Pierre et le Loup (origami)

Fiche technique
Nom originalPeter und der Wolf
OrigineAllemagne
Année de production1994
ProductionZDF, ARTE
Durée30 minutes
RéalisationZülal Aytüre-Scheele
ProductionEberhard Scheele
ScénariiZülal Aytüre-Scheele, Helmut Rost
Story-boardsZülal Aytüre-Scheele, Helmut Rost
AnimationPierre Salvagnac
DécorsRico Zick, Georg Svatek
MontageLutz Kerting
MusiquesSergueï Prokofiev
Direction musicaleBernard Haitink
Diffusions
1ère diffusion hertzienneAnnées 1990 (Arte - Musica)
Rediffusions30 mars 1997 (Arte - Maestro)
Synopsis

Dans un univers d'origami, Alexandre nous conte la fameuse histoire de Pierre et le Loup, sur une musique du compositeur russe Serge Prokofiev, épaulé par une solide équipe de musiciens, membres de sa famille.

Pierre (cousin d'Alexandre) est un jeune singe à la peau tachée et au caractère intrépide, désobéissant à son grand-père qui lui interdit de s'éloigner dans la nature, craignant la présence du loup. Mais Pierre ne saurait résister à l'envie d'aller rejoindre son ami Chico, un petit oiseau. Ce dernier est la cible du chat Pussy, bien décider à le dévorer mais Pierre veille au grain. Le jeune garçon connaît aussi bien le canard Eléctra, qui transporte sa mare dans son bec !
Toute cette joyeuse bande va voir leur journée perturbée par la présence du loup qui rôde dans les parages en quête de repas...

Commentaires

Le compositeur russe Serge Prokofiev écrit Pierre et le Loup en 1936. C'est sans aucun doute son œuvre la plus célèbre, et même l'une des musiques classiques les plus populaires jamais composées ! Œuvre accessible et même assez didactique, par le fait que chaque personnage soit représenté par un instrument (ou plusieurs du même type), Prokofiev l'a conçue pour être exécutée avec un récitant (la musique peut toutefois être entendue et appréciée individuellement).
La légende voudrait que le compositeur ait toujours rêvé de voir cette œuvre adaptée en dessin animé par Walt Disney. En tout cas, il lui rendit visite dans son studio en 1938 pour l'interpréter au piano devant lui. Disney fut séduit et décida en premier lieu de créer une séquence adaptant Pierre et le Loup pour une nouvelle version de Fantasia (film musical qu'il produisait à ce moment là et qu'il comptait ressortir en plusieurs versions au fil du temps). L'échec de celui-ci en 1940 changea les plans de Walt et finalement, l'adaptation se fit en tant que séquence du film La Boîte à Musique, en 1946. Malgré plusieurs libertés par rapport à l'œuvre d'origine, ce très sympathique segment fut un succès et sera par la suite exploité en tant que court-métrage indépendant (notamment en VHS au début des années 1990).

Dès lors, de nombreuses adaptations, aux succès divers, seront mises en chantier pour le cinéma ou la télévision. Celle qui nous intéresse ici est le fruit du travail de Zülal Aytüre-Scheele, une spécialiste de l'origami et auteure de plusieurs livres à ce sujet. Avec une équipe et un style similaire, elle avait déjà quelques années auparavant adaptée une autre célèbre pièce musicale, Le Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns.

Cette suite spirituelle reprend plusieurs éléments du Carnaval. Plusieurs de ses animaux sont réutilisés ici pour constituer la faune entourant Pierre tandis que nous retrouvons le personnage d'Alexandre en tant que narrateur, accompagné de musiciens à nouveaux présentés comme membres de sa famille. La réalisation est dans la même veine quoi que légèrement plus dynamique, notamment dans certaines transformations de papier (comme dans la scène du cerf-volant). On reste bien sûr loin de la fluidité des grandes productions en animation traditionnelle mais, de nouveau, la poésie dégagée par l'ensemble suffit à offrir un spectacle à la fois enchanteur et distrayant.
La partition musicale est très fidèlement retranscrite, l'enregistrement utilisé (interprété par l'Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam, sous la direction de Bernard Haitink) étant antérieur au film. Le scénario respecte lui aussi les grandes lignes de l'histoire originale, malgré quelques légères différences. Notons que le sort du loup est ici ambigu : à la vue des images, il paraît plutôt clair qu'il a rendu l'âme après avoir été étranglé par la corde de Pierre mais les dialogues semblent plutôt indiquer qu'il n'a été que capturé et il semble pousser des cris étouffés lorsqu'une grenouille pousse sur son ventre pour libérer Eléctra à la fin... Le personnage d'Alexandre dispose ici d'une nouvelle voix, en VO comme en VF. En allemand, Erik Schumann succède à Jacques Pineau tandis que dans le doublage français, Éric Etcheverry cède la place à Jean Rochefort. Celui-ci assurera en 2002 la narration d'une autre adaptation de Pierre et le Loup.

Tout comme Le Carnaval des Animaux, ce film n'eut jamais droit à une exploitation vidéo. Il sera tout de même diffusé au moins deux fois sur Arte, suivi d'un fascinant making-of lors de l'une de ses diffusions (et précédant le Carnaval sur celle de 1997).

Doublage
Voix françaises (Studio Télétota) :
Jean RochefortAlexandre
Auteur : Chernabog
Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 1 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 2 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 3 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 4 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 5 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 6 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 7 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 8 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 9 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 10 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 11 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 12 Pierre et le Loup <i>(origami)</i> - image 13


Peter und der Wolf © / ZDF, ARTE
Fiche publiée le 16 février 2017 - Dernière modification le 15 octobre 2017 - Lue 1445 fois