Himitsu no Akko-chan (Film 1)

(inédit)
Fiche technique
Nom originalHimitsu no Akko-chan (ひみつのアッコちゃん)
Le secret de la petite Akko
OrigineJapon
Année de production1989
ProductionTôei Animation
Durée25 minutes
Auteur mangaFujio Akatsuka
RéalisationHiroki Shibata
Producteur exécutifChiaki Imada
ScénariiJunki Takegami
AnimationTomoyuki Matsumoto, Reiko Kurihara, Masaki Takei, Reiko Eda, Nobuhiro Masuda, Satoru Iriyoshi, Hiromi Niioka
PlanningKenji Yokoyama, Hiromi Seki
Chara-DesignYoshinori Kanemori
Direction de l'animationYoshinori Kanemori
Direction artistiqueNobuto Sakamoto
DécorsKyôko Nakayama, Katsuhisa Kobayashi, Kaoru Inoda, Fumio Sakano, Masami Hagiwara, Ayami Kanagawa, Ken'Ichi Harada, Tomomi Yabuki (2)
MontageShinji Shimizu
Direction photographieMasahide Okino
Gén. VO interpreté parMitsuko Horie, Time Five
Synopsis

Atsuko "Akko" Kagami (Caroline Papillon dans la VF de la série télévisée) et sa meilleure amie Moko (Léa) cherchent un terrain pour faire une partie de tennis. Moko pense alors au terrain vague derrière la maison de leur camarade Taishô (Casimir). Taishô a la même idée au même moment et se rend sur ledit terrain avec ses copains Kirio (Julien), Gyoro (Barnabé) et Goma (Nestor) mais il se lancent dans une course effrénée pour arriver les premiers car Kankichi (Valentin) et Ganmo (Boubou), deux autres enfants du quartier, veulent s'y rendre aussi ! Lorsque tout ce petit monde arrive devant le terrain, une mauvaise surprise les attend : il a été clôturé. En effet, un projet immobilier est en cours de construction sur ce terrain. Akko ne veut pas se laisser faire et charge Taishô de lancer une contre-attaque !

Le soir, Taishô montre à son frère Shosho (Chouchou) l'étendard qu'il a dessiné pour manifester. Leur père arrive alors et leur montre le prochain projet immobilier sur lequel sa société va travailler : un immeuble qui sera construit derrière leur maison, sur le terrain où les enfants se retrouvent pour jouer ! Akko apprend par son père la même information au même moment et décide d'aller chez Taishô pour en apprendre plus. Grâce à son miroir de poche (un poudrier magique dans la VF de la série télévisée), elle se métamorphose en chat et part sur place en compagnie de sa propre chatte, Shippona (Chipounette). Elle voit alors que Taishô est pris d'un grave cas de conscience : laisser son père construire l'immeuble ou tout faire pour arrêter le projet.

Le lendemain, Chikako (Lisette), qui fouine comme à son habitude, entend le père de Taishô parler du projet et le raconte à toute l'école. Le pauvre Taishô est accueilli très froidement par ses camarades lorsqu'il arrive ! Tout le monde le presse de choisir son camp et Taishô finit par leur dire qu'il n'a qu'une promesse et qu'il fera donc tout ce qui est en son pouvoir pour contrecarrer le projet. Le soir, lui et son frère offrent à leur père toutes leurs (maigres) économies pour le convaincre mais cela ne change évidemment rien. Leur père est d'autre part très déçu que son fils ainé s'oppose à ce projet qui est le meilleur qu'il ait eu dans sa carrière. Pourtant, il reconnait que lui-même jouait sur ce terrain lorsqu'il était enfant et c'est d'ailleurs là qu'il a rencontré son premier amour. Mais rien n'y fait, il s'obstine, aussi Akko décide-t-elle de se transformer en prêtresse pour l'informer que son plan lui portera malheur. Aidée de tous les chats errants du quartier (qui vivent sur le terrain et qui ont besoin de ce lieu), elle tente de lui faire peur mais son plan échoue.


» Résumé complet


Commentaires

Ce film est tiré de la deuxième série de Himitsu no Akko-chan, qui a été diffusée en France sous le titre Caroline. S'il s'agit du sixième film au total dans la franchise, il faut préciser que les cinq films sortis de 1969 à 1973 n'étaient que des versions rallongées de certains épisodes de la première série. Ce film est donc le premier à proposer une histoire inédite. Néanmoins, sa durée de 25 minutes est la même que celle d'un épisode classique de série télévisée. Les génériques sont les mêmes que ceux de la version télévisée même s'il faut préciser que les images du générique de fin ont été remplacées pour l'occasion.

Ce film a été projeté au Japon durant le Toei Manga matsuri de mars 1989 au côtés du 4ème film de Saint Seiya/les Chevaliers du Zodiaque, de l'unique film de Osomatsu-kun (autre anime d'après un manga de Fujio Akatsuka, le père d'Akko-chan/Caroline) et l'unique film tiré de la série live Kousoku Sentai Turboranger.

Un deuxième et dernier film de Himitsu no Akko-chan sera produit 4 mois plus tard.

Auteur : Arachnée
Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 1 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 2 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 3 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 4 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 5 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 6 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 7 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 8 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 9 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 10 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 11 Himitsu no Akko-chan (<i>Film 1</i>) - image 12


Himitsu no Akko-chan © Fujio Akatsuka / Tôei Animation
Fiche publiée le 18 août 2023 - Dernière modification le 25 août 2023 - Lue 1026 fois