BeyWarriors : BeyRaiderz  Une Nouvelle Bataille Commence

Fiche technique
Nom originalBeyWarriors : BeyRaiderz
OrigineCanada, Japon
Année de production2013
ProductionNelvana, D-Rights, Shogakukan Inc, Takara
AnimationSynergy SP
Nombre d'épisodes13
AuteurShinzo Fujita
RéalisationKunihisa Sugishima
ProductionRebecca Lager, Mamiko Aoki
Chara-DesignYoshihiro Nagamori
Superv. en chef de l'anim.Yoshihiro Nagamori
Direction artistiqueNobuhito Sakamoto
Direction de l'écritureShinzo Fujita, Hugh Duffy, Carolyn Hay
CouleursChiho Nakamura
MusiquesTerry Tompkins, Stefano D'Angelo, Jeff Morrow
Direction de doublageAurélien Ringelheim
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT1 novembre 2013 (Gulli - 1er épisode seulement)
1ère diff. Cable/Sat/TNT30 novembre 2013 (Canal J)
Rediffusions17 février 2014 (Gulli)
Synopsis

Il y a très longtemps, deux BeyRaiders - des joueurs de BeyRaiderz - s’affrontent dans une caverne pour prendre le contrôle du monde mais leur combat tourne à la catastrophe. Les six créatures mythiques enfermées dans les BeyRaiderz (une BeyWheelz dans une sorte de voiture) sont libérées et le plafond du lieu du combat s’effondre, laissant le résultat de ce combat en suspens.

Alors qu'il traverse le désert et qu'il se rapproche des abords d’une ville, Sho Tenma rencontre Domani, un garçon qui creuse le sol et découvre une plaque à l’effigie de Samurai Ifrit, l’une des créatures mythiques. Sho lui demande s’il ne connaît pas un ancien lieu de combat mais, pris de peur, Domani s’enfuit.
Dans cette ville, Sho se fait attaquer par Domani et ses amis qui pensent que Sho veut s’emparer des trésors des ruines situées aux alentours de la ville. En dissipant le malentendu, Sho montre à Domani et ses amis, sa BeyRaiderz : Samurai Ifrit mais c’est à ce moment qu’ils se font interrompre par Rachel et Jimmy qui, selon leurs dires, doivent guider et accompagner les BeyRaiderz. Finalement, Domani et ses amis acceptent de leurs montrer un endroit ressemblant à un lieu de combat tandis que, non loin de là, un jeune homme les observe.
En traversant des ruines, ils trouvent finalement l’ancienne arène mais sont rapidement interrompus par Armes Navy, le jeune homme qui les observait. Lui aussi est un BeyRaider et il lance un défi à Sho. Les combats se déroulent de cette manière : chaque joueur envoie leurs BeyRaiderz sur un terrain prévu pour un combat entre BeyRaiders. Les BeyRaiderz doivent traverser un portail pour qu’une médaille tombe du grand portail se trouvant au milieu du terrain. Le BeyRaiderz déclaré vainqueur est celui qui a récupéré le plus de médailles et surtout la dernière médaille nommée Médaille principale. Après un combat difficile, Sho remporte son combat face à Navy. Sa victoire permet à Samurai Ifrit de récupérer une partie de sa puissance d’antan. Frustré de sa défaite, Navy s’en va.
Plus tard, Sho est rejoint par Rachel et Jimmy et ensemble ils partent à la recherche des autres BeyRaiderz afin de les affronter. Mais dans l’ombre un mystérieux individu, Kaiser Grey, semble se réjouir du déroulement des événements...

Commentaires

BeyWarriors : BeyRaiderz est la deuxième série dérivée de Beyblade ainsi que la suite de BeyWheelz. Tout comme cette dernière, BeyRaiderz est produite par les Japonais mais n’a jamais était diffusée au Japon. En revanche, elle n’a pas été créé pour augmenter le nombre d’épisodes d'une série Beyblade comme c'était le cas pour BeyWheelz.
Au niveau de l’équipe de production, on peut noter le retour de Kunihisa Sugishima, réalisateur de Beyblade Metal et Beyblade Shogun Steel, ainsi que le remplacement de Katsumi Hasegawa par Shinzo Fujita au scénario.

Durant sa production, la série devait s’appeler BeyRaiderz Shogun, certainement pour faire écho à Beyblade Shogun Steel dont la diffusion venait de se terminer, mais cette idée fut abandonnée. Les noms des BeyRaiderz sont repris ou inspirés des toupies vues dans Beyblade Shogun Steel. Par exemple, le héros Sho Tenma possède la Beyraiderz : Samurai Ifrit tout comme Zyro Kurogane, héros de Beyblade Shogun Steel, possède la toupie Beyblade du même nom. Il possible que ce soit à cause de ces similitudes que les logos de ces deux séries soient quasiment identiques.
Bien évidemment, les BeyRaiderz réelles, distribuées par Hasbro, sont incapables de reproduire les mouvements de la série d’animation puisqu’elles sont, tout dans Beyblade Metal et BeyWheelz, dotée d’une volonté propre (elles ont en elles l’une des six créatures mythiques) et obéissent ainsi à leurs propriétaires.

On retrouve dans cette série le même défaut que dans BeyWheelz : l’histoire se concentre beaucoup trop sur l’histoire et le développement des personnages est trop simpliste ou passe à la trappe. Pire encore, Sho, Jin et Ryu sont les seuls personnages de BeyWheelz à revenir et aucune information sur le devenir des autres personnages ne nous est donné, ni même ce que sont devenus les BeyWheelz de nos héros puisqu’elles sont complètements absentes dans cette série.

En France, le premier épisode a été diffusé en exclusivité mondiale sur Gulli mais c’est pourtant Canal J qui a diffusé l’entièreté de la série (qui sera tout de même rediffusé sur Gulli par la suite). Le doublage français a pour défaut de reprendre les mêmes comédiens que BeyWheelz et ce même sur des rôles principaux, en profitant de l’absence des anciens personnages. Véritable erreur du doublage, dans l’épisode 4, l’un des dialogues de Task Landau est absent et pour cause car à la place on peut y entendre l’un des dialogues de Leon Fierce entendu plus tôt dans ce même épisode !
En Italie, ce sont les génériques japonais chantés en italien qui sont utilisés au lieu des génériques de Nelvana, chose très étrange puisque la série n’a jamais été diffusée au Japon ! On peut noter que la même chose s'était déjà produite pour BeyWheelz lors de sa diffusion en Italie.

Une autre série BeyWarriors a vu le jour quelque mois après BeyRaiderz : BeyWarriors : Cyborg. Celle-ci se déroule dans un autre monde avec de nouveaux personnages tous inédits et elle compte 26 épisodes et 2 épisodes spéciaux. Elle a eu une diffusion très particulière puisqu’elle a été diffusée dans seulement 2 pays ! En Europe, le seul pays à l’avoir diffusée est l’Italie, en 2014, où seuls 14 épisodes sur les 26 ont été diffusés à la télévision. L’autre pays à avoir diffusé la série est le Japon, en 2015, sur les services de VOD Anime Hodai et U-Next - les 26 épisodes y ont été diffusés - faisant ainsi de BeyWarriors : Cyborg la première et seule série spin-off Beyblade à avoir été diffusée au Japon.
Cependant le statut de cette série est désormais suspendu, ce qui laisse penser qu’une saison 2 devait voir le jour mais que suite à l’annulation de la gamme de jouets et de la distribution réduite de la série, son avenir est fortement compromis...

Liste des épisodes
1. Espoir
2. Amis
3. Réunion
4. Défi
5. Trésor
6. Confrontation
7. Légende
8. Nostalgie
9. Paradis
10. Renaissance
11. Collision
12. Vérité
13. Dernier combat
Doublage
Voix françaises (Studios SDI Media Belgium, Sun Studio) :
Grégory PraetSho Tenma
Antoni Lo PrestiJin Ryu
Bruno BorsuLeon Fierce
Sébastien HébrantArmes Navy
Alexis FlamantRicky Gills
Philippe AllardTask Landau
Delphine ChauvierRachel Cruise
Carole BaillienJimmy Cruise
Philippe RésimontKaiser Gray
Nicolas MatthysNarrateur
 
» Cast étendu
Auteur : CodeGawain
Doublage : CodeGawain
BeyWarriors : BeyRaiderz - image 1 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 2 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 3 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 4 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 5 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 6 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 7 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 8 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 9 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 10 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 11 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 12 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 13 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 14 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 15 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 16 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 17 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 18 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 19 BeyWarriors : BeyRaiderz - image 20


BeyWarriors : BeyRaiderz © Shinzo Fujita / Nelvana, D-Rights, Shogakukan Inc, Takara
Fiche publiée le 28 avril 2018 - Lue 1409 fois