L'Appel de la Forêt

Fiche technique
Nom originalKôya no yobigoe : Hoero Buck ! (荒野の叫び声 吠えろバック)
L'appel de l'étendue sauvage : aboie Buck !
OrigineJapon
Année de production1981
ProductionTôei Animation
Durée85 minutes
Auteur romanJack London
RéalisationKôzô Morishita
ScénariiKeisuke Fujikawa
Chara-DesignJôji Kikuchi
Direction artistiqueNobuto Sakamoto
MusiquesTakeo Watanabe
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)23 octobre 1985
Editions
Sortie en VHSannées 80 (Jacques Canestrier - Vidéo Jeunes)
années 80 (Initial - réédition)
Synopsis

Cette histoire débute à la toute fin du 19ème siècle. Buck, un chien bâtard, mi-saint bernard mi-colley écossais, mène une vie paisible d'animal de compagnie dans la demeure du juge Miller, à Santa Clara (Californie). Mais après 4 ans de plénitude, il est kidnappé par le jardinier et revendu par des trappeurs. En effet, c'est l'époque de la ruée vers l'or et les chiens robustes sont très recherchés car eux seuls sont capables de tirer les traîneaux, unique moyen de transport dans les régions enneigées. Confié à un dresseur, Buck se montre au départ très hostile mais à force d'être malmené, il finit par se faire amadouer. C'est ainsi qu'il est vendu à Perrault et François, deux convoyeurs postaux qui l’emmènent dans la vallée du Klondike (province canadienne du Yukon). Il découvre bientôt une vie terrible faite de rude labeur, de rivalités cruelles entre chiens et de nuits passées à dormir dans la neige... Peu à peu, il s'impose aux autres chiens et remplace le chef de meute, Spitz, qu'il tue après une énième querelle.

L'attelage arrive finalement à Skaguay, en Alaska, mais une mauvaise nouvelle attend François et Perrault, qui sont obligés de vendre le traîneau et les chiens. C'est un autre homme chargé du service des postes, Charles, qui rachète Buck et ses compagnons mais cette fois le travail est encore plus éreintant et un des chiens tombe malade et doit être abattu. Plus tard, Charles est rejoint par sa femme, Mercedes, et par un de leurs amis, Hal. Aucun d'entre eux n'a de réelle expérience du Grand Nord et leur ignorance leur fait vite commettre de nombreuses erreurs et en particulier une qui leur sera fatale. En effet, ils traversent une rivière gelée avec un chargement beaucoup trop lourd et se noient avec leurs chiens, bien qu'ils avaient été avertis du danger par un aventurier local, John Thornton. Seul Buck a survécu car, ne pouvant plus avancer, John l'avait pris avec lui pour le soigner.


» Résumé complet


Commentaires

Bien qu'il ne soit au départ qu'un téléfilm, ce dessin animé de qualité assez moyenne est pourtant sorti en France au cinéma, probablement parce que l'auteur de l’œuvre originale, Jack London, est assez connu chez nous (on lui doit aussi l'histoire d'une autre chien célèbre, "Croc-Blanc"). Il existe d'autres adaptations de ce roman : trois films (dont un avec Clark Gable et un autre avec Charlton Heston), trois téléfilms et une version animée américaine datant de 1996, qui est très édulcorée par rapport à l'histoire d'origine. La version nippone est au contraire très dure et les violences infligées à Buck ne nous sont pas épargnées. Elle a été diffusée au Japon dans le cadre du programme "Nissei Family Special" (1978-1986) de la chaine Fuji TV dans lequel ont également été diffusés Deux ans de vacances et Les misérables.

Doublage
Voix françaises (Studio Inter Films) :
Jean-Henri ChamboisNarrateur
Francis LaxJohn Thornton, Perrault
Albert AugierHal
Marcelle LajeunesseMercedes
Yves-Marie MaurinCharles, le dresseur de chiens
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
L'Appel de la Forêt - image 1 L'Appel de la Forêt - image 2 L'Appel de la Forêt - image 3 L'Appel de la Forêt - image 4 L'Appel de la Forêt - image 5 L'Appel de la Forêt - image 6 L'Appel de la Forêt - image 7 L'Appel de la Forêt - image 8 L'Appel de la Forêt - image 9 L'Appel de la Forêt - image 10


Kôya no yobigoe : Hoero Buck ! © Jack London / Tôei Animation
Fiche publiée le 10 mai 2013 - Dernière modification le 24 novembre 2013 - Lue 11893 fois