfuir. Ein, May et Dolly, les Returner qui ont aidé Shû à s’échapper, sont à présent poursuivis par les gens de Datania, en particulier Nines, le bras armé de Zero. Heureusement, ils ne seront pas seuls à se battre puisqu’ils seront aidés par Eightron, un étrange robot inorganique formé par un assemblage de molécules. Par la suite, nos héros partiront pour la ville d’Amaurote, dont on dit qu’elle est un lieu de vie paradisiaque. Dans le même temps, ils découvriront qu’ils sont tous porteurs de DT (data transform), un mystérieux pouvoir permettant aux humains de s’adapter à toutes les situations. Ceux-ci la possédaient tous à l’origine mais depuis la catastrophe écologique elle est devenue très rare et donc très convoitée...

Commentaires

Cette série assez méconnue a été l’une des premières diffusées de nuit au Japon, à la fin des années 90. Elle n’a pas bénéficié d’un gros budget, ce qui se ressent dans l’animation qui est très basique et dans les dessins qui sont souvent peu soignés (notamment vers la fin de la série). A propos des dessins, on notera que le character design évoque les productions AIC (Tenchi Muyo, Armitage...) mais que la série a pourtant été réalisée aux studios Sunrise (Gundam). Les quelques tentatives d’intégrations d’éléments en 3D sont paradoxalement réussies, ce qui était très rare à l'époque pour une production japonaise.
L’histoire peu sembler peu originale de prime abord mais son traitement s’avère très intéressant, malgré la présence de quelques épisodes un peu "bouche-trou" au milieu de la série et une fin ouverte qui est des plus frustrantes. On sent les influences d'œuvres de science-fiction comme 1984 de George Orwell, avec une société déshumanisée qui s’est transformée en dystopie. Le héros, Shû, évoque quant à lui Shinji de Evangelion (série qui était encore très récente lors de la diffusion de DT Eightron) à cause de son indécision extrême. Néanmoins, son caractère s’explique facilement dans le contexte de l’histoire et la comparaison ne se fait plus sentir après quelques épisodes. Les autres personnages ont des personnalités très différentes et contribuent largement à l’intérêt qu’on peut porter à la série. Même Eightron s’avère attachant bien qu’il ne soit qu’un robot inorganique dénué de parole.
On notera que les personnages ont des noms souvent liés à des nombres, comme Ein (un en allemand), Nines, Zero... sans compter les habitants de Datania qui sont identifiés via un numéro (qui correspond à sa place dans la hiérarchie). Autre référence, le nom d’Amaurote, la ville que cherchent nos héros dans le milieu de la série, vient du roman Utopia de Thomas Moore (dans ce livre, Amaurote est la capitale de l’île d’Utopia).

Le contexte de l’histoire est très intriguant mais parfois confus et on peut remercier l’éditeur Déclic Images d’avoir commercialisé la série avec un livret assez complet (son contenu a été repris d’un dossier que vous pouvez consulter sur DVDanime.net. A noter qu’il existe deux mangas dérivés de la série (tous deux inédits en France). Le premier a été prépublié dans le magazine Monthly Comic Dragon en 1999-2000 et a été ensuite été édité en un seul tome. Celui-ci reprend l’essentiel de l’histoire de l’anime mais de manière plus condensée et avec une fin différente. Contrairement à ce qu’on peut lire sur divers sites, l’auteur n’est pas Shuichi Shigeno (Initial D) mais un certain Iderô Hinoki. L’autre manga a été édité dans le magazine Dragon Monthly Junior mais a arrêté avant la fin et n’a pas connu d’édition reliée.

Petites anecdotes : la série a été supervisée par Masafumi Iha... un photographe spécialisé dans les clichés de personnes célèbres. A priori il n’y a pas de rapport avec DT Eightron mais cela peut expliquer pourquoi le générique de début est composé de photos (en noir et blanc) plutôt que d'une séquence animée classique. L’eyecatch (courte séquence annonçant le début ou la fin de la publicité) fait lui aussi quelque peu dans l'originalité puisqu’il ne s’agit pas d’une petite animation inédite mais d’une preview de la seconde partie de l’épisode.

Liste des épisodes
01. Out of Datania
02. Reset Off
03. Life side's Wall
04. Kill the Datanian
05. Delete Key
06. Escape from Datania
07. Returners
08. In the life side
09. Fang of the tank-cemetary
10. The guns and oldies
11. Illusion diving
12. So Long...
13. Night of Hummanity
14. The fog Island
15. Love Song
16. Garden's rule
17. Fish's Kiss
18. Dr. Genesis
19. Wind of Datania
20. Boy meets girl
21. Brothers in Amaurote
22. Juddy and Roady
23. Long goodbye
24. Return to Datania
25. Seven Days
26. Heaven's Friend
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
DT Eightron - image 1 DT Eightron - image 2 DT Eightron - image 3 DT Eightron - image 4 DT Eightron - image 5 DT Eightron - image 6 DT Eightron - image 7 DT Eightron - image 8 DT Eightron - image 9 DT Eightron - image 10 DT Eightron - image 11 DT Eightron - image 12 DT Eightron - image 13 DT Eightron - image 14


DT Eightron © / Sunrise, Fuji TV, Media Factory
Fiche publiée le 20 mai 2016 - Lue 1178 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO