Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi

(inédit)
Fiche technique
Nom originalRupan Sansei - Purinsesu obu za Burizu - Kakusareta Kûchû Toshi
(ルパン三世 Princess of the Breeze 〜隠された空中都市)
Lupin III : Princesse de la brise - La cité cachée du ciel
OrigineJapon
Année de production2013
ProductionTMS Entertainment, Nippon Television Network Corp.
AnimationTriple A, Studio Deen, Wish, Taiguan Animation
Durée91 minutes
Auteur mangaMonkey Punch
RéalisationTakaomi Kanasaki
Assistant-réalisationNana Harada, Rokô Ogiwara, Shunji Yoshida, Yûsuke Onoda
ScénariiKatsurô Hidaka, Shigeru Morita, Tôko Machida
Story-boardsTakaomi Kanasaki
Chara-DesignTakahiro Kagami
Direction de l'animationAtsushi Aono, Atsushi Hasebe, Chiyo Hosokawa, Hideaki Shimada, Ippei Ichii, Junko Yamanaka, Katsuyuki Takahashi, Kazuko Hayakawa, Madoka Ozawa, Mieko Ogata, Nanae Yonemoto, Ryôsuke Sekiguchi, Yoshio Usuda
Superv. en chef de l'anim.Takahiro Kagami
Direction artistiqueYoshito Takamine
Direction du sonYôji Shimizu
CouleursRie Katô
MontageKeisuke Yanagi, Shizuo Kurahashi
Direction photographieMasayuki Kawaguchi
MusiquesYûji Ohno
Gén. VO interpreté parPredawn (Fire Treasure)
Synopsis

Shaharta est une ancienne monarchie d’Europe ayant conquis le ciel grâce à ses dirigeables et autres machines volantes, devenue une république à la suite d'un coup d'état. Cette nation, en proie à la corruption et à la misère, est désormais sous le joug du jeune premier ministre Shion Adel Viccolobute, héritier légitime de la royauté, et de Kochel, patron d’une société de ressource et à la tête d’une armée redoutable.
Le célèbre cambrioleur Lupin III est à la poursuite du trésor perdu de Shaharta, celui-là même qui rendrait toute sa splendeur à ce pays et que son grand-père, Arsène Lupin premier du nom, convoitait par le passé. Il tente de dérober le butin lors d'une réception aérienne, mais il se confronte à une bande de pirate de l’air qui l’empêche de mener son plan à bien. Tout ce qu'il rapporte de sa périlleuse expédition est... un bébé ! Le nourrisson aurait-il quelque chose à voir avec le trésor ? Quels sont les liens particuliers entre ces pirates et la royauté Shahartienne ?
Avec l’aide de son associé Jigen et de Yutika, jeune femme faisant partie des pirates, et avec un bébé sur les bras, Lupin va percer à jour le secret qui se cache derrière cette chasse au trésor...

Commentaires

Ce vingt-cinquième téléfilm de la saga Lupin III/Edgar, détective cambrioleur, inédit en France comme les autres téléfilms de la décennie 2010, est le dernier à avoir un scénario original avant l’arrêt temporaire de la production des téléfilms annuels. Un autre film télévisé, Italian Game, sortira en 2016, mais il ne fera que reprendre trois épisodes de la quatrième série. Princess of the Breeze fut d'ailleurs rediffusé au Japon en 2015, 2017 et 2018, sans doute pour pallier au manque de téléfilms avant la diffusion de Goodbye Partner, en 2019.
Bien avant sa diffusion, ce téléfilm fit parler de lui sur les réseaux sociaux, mais pas forcément pour de bonnes raisons, puisque le chara-design des personnages fut assez critiqué. En effet, certains protagonistes (Lupin, notamment) ont des designs changeants tout le long du film, et les yeux écarquillés qu’ils arborent font un drôle d’effet. Enfin, le long-métrage est remarquable par le fait que les véhicules (dirigeables, voitures, etc) sont en images de synthèse, s’intégrant parfois maladroitement avec l’animation en 2D traditionnelle. Malgré tout, la réalisation, très solide, est à saluer, contribuant à l'amusement du film, les décors sont magnifiques et les effets visuels saisissants. L’équipe a peaufiné les effets de lumière, rendant le téléfilm beaucoup plus clinquant que d’habitude, donnant parfois l’impression de se trouver devant un film pour le cinéma.

Autre élément particulier du téléfilm : ses nombreux emprunts au film Le Château de Cagliostro, jusque dans certaines séquences qui sont pratiquement des reprises, et à Hayao Miyazaki. Les pirates de l’air évoquent, en effet, ceux du Château dans le ciel, tandis que les soldats masqués de Shaharta renvoient aux sbires du comte de Cagliostro. Enfin, Yuji Ohno, le compositeur attitré de la licence, a réutilisé le thème Fire Treasure, qui est le morceau principal du Château de Cagliostro, qui sera même repris en version chantée en anglais dans le générique de fin.
Assumant jusqu’au bout l’influence au film de Miyazaki, l’attention artistique et scénaristique est portée sur le pays de Shaharta, qui fait très post-moyenâgeux, tandis que les personnages féminins inédits font référence à celles apparaissant chez le réalisateur (la jeune fille sensible et courageuse, la figure maternelle/fraternelle forte et parfois garçon manqué). Des éléments du genre Rétro-Futuriste (voir du Steampunk), avec l’utilisation de machines futuristes ou à vapeur dans un contexte semi-médiéval, qui est inédit dans la saga, est aussi à noter. Parmi les hommages aux précédentes œuvres de la saga, il y a le retour de la Mercedes-Benz SSK 1928 utilisée dans les deux premières séries, qui apparaissait parfois dans les séries et films récents, mais était souvent mise de côté au profit de la populaire Fiat 500. L’apparition d’un bébé dans les pattes de Lupin n’est pas une idée neuve, puisqu’elle avait déjà été utilisée dans un épisode de la troisième série.

Le téléfilm est divertissant et a de bonnes séquences d’émotions ou d’humour (parfois pas très fin, ceci dit), il est visuellement superbe et les scènes d'actions sont exaltantes. Du côté des personnages, c’est Lupin et Jigen qui sont mis à l’honneur, tandis que Fujiko, Goemon et l’inspecteur Zenigata ont des rôles assez anecdotiques, hormis quelques scènes de bravoure pour l'inspecteur. Pour les personnages inédits, Yutika est efficace et les pirates de l’air amusants et extravagants. On pourra regretter que les méchants principaux manquent d’ampleur, et qu’il faut se tourner vers l'homme de main principal, Villar, pour avoir un antagoniste percutant et digne de ce nom. Celui-ci arbore une apparence spectrale des plus intrigantes et sa capacité à hypnotiser ses victimes le rend réellement menaçant.

Princess of the Breeze est un téléfilm d’honnête facture, bien que son fatras de genres différents le rend parfois artistiquement balbutiant et que son trop-plein d’effets 3D a de quoi laisser perplexe. La production de la quatrième série qui était imminente et l’audience générale des téléfilms sérieusement à la baisse depuis 2011 ne semblent pas avoir encouragé TMS et Nippon Television à poursuivre l’entreprise... avant un retour en force en 2019 !

Auteur : mauser91
Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 1 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 2 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 3 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 4 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 5 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 6 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 7 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 8 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 9 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 10 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 11 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 12 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 13 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 14 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 15 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 16 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 17 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 18 Lupin III : TVFilm 25 - Princess of the Breeze - Kakusareta Kûchû Toshi - image 19


Rupan Sansei - Purinsesu obu za Burizu - Kakusareta Kûchû Toshi © Monkey Punch / TMS Entertainment, Nippon Television Network Corp.
Fiche publiée le 12 septembre 2023 - Dernière modification le 24 mars 2024 - Lue 1983 fois