Code Geass - Akito the Exiled

Fiche technique
Nom originalCode Geass - Bôkoku no Akito (コードギアス 亡国のアキト)
OrigineJapon
Année de production2012-2016
ProductionSunrise, Bandai Visual, Hakuhodo, Namco, Bandai
Nombre d'épisodes5
AuteurIchirô Okôchi, Gorô Taniguchi
RéalisationKazuki Akane
ScénariiKazuki Akane, Miya Asakawa, Hiroshi Ônogi
Chara-DesignClamp, Takahiro Kimura
Mecha-DesignKenji Teraoka, Takumi Sakura, Takashi Miyamoto, Seed Astray, ...
DesignAkira Yasuda
Superv. en chef de l'anim.Shûichi Shimamura, Maho Yoshikawa, Chikashi Kadekari
Direction artistiqueTakeshi Satô
Direction de l'écritureShigeru Morita, Hiroshi Ônogi
Direction de la 3DEiji Inomoto
Conception / Rech. DécorsKazushige Kanehira
CouleursKumiko Nakayama
Direction photographieSôta Ôya, Hiroyuki Chiba
MusiquesIchiko Hashimoto
Adaptation françaiseMarie Ryckebusch, Thibault Longuet, Pierre-Édouard Dumora, Marien Marcheschi, Kevin Eyango
Direction de doublageGrégory Laisné
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray17 juin 2015 (Kaze)
Synopsis

En l’an 228 du calendrier révolutionnaire (2017 dans le calendrier grégorien), la région d'Europia est en guerre contre l'Empire de Britannia, plus précisément contre l’Euro-Britannia, branche de Britannia occupant la partie nord de l’Asie. Durant une opération contre les Chevaliers de Saint-Michel (Euro-Britannia), la division W-Zero (Europia) lance une attaque surprise. Les pilotes de Knightmare (des robots géants) de cette division sont des Japonais exilés, obligés par leur supérieur à vaincre leurs ennemis en s’autodétruisant, ce qui déplait fortement à la jeune Leila Malcal, à l’origine de la création de cette division. Elle réussit à en prendre le commandement, ce qui permet à Akito Hyuga de survivre à l’opération (mais c'est le seul rescapé). Revenu du front, Akito accompagne Leila à Paris, où elle devient le commandant de la division W-Zero tandis que Ryo, Ayano et Yukiya, trois jeunes japonais comme Akito, réussissent à se procurer un modèle de Knightmare.

Alors que Leila et Akito doivent escorter le général Smilas, Ryo et ses amis attaquent le convoi dans le but de capturer Smilas. Akito et Leila les en empêchent et Leila leur propose de rejoindre la W-Zero, ce qu’ils acceptent pour avoir la vie sauve. Pendant ce temps, en Euro-Britannia, Shin Hyuga Shaing, le grand-frère d’Akito, utilise son talent et son Geass (un pouvoir qui permet de contrôler l'esprit des personnes) pour prendre la tête de l’ordre des Chevaliers de Saint-Michel...

Commentaires

Se plaçant chronologiquement entre les saisons 1 et 2 de Code Geass : Lelouch of the Rebellion, Code Geass : Akito The Exiled est une série de 5 films produits par une équipe différente de la série. On retrouve ainsi Kazuki Akane (Vision d’Escaflowne) à la réalisation ainsi que d’autres nouveaux mais une partie de l’équipe d'origine est présente, notamment au niveau du design général. Au départ prévu pour s'étaler sur 4 films, Code Geass : Akito The Exiled s'est vu adjoindre un cinquième film, ce qui obligea le staff à modifier fortement le contenu du quatrième film. A noter que ces films sont souvent pris pour des OAV : or, les 5 opus ont bien été projetés au cinéma au Japon (dans un circuit assez limité toutefois) avant de sortir en video.

Il existe une adaptation en roman d’Ukyô Kodachi (scénariste des productions animées de Boruto), étalée sur 3 volumes publiés entre 2013 et 2016. Cette adaptation est à ce jour inédite en France. Deux des protagonistes des films font une apparition dans le manga Code Geass : OZ The Reflection, lui aussi inédit chez nous.

Les films se concentrent sur les combats du front Europien (européen) - d’ailleurs tous les textes sont en français, avec quelques erreurs par-ci par-là - et nous offrent une histoire se focalisant sur de nouveaux personnages. L'ambiance est tout de même proche de la série-mère et fait la jonction entre les deux saisons puisque le passé (saison 1) et l’avenir (saison 2) des personnages s’entremêlent. Les thèmes abordés sont eux aussi proches (guerre, racisme...). Celui de l’amitié (thème qui revient souvent dans les mangas ou l’animation japonaise en général) est en revanche beaucoup plus mis en avant que dans la série où il était utilisé de manière plus discrète.
Ces films sont aussi l'occasion d'apprendre l’origine du Geass, élément que les précédentes productions n’avaient jamais révélé, bien qu'il soit difficile de savoir si cette origine est bien celle à laquelle les auteurs originaux avaient pensé ou bien si ce n’est qu’une invention de l’équipe de production d’Akito the Exiled.
Alors que dans la série principale l’Europe était appelée Euro-Universe, elle est ici renommée Europia. La raison de ce changement n’a jamais été donné mais il s’agit bien d’un changement officiel et il est de ce fait possible que la nouvelle production à venir, Code Geass : Fukkatsu no Lelouch, suive ce changement.
A noter une grosse incohérence au niveau de la technologie : elle est bien trop évoluée pour être canonique avec la saison 2 de Code Geass : Lelouch of the Rebellion. On peut y voir des écrans tactiles, des projections holographiques, etc. Toute cette technologie n’était pas présente dans la saison 2 (il faut dire qu'elle n’était pas répandue dans notre monde à l’époque de la production de la série), ce qui cause des problèmes de continuité dans l’univers de Code Geass.

Le plus gros changement dans cette production est le passage de la 2D en 3D pour tout ce qui concerne la mécanique (robots, véhicules) ainsi que quelques décors et d'autres éléments. C’est au studio Orange, spécialisé dans les images de synthèses (ce studio s'est chargé de la 3D des séries Majestic Prince, Sokyû no Fafner Exodus...) qu’a été confié ce travail. Le résultat, bien que déstabilisant au début pour les habitués de la saga, est des plus impressionnants ! La technique de l’ombrage des celluloïds (cel shading) a été utilisée et permet à l’animation de rester fidèle à celle de la série d’origine tout en rendant les combats fluides, dynamiques et sans ralentissements !

Les films sont sortis en France chez Kazé en DVD et Blu-ray (ils sont toutefois identifiés comme des OAV sur les jaquettes !) L’éditeur a ajouté des cartes postales aux boitiers : les illustrations de ces cartes proviennent des illustrations des box des éditions limitées japonaises. Comme dans les éditions japonaises, on y retrouve la présence des Pictures Drama (courts épisodes spéciaux), cependant ils ne sont disponibles qu'en version originale sous-titrée alors que sur la série ils avaient été doublés en français.

Bien que présent dans le casting VF, Bruno Méyère (directeur de doublage de la série-mère) ne s'est pas occupé du doublage des films, il a laissé sa place à Grégory Laisné. À l’exception de Marie Diot sur le rôle de C.C., tous les personnages de Code Geass ont retrouvé leur voix d'origine. La plupart des nouveaux personnages ont été confiés à des comédiens qui n'ont pas participé à la série, même si ce sont encore et toujours les mêmes voix que l’on entend dans les doublages du studio Time-Line Factory (ce défaut n’entache cependant pas la qualité du doublage de Akito the Exiled)
Un défaut propre à l’adaptation française se trouve à la fin du 2ème film où un personnage très connu des fans de la saga se présente. Là où en version originale le personnage explique les raisons de sa présence et donne un nom différent de celui sous lequel on le connaît, la version française omet de prononcer le nom du personnage, ce qui crée de l’incompréhension chez le spectateur. La raison de ce changement est d’autant plus bizarre puisqu’il n’est pas présent dans les sous-titres. Au sujet de l'adaptation, on notera d'ailleurs que les 5 épisodes ont tous été confiés à un adaptateur différent, et seul l'un d'entre eux avait déjà travaillé sur la série.

Code Geass : Akito The Exiled n’apporte rien de plus à l’univers de Code Geass qu’une nouvelle histoire avec de nouveaux personnages mais ces films restent intéressants pour les fans de la saga, notamment pour le développement du continent européen que l’on n’avait que brièvement aperçu dans la série.

Liste des épisodes
01. L'Avènement de la Wyverne
02. La Wyverne déchiquetée
03. Ce qui brille tombe du ciel
04. Souvenirs de haine
05. Aux êtres aimés
Doublage
Voix françaises (Studio Time-Line Factory) :
Bastien BourléAkito Hyûga
Marie NonnenmacherLeila Malcal
Benjamin PascalRyô Sayama
Arnaud LaurentYukiya Naruse
Nathalie BienaiméAyano Kôsaka, Hilda Fagan, C.C.
Bruno MéyèreShin Hyûga Shaing, René Laurent
Grégory LaisnéAshley Ashura
Thierry BourdonJulius Kingsley
Adrien SolisSuzaku Kururugi, Simon Mericourt, Stéphane Malcal
Marc BretonnièreGene Smilas
Emmanuel RausenbergerClaus Warrick, Jan Manes
Caroline CombesAnna Clément, Alice Shaing
Sarah MarotOlivia Lowell
Frédérique MarlotSarah Danes
Pascale CheminJean Rowe
Martial Le MinouxPierre Âno, Michele Manfredi, Kuzan Montoban
Alan AubertIoan Malcal, Johanne Fabius
 
» Cast étendu
Auteur : CodeGawain
Code Geass - Akito the Exiled - image 1 Code Geass - Akito the Exiled - image 2 Code Geass - Akito the Exiled - image 3 Code Geass - Akito the Exiled - image 4 Code Geass - Akito the Exiled - image 5 Code Geass - Akito the Exiled - image 6 Code Geass - Akito the Exiled - image 7 Code Geass - Akito the Exiled - image 8 Code Geass - Akito the Exiled - image 9 Code Geass - Akito the Exiled - image 10 Code Geass - Akito the Exiled - image 11 Code Geass - Akito the Exiled - image 12 Code Geass - Akito the Exiled - image 13 Code Geass - Akito the Exiled - image 14 Code Geass - Akito the Exiled - image 15 Code Geass - Akito the Exiled - image 16 Code Geass - Akito the Exiled - image 17 Code Geass - Akito the Exiled - image 18 Code Geass - Akito the Exiled - image 19 Code Geass - Akito the Exiled - image 20 Code Geass - Akito the Exiled - image 21 Code Geass - Akito the Exiled - image 22 Code Geass - Akito the Exiled - image 23 Code Geass - Akito the Exiled - image 24 Code Geass - Akito the Exiled - image 25 Code Geass - Akito the Exiled - image 26


Code Geass Bôkoku no Akito © Ichirô Okôchi, Gorô Taniguchi / Sunrise, Bandai Visual, Hakuhodo, Namco, Bandai
Fiche publiée le 08 juillet 2017 - Lue 1168 fois