Les Contes Magiques

Fiche technique
Nom originalLes Cases de Noël avec les Contes Magiques de Jean-Loup Martin
OrigineFrance
Année de production1988
ProductionCendrane Films, INA, FR3
Nombre d'épisodes15
AuteurJean-Loup Martin
RéalisationJean-Loup Martin
ProductionPhilippe Baudart
ScénariiJean-Loup Martin
AnimationRenaud Bouet, Gilles Hurtebize
DécorsMichel Gasnier, Patrick Clerc
MusiquesJean-Marc Willaroza, Michel Bourdin
Diffusions
1ère diffusion hertzienne5 décembre 1988 (FR3)
Synopsis

Bûcherons, princesses, sorcières et ermites… autant de figures connues de contes de fées ici réunies pour quinze histoires à la fois nouvelles et familières portées par la délicatesse des ombres chinoises.

Commentaires

En 1982, le gouvernement de François Mitterrand lance le Plan Recherche Image, un chantier de grande ampleur visant à faire rattraper le retard de la France dans le domaine des dernières technologies de l’image. D’abord destiné aux applications de l’image de synthèse dans les domaines scientifiques, industriels et culturels, ce plan économique va s’étendre au champ du dessin animé en passant par la relance de la production locale (via notamment la fondation du studio France Animation, responsable de la série Les Mondes Engloutis) ainsi que par la distribution de subventions pour le développement de nouvelles techniques.
C’est dans ce contexte que Jean-Loup Martin, auteur d’un court-métrage en papier découpé appelé Le petit bûcheron, décide de faire un stage à l’INA dont le Groupe de Recherches Technologiques dirigé par Francis Coupigny développe un outil d’animation 2D appelé Psyché. Ayant connu trois versions, ce logiciel permettait de saisir le tracé d’un dessin à la palette graphique et de l’animer par interpolation de mouvement. Fort d’un parcours dans le domaine de l’informatique, Martin consacre trois mois de réalisation à son conte Le cygne et le ramoneur, sur le même modèle que son film précédent : des personnages en silhouettes sur fond de décors en couleurs. Animé sur Psyché 3, le film est présenté en tant que pilote d’une série. La chaîne FR3 valide le projet et lance la production de 13 épisodes supplémentaires (en incluant au passage Le petit bûcheron). Dès lors, le programme devient la première série française conçue par ordinateur diffusée sur une chaîne publique.

Porté par son goût pour les contes populaires ainsi que par la lecture de La Psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim, Jean-Loup Martin invoque sur ces 15 épisodes les figures attendues du genre qu’il ré-agence par son imagination tout en restant dans la tradition narrative, là où un Michel Ocelot ira davantage subvertir les archétypes à partir de sa série Ciné Si en 1989. Concernant le choix de personnages en silhouettes, dont le caractère épuré renforce l’identification du jeune téléspectateur, le réalisateur fut inspiré par les productions de la compagnie Kakashiza, responsable des séries Contes du Folklore Japonais (1976-79) et Les Contes de Grimm (1980) qui étaient également diffusées sur la troisième chaîne.
Bien que Psyché 3 soit supposé faciliter l’animation en prenant en charge les mouvements par déplacements de points, les raccourcis graphiques opérés par le logiciel donnent des résultats peu harmonieux, obligeant le réalisateur à devoir faire appel à des intervallistes pour conserver l’unité de ses personnages. Une fois le rendu des images effectué, les décors de Michel Gasnier et Patrick Clerc, effectués à l’aérographe, sont photographiés puis intégrés à l’animation avant le transfert sur pellicule 16mm.

Les Contes Magiques sont diffusés en semaine à partir du 5 décembre 1988, juste avant le journal de 20h, dans le cadre d’un grand concours appelé Les Cases de Noël. À la fin de chaque épisode, les jeunes téléspectateurs étaient appelés à découper dans les pages du magazine Télérama – principal partenaire de l’opération – des images tirées des épisodes de la semaine à colorier (les silhouettes des personnages étaient alors en blanc) et à envoyer à FR3 pour recevoir des cadeaux (jouets et cassettes VHS) ; des dessins personnels pouvaient également être envoyés. Chaque samedi, à la même tranche horaire, le présentateur Patrick Dedole révélait les cinq dessins gagnants (un par épisode).
Avec cette opération menée sur 3 semaines jusqu’au 24 décembre, Les Contes Magiques furent un grand succès avec 10 % de part d’audience pour FR3, au point que la collaboration entre Jean-Loup Martin et la chaîne sera renouvelée pour l’année suivante avec Les Contes de Noël, cette fois-ci réalisés avec le système DAN (Dessin Animé Numérique) qui succéda à Psyché 3.

Un grand merci à Jean-Loup Martin pour le complément d’informations.

Liste des épisodes
01. Celui qui ne savait plus compter
02. La jeune fille et la sorcière
03. Les deux lutins
04. L’archer
05. Aelia et le dragon
06. Le serpent et le bâton
07. Une serrure pour un roi
08. La cité des sept sages
09. La flûte du meunier
10. L’anneau
11. Le puits magique
12. Le problème du sabotier
13. La gardeuse de poupées
14. Le petit bûcheron
15. Le cygne et le ramoneur
Doublage
Voix françaises :
Gilbert Lévy
Jean-Pierre Leroux
Auteur : Klaark
Les Contes Magiques - image 1 Les Contes Magiques - image 2 Les Contes Magiques - image 3 Les Contes Magiques - image 4 Les Contes Magiques - image 5 Les Contes Magiques - image 6 Les Contes Magiques - image 7 Les Contes Magiques - image 8 Les Contes Magiques - image 9 Les Contes Magiques - image 10 Les Contes Magiques - image 11 Les Contes Magiques - image 12 Les Contes Magiques - image 13 Les Contes Magiques - image 14 Les Contes Magiques - image 15 Les Contes Magiques - image 16


Les Cases de Noël avec les Contes Magiques de Jean-Loup Martin © Jean-Loup Martin / Cendrane Films, INA, FR3
Fiche publiée le 21 décembre 2021 - Dernière modification le 22 décembre 2021 - Lue 1863 fois