Tokyo Ghoul

Fiche technique
Nom originalTokyo Ghoul / Tokyo Ghoul VA (東京喰種トーキョーグール / 東京喰種トーキョーグール√A)
OrigineJapon
Année de production2014-2015
ProductionStudio Pierrot, Marvelous, TC Entertainment
Nombre d'épisodes24 (12+12)
Auteur mangaSui Ishida
RéalisationShuhei Morita
ProductionKen Hagino
Producteur exécutifHaruki Nakayama, Michiyuki Honma
ScénariiChûji Mikasano
Chara-DesignKazuhiro Miwa
Superv. en chef de l'anim.Kazuhiro Miwa
Direction artistiqueKeisuke Nagai, Masatoshi Mutô
Direction de l'écritureChûji Mikasano
CouleursKôji Hamaoka
Direction photographieKatsufumi Satô
MusiquesYutaka Yamada (2)
Adaptation françaiseGwen Lebret, Clément Pelegri
Direction de doublageJessie Lambotte
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT19 mars 2018 (J-One)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray24 juin 2015 (@Anime)
Synopsis

Depuis quelques années, des créatures monstrueuses nommées "Goules" sont cachées dans Tokyo. Elles dissimulent sous une apparence humaine, un visage pourvu d'yeux noirs aux iris rouges et cachent en leur corps de redoutables "Kagune", sortes d'excroissances sorties du dos et qui leur servent d'armes aux allures diverses et mortelles. Mais surtout, outre une capacité à se régénérer ou faire repousser un membre coupé, les Goules se nourrissent exclusivement de chair humaine, ce qui en fait le danger n°1 en ville, et tout autre aliment n'a aucune saveur pour elles...
Le jeune et gentil Ken Kaneki tombe amoureux d'une jeune fille qu'il a rencontré, Lize, et qui comme lui, est une passionnée de littérature. Hélas, à leur premier rendez-vous, la vérité éclate et Lize se révèle être une Goule qui commence à dévorer Ken... avant d'être tuée dans un accident. Pour sauver la vie du jeune homme, les médecins lui transplantent les organes de Lize, et cet acte va avoir des conséquences dramatiques sur le métabolisme du garçon. Il devient en effet une "Goule borgne", très rare exemple d'un être mi-humain mi-Goule. Il dispose désormais des pouvoirs caractéristiques de ces monstres mais qu'un seul oeil typique de Goule...
Fuyant les autres, notamment son meilleur ami Hideyoshi, et refusant sa nouvelle condition, il va être pris en charge par le bar "l'Antique" qui est en fait un repaire de Goules, qui protège et veille sur ces créatures. Là, il fait la connaissance de Tôka, une jeune fille dont il va devenir progressivement un proche ami et apprendre à maitriser ses pouvoirs et dissimuler aux yeux du monde sa nouvelle identité qu'il n'arrive pas à assumer...
Il va devoir redoubler de vigilance car le CCG (un puissant syndicat de police) dépêche partout en ville ses "colombes", des inspecteurs entrainés pour abattre les goules, armés de "quinques", des armes spéciales faites à partir de Goules ! Les plus terribles de ces inspecteurs, Mado et son fidèle adjoint Amon, traquent brillamment et assassinent les monstres, et s'en prennent vite aux nouveaux amis de Ken, tandis que se dessine une menace tout aussi grande : l'avènement de l'Arbre Aogiri, une alliance de Goules particulièrement belliqueuses, au sein de laquelle se trouve Yamori, un tueur monstrueux qui trouve un plaisir absolu en torturant ses victimes et qui va être lié au destin tragique de Kaneki...
Mais surtout, Aogiri semble dirigé par une mystérieuse et puissante goule à l'identité inconnue nommée "la chouette" et dont la légende effrayante et sanguinaire perdure depuis 10 ans...

Commentaires

Adaptée du manga du même nom, Tokyo Ghoul est une série qui se divise en deux saisons de 12 épisodes chacune. La première suit la trame de la bande dessinée, tandis que la deuxième (qui change légèrement de nom en ajoutant " ?A" après son titre) en est la suite directe même si elle propose une histoire inédite en incorporant des évènements de l’œuvre de base.
Servie par une bonne animation et un chara design objectivement plutôt agréable, la série se révèle passionnante au travers de cette histoire originale. L’œuvre puise en fait sa force dans ses personnages et dans l'absence de manichéisme. En effet, hormis quelques personnages isolés, comme le sinistre Yamori, il n'y a pas vraiment de méchant : La série développe au fil des épisodes ses (nombreux) belligérants et nous livre leur passé, leurs sentiments, leurs peurs, si bien qu'on s'attache à chacun d'eux, qu'ils soient humains ou Goules, et il est alors bien difficile de souhaiter la victoire des uns ou des autres au plus l'histoire avance. Que ce soit du côté des inspecteurs ou celui des monstres aux yeux rouges, chacun d'eux suit sa propre destinée et a vécu certaines tragédies qui l'humanise aux yeux du spectateur, même pour des personnages de prime abord cruels... En ce sens, la série va plus loin que d'autres œuvres du genre où les méchants et les héros sont clairement définis et l'issue de l'histoire, souvent évidente...

Les personnages sont charismatiques et quasiment tous liés. L'amitié entre Ken, le héros, et son ami d'enfance Hide est un élément central particulièrement touchant : Ken fuit son ami pour lui épargner le dilemme d'aller le dénoncer s'il apprenait qu'il est devenu une Goule, tandis que Hide, qui voit son ami sombrer dans le désespoir et dont on se doute rapidement qu'il a compris l'horreur qui touche celui-ci, ne souhaite que l'aider et garde ainsi un noble silence...
Tous les autres personnages ont une forte personnalité et des mystères, tous élucidés au terme de la série.

Toutefois, Tokyo Ghoul n'est pas une série tous publics, et reste particulièrement violente. Au Japon et pour les diffusions simulcast, les masters ont été censurés pour épargner la vision de membres coupés ou celle des hectolitres de sang versés dans un grand nombre d'épisodes. Pour les DVD et Blu-Ray, c'est la version non censurée qui sera heureusement proposée. La violence atteint son paroxysme dans la dernière partie de la première saison, lorsque Kaneki, capturé par le sadique Yamori, est ligoté et torturé par celui-ci. Si tout est suggéré, et si peu est montré, le supplice reste éprouvant : le jeune homme se fait couper les doigts, les orteils... qui repoussent et se font recouper par le tortionnaire indéfiniment, on lui met un scolopendre dans l'oreille... Rien n'est épargné. Les souffrances du jeune homme sont telles que ses cheveux en deviennent blancs et marquent son changement de personnalité et le début de la deuxième saison.
Pour l'anecdote, l'épouvantable personnage de Yamori se fait appeler Jason, à cause de son masque qui fait écho à celui du tueur en série Jason des films d'horreur "Vendredi 13".

Au niveau des réserves, pourra-t-on regretter que certains personnages ne soient pas davantage développés (mais le manga est beaucoup plus large en comparaison de la série) ou utilisés. Ainsi Ayato, le frère de Tôka, n'est pas d'une grande importance dans le dessin animé. Dans la deuxième saison, Tôka elle-même devient quasiment un personnage secondaire inutile, alors qu'elle était essentielle dans le début de l'aventure. Certaines intrigues ne sont pas développées et n'amènent rien à l'histoire (le père de Amon captif à la prison des Goules, la Goule aux cheveux longs qui affronte Kaneki dans cette même prison... Qui est-il et pourquoi ce combat ? On ne le reverra plus dans la série... etc)
D'autres héros sont aussi loufoques que glauques, à l'instar du Gourmet qui rêve de... manger Kaneki dans un comportement qui frôle l'orgasme sexuel ! La scène où, dans une salle bondée de spectateurs aux masques vénitiens, il tente d'offrir le jeune héros en pâture à ses convives, est un clin d’œil évident au film de Stanley Kubrick "Eyes Wide Shut" avec ses hommes masqués s'adonnant à d'étranges pratiques malsaines au sein d'un château secret. Toujours au niveau des références, on ne manquera pas de faire un parallèle entre la Chouette des derniers épisodes et la Reine Alien du film "Aliens" de Cameron. A ce titre, ce monstre est réellement effrayant. Sa véritable identité, qui semble rester secrète aux dires de fans peu attentifs, nous est pourtant bel et bien révélée... après le générique de fin de l'avant dernier épisode de la série ! Cette révélation n'est d'ailleurs pas vraiment une surprise lorsqu'on a suivi l'évolution et les propos des personnages. Toutefois, le manga recèle beaucoup plus de surprises encore ! D'ailleurs, le manga qui fait suite directe à Tokyo Ghoul, et qui est nommé Tokyo Ghoul : Re va lui aussi se voir adapté en animé. On peut ajouter qu'il existe deux OAV hors série intitulées Tokyo Ghoul Jack et Tokyo Ghoul Pinto sorties en 2015...
Toujours à propos de la fin, le long combat qui oppose les Goules aux Inspecteurs de police trouve sa conclusion dans l'épisode 11, mais l'épisode 12 s'attarde sur certains personnages et leur avenir. Ce dernier épisode, quand on prend en compte toute la narration de la série, se révèle bouleversant dans ses dernières scènes.

A noter enfin l'originalité de la série qui propose en première saison des petites scènes humoristiques qui reprennent les personnages de façon parodique et amusante après le générique de fin. Pour la deuxième saison, le générique de fin, justement, change visuellement à chaque fois, proposant de très beaux dessins type aquarelle mettant là aussi en scène nos héros.

Liste des épisodes
Saison 1 : Tokyo Ghoul

01. Tragédie
02. Solitude
03. Colombes
04. Diner
05. Cicatrice
06. Ondée
07. Emprisonnement
08. Cercle
09. Cage
10. L'Arbre Aogiri
11. Frénésie
12. Goule
Saison 2 : Tokyo Ghoul A

01. Foi
02. Fleurs dansantes
03. Pendu
04. Profondeur
05. Fissures
06. Mille chemins
07. Imprégnation
08. Les 9
09. Panoramique
10. Dernière pluie
11. Des fleurs à foison
12. Aiguiser
Doublage
Voix françaises (Studio de Saint Maur) :
Adrien SolisKen Kaneki
Marie NonnenmacherTôka Kirishima
Arnaud LaurentHideyoshi
Jean-Marco MontaltoNishiki
Lucille BoudonnatHinami
Martial Le MinouxShuu / Le Gourmet
Frédéric SouterelleYamori / Jason
Jean-Pierre LeblanKureo Mado
Bruno MéyèreKotaro Amon
Jochen HägeleYukinori Shinohara
Philippe RoullierMarude Itsuki
Christophe SeugnetMr Yoshimura, Ayato
Nathalie BienaiméLize
Nayéli ForestRyoko, Sen Takatsuji / Eto
Pascale CheminRei "Juzo" Suzuya
 
» Cast étendu
Auteur : Kahlone
Tokyo Ghoul - image 1 Tokyo Ghoul - image 2 Tokyo Ghoul - image 3 Tokyo Ghoul - image 4 Tokyo Ghoul - image 5 Tokyo Ghoul - image 6 Tokyo Ghoul - image 7 Tokyo Ghoul - image 8 Tokyo Ghoul - image 9 Tokyo Ghoul - image 10 Tokyo Ghoul - image 11 Tokyo Ghoul - image 12 Tokyo Ghoul - image 13 Tokyo Ghoul - image 14 Tokyo Ghoul - image 15 Tokyo Ghoul - image 16 Tokyo Ghoul - image 17 Tokyo Ghoul - image 18 Tokyo Ghoul - image 19 Tokyo Ghoul - image 20 Tokyo Ghoul - image 21


Tokyo Ghoul / Tokyo Ghoul VA © Sui Ishida / Studio Pierrot, Marvelous, TC Entertainment
Fiche publiée le 15 janvier 2018 - Dernière modification le 11 avril 2018 - Lue 1328 fois