La Famille Excentrique

Fiche technique
Nom originalUchôten Kazoku
OrigineJapon
Année de production2013 (Saison 1) ; 2017 (Saison 2)
ProductionBandai Visual, Good Smile Compagny, Kids Station, Lantis, YTV, Uchôten Kazoku Production
AnimationP.A. Works
Nombre d'épisodes13 (Saison 1) + 12 (Saison 2)
Auteur romanTomihiko Morimi
Création des personnagesKôji Kumeta
RéalisationMasayuki Yoshihara
ScénariiShôtarô Suga, Ryô Higaki
Story-boardsTensai Okamura, Masayuki Yoshihara
PlanningAkio Maeda
Chara-DesignKôsuke Kawazura
Direction de l'animationKôsuke Kawazura
Direction artistiqueYûsuke Takeda, Harumi Okamoto
Direction du sonJin Aketagawa
Direction de la 3DKazuya Sugo
Direction photographieTomo Namiki
MusiquesYoshiaki Fujisawa
Diffusions
1ère diffusion9 avril 2017 (ADN)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray7 novembre 2018 (Kaze)
Synopsis

Nous sommes à Kyoto dans le Japon contemporain. Yasaburô Shimogamo est un jeune homme en apparence ordinaire, un peu bohème dans l'âme, qui passe son temps entre un bar, l'appartement délabré d'un vieil homme solitaire, un vieux puits abandonné près d'un temple et certains endroits de la ville où il croise régulièrement une jeune femme prénommée Benten. En réalité, Yasaburô est issu d'une longue lignée de Tanukis (chien viverrin japonais doté de pouvoirs de métamorphose dans le folklore local). Comme ses semblables, il prend forme humaine pour passer inaperçu au milieu des humains. Il a 3 frères : Yaichirô, l'aîné, responsable et prêt à prendre la succession de leur père défunt ; Yajirô, le deuxième, nonchalant et comme désintéressé de tout (sauf par l'alcool), qui vit reclus sous la forme d'une grenouille depuis un drame dont il garde le secret ; Yashirô enfin, le petit dernier, un enfant naïf mais très intelligent et passionné par l'électromagnétisme. Le vieillard qu'il fréquente n'est autre que le grand maître Akadama, un Tengu (créature légendaire au long nez capable de voler et de maîtriser le vent) fier et orgueilleux qui n'aime guère les Tanukis mais tolère leur présence pour quelques services. La jeune femme que fréquente Yasaburô est une jeune humaine élevée et formée par Akadama, considérée désormais comme une Tengu, et dont Yasaburô semble très amoureux. Mais Benten fait également partie du Club du Vendredi, un club privé très sélectif dont le menu de fin d'année est traditionnellement... du ragoût de Tanuki.

Commentaires

La Famille Excentrique est l'adaptation animée d'un roman de Tomihiko Morimi (The Tatami Galaxy, Le Mystère des Pingouins) paru au Japon en 2008 et inédit en français. À partir de ce canevas finalement très... excentrique, le scénario développe tout un univers autour de ces deux figures récurrentes du folklore nippon. Les Tanukis sont des Yôkai (esprits) inspirés du chien viverrin japonais, un animal physiquement proche du raton-laveur et parfois confondu avec le blaireau. Les légendes leur prêtent des pouvoirs magiques, notamment la métamorphose, et l'imagerie populaire les représente généralement avec un ventre rebondi sur lequel ils jouent du tambour et des testicules proéminents. Symboles de chance et de prospérité, ils restent très populaires au Japon et apparaissent dans de nombreux films et dessins-animés (voir à ce sujet le film d'animation Pompoko, réalisé par Isao Takahata en 1994). Les Tengus quant à eux sont également des Yôkai (voire des dieux shintô, c'est-à-dire des Kamis), décrits comme des créatures mi-humaines mi-rapaces (en particulier les corbeaux ou les milans), dotés de becs puis de longs nez, et capables de voler dans les airs. L'objet principal en leur possession est le ha-uchiwa, un éventail à plumes magiques qui peut modifier la taille des nez ou, plus fréquemment, provoquer des vents violents. C'est d'ailleurs ce pouvoir que possède Akadama dans la série animée.

Ici, les deux groupes de créatures apparaissent la plupart du temps métamorphosés en humains. La véritable apparence des Tanukis a par ailleurs été rendue plus proche du vrai chien viverrin, peut-être dans le but de les rendre plus mignons; exit donc les testicules gigantesques et le ventre rebondi, même si certaines scènes y font allusion. Les Tengus ont un aspect bien plus humain dans l'anime et ne se distinguent que par leur long nez évoquant un bec de corbeau. Trait humoristique de la série, certains Tengus portent également un costume et des lunettes rappelant les Men in Black !

La famille est bien entendu le thème central de l'intrigue, la majorité des événements étant liés aux relations houleuses entre le clan Shimogamo auquel appartient Yasaburô et le clan Ebisugawa, dont le chef de famille est le propre oncle du jeune homme. Ces deux familles, pourtant liées par le sang, s'opposent constamment sur toute situation les mettant en relation : fiançailles potentielles, réunions entre les différents clans, loisirs, ou encore la traditionnelle balade aérienne de fin d'années, qui se termine toujours en guerre explosive ! Le thème de la famille est également abordé sur le plan du respect de la lignée et de la succession; ainsi, l'aîné des frères travaille durement pour être élu au poste de représentant des Tanukis, un rôle qu'avait autrefois tenu leur père. Yasaburô quant à lui, s'il se désintéresse totalement de cette succession, évoque fréquemment son héritage familial sous un aspect ironique, rappelant qu'il a hérité du ''sang d'idiot'' de son père. Cette expression de ''sang d'idiot'' revient très régulièrement dans les discussions des personnages, comme une marque du destin qui expliquerait le caractère peu responsable des descendants Shimogamo. Ce thème de la famille est englobé dans un contexte culturel très japonais, où le respect des traditions et les références à la culture du pays sont omniprésents. Néanmoins, si certaines références sont effectivement difficiles à aborder pour un public occidental, La Famille Excentrique, du moins son adaptation animée, reste bien plus accessible que The Tatami Galaxy.

En parallèle, la série revient également sur les relations amoureuses compliquées de Yasaburô avec Benten, la jeune humaine devenue Tengu, mais aussi avec Kaisei, sa jeune cousine qu'il évite de regarder en face sous peine de perdre son pouvoir de métamorphose. Enfin, la série aborde régulièrement une question que se pose Yasaburô sur sa destinée : finira-t-il ou non en ragoût pour le repas de fin d'année du Club du Vendredi ? Ce destin ambigu est d'ailleurs traité de deux manières par la série animée : ce fameux Club du Vendredi, fréquenté par des humains bon-vivants appréciant la bonne chère, paraît de prime abord sympathique au héros; après tout, il s'agit surtout de se réunir pour discuter, boire et bien manger entre amis. Cependant, sa nature de Tanuki empêche Yasaburô de les considérer uniquement comme des membres amicaux, mais également comme ses meurtriers potentiels, ces derniers ne parlant que du prochain Tanuki qu'ils rêvent de manger. Néanmoins, la série ne tombe pas non plus dans le manichéisme en opposant de gentils et mignons Tanukis à des humains carnivores et cruels; peu à peu, Yasaburô découvre que certains Tanukis n'hésitent pas à capturer et vendre leurs rivaux au Club du Vendredi et inversement, le jeune homme parvient à se faire un ami au sein du groupe et à le persuader qu'on peut aimer les Tanukis sans forcément les manger. Le fameux ragoût de Tanukis mangé par le Club du Vendredi fait d'ailleurs allusion à un plat qui existe réellement, le tanuki-jiru, une soupe miso dont la viande est désormais remplacée par du porc.

Bien que la série évoque des situations douloureuses ou des péripéties mettant en danger la vie des protagonistes, elle baigne essentiellement dans un humour bon-enfant, voire cartoonesque, où coups de théâtre grotesques, bagarres comiques et joie de vivre sont monnaie courante. Chaque personnage récurrent a droit à une personnalité bien trempée et attachante, à l'exception de quelques uns volontairement caricaturaux (les deux cousins insupportables de Yasaburô) ou des adversaires réellement cruels (en particulier durant la saison 2). Certains épisodes prennent aussi une dimension plus psychologique voire spirituelle : ainsi, Yajirô, le second frère de Yasaburô, s'est volontairement transformé en grenouille pour se punir d'un crime qu'il pensait avoir commis et a décidé de finir ses jours au fond d'un vieux puits, s'estimant désormais indigne de sa véritable nature.

Techniquement, les épisodes sont remarquables, homogènes, très colorés et bénéficient d'une très bonne animation (même les personnages en arrière-plan se renouvellent et bougent !). Les décors quant à eux bénéficient d'un rendu léché et agréable qui rendent un bel hommage à Kyoto et sa région. On peut néanmoins regretter que la bande originale manque un peu de personnalité ou ne s'accorde pas trop avec l'ambiance à mi-chemin entre tradition et modernité.

La série fut d'abord diffusée sur la plateforme de simulcast ADN, mais dans un ordre inversé : la saison 2 est arrivée en premier en avril 2017 et la saison 1 n'a finalement été proposée par la plateforme qu'un mois après ! Heureusement, la série est disponible intégralement chez Kazé en un seul coffret réunissant les 2 saisons, mais uniquement en version japonaise sous-titrée. Précisons par ailleurs que le titre de la série diffère sur les 2 supports : ADN la propose sous sa version internationale ''The Eccentric Family'', alors que Kazé a francisé le titre en ''La Famille Excentrique''.

Liste des épisodes
Saison 1:

01. La déesse des terrasses sur berge
02. Maman et le dieu du tonnerre
03. L'arrière-salle de Yakushibô
04. Bataille navale au festival de Daimonji
05. Le Club du Vendredi
06. Les Feuilles d'Automne
07. Les règles du bain public
08. Le jour du départ de notre père
09. Kaisei
10. Les Manœuvres de Sôun Ebisugawa
11. Riposte
12. Le faux train Eizan
13. La Famille Excentrique
Saison 2:

01. Le Retour de l'héritier
02. Tenmaya l'illusionniste
03. Un Parfum d'Europe
04. Le Tournoi de Shôgi des Tanuki
05. Bataille navale au mont Daimonji, suite
06. L'Enfer d'Arima
07. Le Club du Vendredi, suite
08. Le Secret de Kaisei Ebisugawa
09. Les Héritiers
10. Le Jour de l'élection du Niseemon
11. Sang de Tengu, sang d'idiot
12. Le fil rouge du destin
Auteur : veggie 11
La Famille Excentrique - image 1 La Famille Excentrique - image 2 La Famille Excentrique - image 3 La Famille Excentrique - image 4 La Famille Excentrique - image 5 La Famille Excentrique - image 6 La Famille Excentrique - image 7 La Famille Excentrique - image 8 La Famille Excentrique - image 9 La Famille Excentrique - image 10 La Famille Excentrique - image 11 La Famille Excentrique - image 12 La Famille Excentrique - image 13 La Famille Excentrique - image 14 La Famille Excentrique - image 15 La Famille Excentrique - image 16 La Famille Excentrique - image 17 La Famille Excentrique - image 18 La Famille Excentrique - image 19 La Famille Excentrique - image 20 La Famille Excentrique - image 21 La Famille Excentrique - image 22 La Famille Excentrique - image 23 La Famille Excentrique - image 24 La Famille Excentrique - image 25 La Famille Excentrique - image 26 La Famille Excentrique - image 27 La Famille Excentrique - image 28 La Famille Excentrique - image 29


Uchôten Kazoku © Tomihiko Morimi / Bandai Visual, Good Smile Compagny, Kids Station, Lantis, YTV, Uchôten Kazoku Production
Fiche publiée le 06 avril 2021 - Dernière modification le 07 avril 2021 - Lue 567 fois