Yôko Leda

Fiche technique
Nom originalGenmu Senki Leda (幻夢戦記レダ)
La guerre du rêve Leda
OrigineJapon
Année de production1985
ProductionKaname Production, Tôhô
Durée70 minutes
RéalisationKunihiko Yûyama
ScénariiJunki Takegami, Kunihiko Yûyama
AnimationShigenori Kageyama, Takafumi Hayashi, Kazuaki Môri, Tsukasa Dokite, Hideki Tamura, Shinsaku Kozuma, Kôji Itô (2), Hiroaki Gôda, Hiromi Muranaka, Takahiro Toyomashi, Shôhei Obara
Chara-DesignMutsumi Inomata
Mecha-DesignTakahiro Toyomashi
Direction artistiqueTadami Shimokawa
Direction du sonNoriyoshi Matsuura
Direction photographieShigeru Sugimura
MusiquesShirô Sagisu
Editions
Sortie en VHSmars 1997 (AK Vidéo - Japanimation)
Synopsis

Yôko Asagiri est une jeune fille comme les autres. Un jour, alors qu'elle se promène tranquillement en écoutant sur son walkman la mélodie qu’elle a composée au piano pour le garçon qu’elle aime, elle croise ce dernier sur son chemin. Mais Yôko ne trouve pas la force de l'aborder. C'est alors que le sol se déforme et que la jeune fille disparaît subitement. Elle se retrouve à flotter dans le vide quand un homme énigmatique et menaçant la presse de lui donner "le cœur de Leda". Puis elle s'évapore à nouveau et se réveille dans un monde tout à fait étonnant à la végétation luxuriante et peuplé d’animaux extraordinaires. Elle rencontre d'ailleurs un chien parlant, Ringhum, qui lui apprend qu'elle se trouve dans le monde d'Ashanti. Yokô est assez choquée de savoir qu'elle n'est plus sur la Terre (que les habitants d'Ashanti connaissent et appellent Noa) et se met à écouter la mélodie qu'elle a composé sur son walkman pour se consoler lorsque soudain une lumière émane d'elle. Selon Ringhum, cette mélodie serait un lien entre Ashanti et Noa et la jeune fille devrait l'utiliser pour rentrer chez elle. Mais tandis qu'elle s'apprête à remettre son walkman en marche, des soldats qui surmontent des machines volantes lui dérobent le précieux objet. Selon ces hommes, ce serait le fameux "cœur de Leda". N'ayant pas besoin de la jeune fille ni du chien, ils s’apprêtent à les exécuter mais soudain une fleur attrape Yôko, l'entoure de ses pétales puis la libère: Yôko est alors revêtue d'une armure qui lui confère de grands pouvoirs !

Grâce à cette force surnaturelle et à l'épée qu'elle a reçu en même temps que son armure, la jeune fille se débarrasse facilement de ses assaillants. Ringhum lui explique qu'elle est devenue une "guerrière de Leda", Leda étant la divinité qui a séparé Ashanti de Noa afin d'arrêter les guerres incessantes qui avaient lieu entre les deux mondes. Pour une raison encore inconnue, la déesse a choisi des donner ses pouvoirs à Yokô. Celle-ci n'a pas le temps de réfléchir à tout ça car elle doit poursuivre l'un des hommes qui lui a échappé et qui a conservé le walkman. Yôko est ensuite attaquée par des machines volantes et ne doit son salut qu'à une jeune fille blonde prénommée Yoni qui pilote un gigantesque robot. Celle-ci est une prêtresse de Leda qui combat les troupes du tyran Zell, celui-là même dont les hommes de main ont volé le walkman de Yôko. Zell était un prêtre de Leda qui vivait dans le sanctuaire érigé par ceux qui vouaient leur vie à "étudier" la déesse. Mais il a trahi les siens et les a exterminés pour s'emparer du pouvoir ! Yoni, la seule prêtresse survivante, explique à Yokô que le plan de Zell est d'envahir la Terre pour y étendre son empire et grâce au "cœur de Leda", il va pouvoir parvenir à ses fins...

Selon Yoni, le fameux "cœur de Leda" est en fait une combinaison secrète de sons qui forment un clé capable d'ouvrir un passage entre Noa et Ashanti. Yokô est persuadée que c'est un hasard si sa mélodie utilise ces sons mais Yoni pense au contraire que c'est Leda qui inspiré ces notes à la jeune fille pour qu'elle vienne sauver Ashanti. Malheureusement, Zell a capté les vibrations de cette mélodie et a fait venir Yokô dans son monde pour la lui voler. Yoni emmène ensuite son amie pour lui montrer un engin très spécial appelé « les ailes de Leda » qui peut se transformer en robot et que seule la guerrière de Leda peut piloter. Grâce à cet engin, les deux jeunes filles partent pour le château volant de Zell.


» Résumé complet


Commentaires

Yôko Leda est l'une des premières OAV produites au Japon (la toute première, Dallos était sortie en 1984). Elle a remporté un certain succès, si bien qu'une suite était prévue mais jamais réalisée à cause de la faillite de la société de production Kaname Production. Éditée à la fin des années 90 en France, cette OAV passa inaperçue, sans doute parce qu'elle paraissait assez banale. Pourtant, à l'époque où les Japonais l'ont découverte, ce genre d'histoire était assez originale. De plus, c'était l'une des premières œuvres de Mitsumi Inomata (Il était une fois Windaria, Future GPX Cyber Formula...) au poste de character designer. Les personnages sont d'ailleurs très beaux, en revanche toutes les machines (engins volants, robots) ont un design très étrange.

Si le scénario est plutôt sympathique, il est cependant assez confus puisque certains pans de l'histoire sont survolés alors qu'on aurait aimé avoir des précisions sur les liens entre Ashanti et Noa ou encore sur la déesse Leda. De plus, les noms donnés à certains personnages ou lieux semblent n'avoir aucune relation entre eux. Ainsi, Leda est la mère d'Hélène de Troie dans la mythologie grecque, Noa est le nom hébreu de Noé (personnage biblique connu pour sa fameuse arche) et Ashanti est un mot sanskrit qui signifie "absence de paix". Drôle de mélange !

Auteur : Arachnée
Yôko Leda - image 1 Yôko Leda - image 2 Yôko Leda - image 3 Yôko Leda - image 4 Yôko Leda - image 5 Yôko Leda - image 6 Yôko Leda - image 7 Yôko Leda - image 8 Yôko Leda - image 9 Yôko Leda - image 10 Yôko Leda - image 11


Genmu Senki Leda © / Kaname Production, Tôhô
Fiche publiée le 29 avril 2013 - Dernière modification le 16 février 2017 - Lue 2403 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO