Darker than Black

Fiche technique
Nom originalDarker than BLACK - Kuro no Keiyakusha
(Darker than BLACK ‐黒の契約者‐)
OrigineJapon
Année de production2007
ProductionBones, Aniplex, Hakuhodo, Movic, Actas
Nombre d'épisodes25 + 1 OAV
AuteurTensai Okamura
RéalisationTensai Okamura
ProductionHiro Maruyama, Ryo Oyama
ScénariiTensai Okamura, Yûichi Nomura, Shôtarô Suga, Shinsuke Onishi, Kurasumi Sunayama
Chara-DesignYûji Iwahara, Takahiro Komori
DesignTakayuki Yanase
Superv. en chef de l'anim.Takahiro Komori
Direction artistiqueTakashi Aoi
Direction de l'écritureTensai Okamura, Shôtarô Suga
Conception / Rech. DécorsTomoaki Okada, Masahiro Satô, Eiji Taguchi
CouleursNobuko Mizuta
Direction photographieYoshiyuki Takei
MusiquesYoko Kanno
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTSeptembre 2012 (Gong)
Editions
Sortie en DVD8 mars 2013 (WE Productions)
Sortie en Blu-Ray Disc24 juillet 2013 (WE Productions)
Synopsis

La Porte des Enfers (ou Hell’s Gate en VO), un mystérieux champ de force, est apparu soudainement autour de Tokyo tandis que dans le même temps la Porte du Paradis (Heaven’s Gate) apparaissait en Amérique du Sud. Dix ans après, alors que la Porte du Paradis a disparu depuis cinq ans - en même temps que des millions d’habitants -, la Porte des Enfers est toujours là mais un énorme mur a été érigé de manière à empêcher quiconque de l’approcher. Tout aussi étrange, le ciel et les étoiles ont disparu, remplacés par des objets célestes factices. De plus, certains humains ont subi d’étranges mutations qui ont fait d’eux des êtres aux pouvoirs surnaturels.
Ainsi, certains sont devenus des Contractants (Contractors), des personnes dénuées d’émotion et qui sont toutes obligées de payer un tribu (souvent bizarres) après avoir usé de leurs pouvoirs (par exemple être obligé de boire certains liquides, manger certains aliments, fumer, chanter une chanson, se mutiler, etc) A chaque Contractant correspond une fausse étoile du ciel factice. D’autres humains sont devenus des Dolls, des médiums n’ayant aucune volonté propre, ni émotions, et qui contrôlent des entités invisibles servant l’observation et à la filature. Enfin, on trouve les Moratorium, qui sont à mi chemin entre les Contractants et les Dolls puisqu’ils ont des pouvoirs supérieurs aux seconds mais inférieurs aux premiers (ils n’ont cependant pas de tribu à payer en échange de l’utilisation de leurs pouvoirs et ne sont pas privés de leurs émotions).

Les Contractants et les Dolls ont été récupérés pour la plupart par une organisation très puissante, le Syndicat, qui les emploie pour diverses missions, souvent assez sombres (vols, assassinats, espionnages industriels...) Hei, le héros de cette histoire, est un Contractant qui travaille pour le Syndicat. Étonnamment, il possède des émotions, contrairement aux autres personnes comme lui. A son arrivée à Tokyo, il rencontre Misaki Kirihara, une policière qui travaille pour la quatrième section des Affaires Étrangères, une section qui s’occupe de tout ce qui est en rapport avec les Contractants. Sa mission consiste notamment à effacer la mémoire de toute personne qui se retrouverait en contact avec un Contractant, de manière à ce que la population ne découvre par leur existence. Elle sera amenée plus d’une fois à se retrouver aux prises avec Hei...

Commentaires

Cette série a été diffusée au Japon tard le soir, juste après la fin de la première saison de Code Geass (hasard ou pas, le personnage d’Amber est d’ailleurs le sosie de CC de Code Geass !). Si elle s’avère moins sombre que son nom ne l’indique, elle est en revanche assez compliquée, d’autant que les premiers épisodes ne donnent quasiment aucun détail. Il faudra donc attendre un certain temps avant de découvrir le pourquoi du comment. Néanmoins, un certain nombre de mystères demeureront encore à la fin de la série. On notera par ailleurs que les 22 premiers épisodes sont composés de 11 histoires différentes en deux parties. Seuls les 3 derniers échappent à ce schéma scénaristique.
La réalisation, que l’on doit à Tensai Okamura, (Medabots, Wolf’s Rain…), s’avère de très bonne qualité tout en n’usant pas d’une débauche d’effets spéciaux pour marquer le spectateur. Au contraire, la mise en scène est sobre et ne tombe dans aucun excès (pas d’ultra violence ou de pathos). Plus étonnant en revanche, certains épisodes mettent en scène deux personnages décalés, un détective et sa jeune assistante, dont l’humour assez lourdingue détonne avec le reste de la série.

Ayant remporté un certain succès au Japon, la série se verra doté d’une OAV (souvent considérée comme le 26ème épisode de la série), puis en 2009 d’une "suite", Darker than Black : Ryûsei no Gemini (12 épisodes), qui aura beaucoup décontenancé les téléspectateurs car elle ne se situe pas vraiment dans la continuité de la première série (et elle ne répond pas aux interrogations laissées en suspens à la fin de celle-ci !) En 2010, une série de 4 OAV, Darker than Black Gaiden, dont l’action se situe entre les deux séries télévisées, est sortie au Japon. En France, nous n’avons eu ni la seconde série, ni les Gaiden. Nous avons eu en revanche les deux mangas : un shôjo en 2 volumes de Tensai Okamura et Nokiya édité en 2010 chez Panini et un seinen en 4 volumes de Yuji Iwahara édité en 2015 chez Ki-oon.

Liste des épisodes
01. L’étoile du pacte file... - Partie 1
02. L’étoile du pacte file... - Partie 2
03. La nouvelle étoile brille à l’aurore... - Partie 1
04. La nouvelle étoile brille à l’aurore... - Partie 2
05. Le rêve cramoisi du désespoir disparaît en Europe de l’est...- Partie 1
06. Le rêve cramoisi du désespoir disparaît en Europe de l’est...- Partie 2
07. Le gardénia diffuse son odeur sous la pluie de mai...- Partie 1
08. Le gardénia diffuse son odeur sous la pluie de mai...- Partie 2
09. La robe blanche teintée des rêves de la jeune fille et de sang...- Partie 1
10. La robe blanche teintée des rêves de la jeune fille et de sang...- Partie 2
11. Il est temps de récupérer ce qui a été perdu dans le mur - Partie 1
12. Il est temps de récupérer ce qui a été perdu dans le mur - Partie 2
13. Mon cœur ne se balance pas avec l’eau dans la nuit d’argent - Partie 1
14. Mon cœur ne se balance pas avec l’eau dans la nuit d’argent - Partie 2
15. Le souvenir de la trahison et celui d’un sourire d'Amber - Partie 1
16. Le souvenir de la trahison et celui d’un sourire d'Amber - Partie 2
17. Une chanson d’amour du cloaque - Partie 1
18. Une chanson d’amour du cloaque - Partie 2
19. Le sobre rêve de la vanité - Partie 1
20. Le sobre rêve de la vanité - Partie 2
21. Une ville épurée fond en larmes - Partie 1
22. Une ville épurée fond en larmes - Partie 2
23. Dieu est dans son paradis
24. Pluie de météorites
25. Le rêve obscur du faucheur des ténèbres est-il plus sombre que le noir ?
26. Beneath Cherry Blossoms in Full Bloom... (OAV)
Doublage
Voix françaises (Studio Urban Vidéo) :
Franck VictorHei
Frédéric CerdalMao, Yoshimitsu Horai
Pascale CheminMisaki Kirihara
Julien ChateletYûsuke Saitô, Amagiri
Jean-Marco MontaltoGai Kurusawa, Jean, Eric Nishijima, Naoya Kirihara
Valerie NosréeKanami Ishizaki, Havoc, Brita
Frédérique MarlotKiko Kayanuma, Kashiwagi
Nicolas BeaucaireNovember 11, Wei Zhijun
Gwen LebretYutaka Kôno
Claudine GremyApril, Hoshimi, Misuzu Ôyama
Nayéli ForestAmber
 
» Cast étendu
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Notre forum pour la VF
Darker than Black - image 1 Darker than Black - image 2 Darker than Black - image 3 Darker than Black - image 4 Darker than Black - image 5 Darker than Black - image 6 Darker than Black - image 7 Darker than Black - image 8 Darker than Black - image 9 Darker than Black - image 10 Darker than Black - image 11 Darker than Black - image 12 Darker than Black - image 13 Darker than Black - image 14 Darker than Black - image 15 Darker than Black - image 16 Darker than Black - image 17 Darker than Black - image 18 Darker than Black - image 19 Darker than Black - image 20


Darker than BLACK - Kuro no Keiyakusha © Tensai Okamura / Bones, Aniplex, Hakuhodo, Movic, Actas
Fiche publiée le 20 avril 2016 - Lue 1070 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO