Ergo Proxy

Fiche technique
Nom originalErgo Proxy (エルゴプラクシー)
OrigineJapon
Année de production2006
ProductionManglobe Inc., Geneon Entertainment
Nombre d'épisodes23
AuteurManglobe
RéalisationShukô Murase
ProductionTakashi Kochiyama, Michiko Suzuki, Akio Matsuda
ScénariiDai Satô, Yûsuke Asayama, Seiko Takagi, Yûko Kawabe, Naruki Nagakawa, Jun'Ichi Matsumoto
PlanningAkihiro Kawamura, Shin'Ichiro Kobayashi
Chara-DesignNaoyuki Onda
DesignYoshinori Sayama, Kimitoshi Yamane, Takayuki Yanase, Yutaka Izubuchi
Direction artistiqueTakashi Aoi
Direction de l'écritureDai Satô
Conception / Rech. DécorsMichiaki Sato
CouleursTomoe Yoshimura, Kiyomi Miyazaki, Yûichi Kuboki
Direction photographieKazuhiro Yamada
MusiquesYoshihiro Ike
Adaptation françaiseJulie Leroy, Laëtitia Morfouace, Emilie Barbier, Emmanuel Pettini
Direction de doublageGilbert Lévy
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTJanvier 2007 (Game One - 1er épisode seulement)
1ère diff. Cable/Sat/TNTMai 2009 (Gong)
RediffusionsMars 2010 (Gong)
10 octobre 2016 (J-One)
Editions
Sortie en DVD12 avril 2007 (Dybex)
Sortie en Blu-Ray Disc30 septembre 2016 (Dybex)
Synopsis

Romdo est une cité-dôme du futur où les humains vivent avec des robots nommés autoreivs et qui sont à leur service. Récemment, certains de ces robots sont devenus incontrôlables après avoir été infectés par un virus, le cogito. Re-l Meyer, la fille du maire de la cité et un agent du bureau des renseignements, est dépêchée pour enquêter sur ces événements. C’est pendant son investigation qu’elle va rencontrer deux autoreivs infectés, Vincent Law (qui est amnésique) et la petite Pino (qui suit ce dernier partout), ainsi qu’un être étrange qui lui laisse un message énigmatique, "awakening" ("réveil"). Cette créature se révèle être un proxy, un humanoïde aux pouvoirs surhumains qui intéresse particulièrement les scientifiques de la cité-dôme. Bientôt, Re-l va entamer un grand périple avec Vincent et Pino afin de découvrir ce qui se trame à Romdo...

Commentaires

Cette deuxième production du studio Manglobe (après Samurai Champloo) était très attendue à l’époque de sa diffusion japonaise. La réalisation du projet a été confiée à un ancien de chez Sunrise, Shûkô Murase, réalisateur de Witch Hunter Robin. On retrouve d’ailleurs pas mal d’éléments en commun : une intrigue longue à se mettre en place, une influence des séries américaines, des teasers aux paroles énigmatiques, une fin qui semble être un nouveau commencement... Néanmoins, l’ambiance générale est assez différente puisque nous sommes ici en présence d’une série de style cyberpunk (genre popularisé au cinéma par le film Blade Runner auquel Ergo Proxy ressemble beaucoup).

Le concept et le scénario des trois premiers épisodes avaient déjà écrits lorsque Shûkô Murase a commencé à s’occuper de la série mais le développement ultérieur est son travail. C’est notamment lui qui a fait de Re-l le personnage principal alors qu’au départ il devait s’agir de Vincent. Néanmoins, ce changement a donné l’idée au réalisateur de mettre Vincent au premier plan dans un certain nombre d’épisodes. Ce n’est pas la seule originalité de la série puisque deux épisodes, le 15 (une parodie très noire des jeux télévisés) et le 19 (un pastiche des cartoons américains), se démarquent du reste de la série par leur ambiance très différente des autres épisodes et qui donnent l’impression de regarder une autre série.

Outre le cyperpunk, l’autre influence majeure de la série se trouve... dans la philosophie ! En effet, la quête initiatique de Rei-l et de Vincent est ponctuée de questionnements autour du "moi" (tel que : qu’est-ce qui fait ce que nous sommes, ce qui est à l’intérieur de nous ou notre environnement ?) Le virus qui a infecté les proxy, le cogito, vient d’ailleurs du célèbre "Cogito ergo sum" ("Je pense donc je suis") de Descartes. Les autoreivs du maire de Rondo sont aussi nommés d’après des philosophes (Derrida, Lacan, Husserl et Berkeley), de même que l’autoreiv de Raul (Kristeva). Le proxy Monad fait quant à lui référence à la "monade", un concept métaphysique. La série regorge de dizaine d’autres références, que ce soit à la mythologie grecque (Daedalus – ou Dédale en Français, Icare), au cinéma ("Matrix", "les Intouchables"...), à l’art (les statues de Michel-Ange personnalisant l'aube, le crépuscule, le jour et la nuit, "La Mort d'Ophélie" de John Everett Millais), à l'informatique ("proxy") etc. On retrouve aussi d’autres références plus "accessibles" tels que "Pinocchio" (qui donne une partie de son nom à Pino), "Alice au pays des merveilles"...

Malgré toutes ses qualités, la série est souvent l'objet de critiques visant son scénario pas très bien construit (qui s'attarde sur des détails peu importants au détriment d'autres qui auraient mérité d'être développés), ses deux personnages principaux manquant un peu de charisme et son animation inconstante (surtout Re-l Meyer dont le design semble changer d'un épisode à l'autre). D'aucuns s'accordent néanmoins sur le fait que la série est globalement réussie. A noter que le générique de fin, "Paranoid Android", est une chanson du célèbre groupe Radiohead. Soulignons aussi qu'il existe un manga en deux volumes, "Ergo Proxy Centzon Hitchers and Undertaker", qui a été édité en France chez Asuka.

Liste des épisodes
Meditatio I - awakening (Pulsation de l'éveil)
Meditatio II - confession (Confession d'un concitoyen)
Meditatio III - maze city (Le grand saut)
Meditatio IV - futu-risk (Signes du futur, Hades du futur)
Meditatio V - TASOGARE (Rappel)
Meditatio VI - Domecoming (Retour)
Meditatio VII - re-l124c41+
Meditatio VIII - shining sign (Faisceau lumineux)
Meditatio IX - Angel 's share (Eclats brillants)
Meditatio X - Cytotropism (Existence)
Meditatio XI - Anamnesis (Ténèbres blanches)
Meditatio XII - Hideout (Si tu souris)
Meditatio XIII - Wrong way home (Impasse conceptuelle)
Meditatio XIV - Ophelia (Quelqu'un comme toi)
Medidatio XV - Who wants to be in Jeopardy ? (Cauchemar Quiz)
Meditatio XVI - Busy Doing Nothing (Calme plat)
Meditatio XVII - Terra Incognita (Bataille sans fin)
Meditatio XVIII - Life After God (Enquête en destination finale)
Meditatio XIX - Eternal Smile (La fille au sourire)
Meditatio XX - Goodbye Vincent (Au revoir Vincent)
Meditatio XXI - Shampoo Planet (Là où finit le temps)
Meditatio XXII - Bilbul (Chaînes)
Mediatio XXIII - Deus Ex Machina (Proxy)
Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Hélène BizotRe-l Meyer
Taric MehaniVincent Law
Eric MissoffeIggy
Christelle ReboulPino
Susan SindbergDaedalus Yumeno
Pascal GermainRaul Creed
Pascale CheminKristeva
Frédéric CerdalHoody, Berkeley
Frédérique MarlotQuinn, Lacan
Athena RivoliDerrida
Gilbert LévyHusserl, le chef de Re-l
 
» Cast étendu
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Sources :
www.dvdanime.net (images)
Ergo Proxy - image 1 Ergo Proxy - image 2 Ergo Proxy - image 3 Ergo Proxy - image 4 Ergo Proxy - image 5 Ergo Proxy - image 6 Ergo Proxy - image 7 Ergo Proxy - image 8 Ergo Proxy - image 9 Ergo Proxy - image 10 Ergo Proxy - image 11 Ergo Proxy - image 12 Ergo Proxy - image 13 Ergo Proxy - image 14 Ergo Proxy - image 15 Ergo Proxy - image 16 Ergo Proxy - image 17 Ergo Proxy - image 18 Ergo Proxy - image 19 Ergo Proxy - image 20 Ergo Proxy - image 21


Ergo Proxy © Manglobe / Manglobe Inc., Geneon Entertainment
Fiche publiée le 15 juillet 2014 - Dernière modification le 30 septembre 2016 - Lue 2879 fois