Gasaraki

Fiche technique
Nom originalGasaraki (ガサラキ)
OrigineJapon
Année de production1998-1999
ProductionSunrise, TV Osaka, Yomiko Advertising, Bandai Visual
Nombre d'épisodes25
AuteurHajime Yatate, Ryôsuke Takahashi
RéalisationRyôsuke Takahashi, Gorô Taniguchi (co-réalisation)
ProductionFumikuni Furusawa, Kazunori Takagi
ScénariiTôru Nozaki, Yuichirô Takeda, Chiaki J. Konaka
PlanningShin'Ichiro Kobayashi, Kazuhiko Ikeguchi
Chara-DesignShukô Murase, Atsushi Yamagata (assistant)
Mecha-DesignShinji Aramaki, Yutaka Izubuchi
DesignShingo Takeba, Kei Hyodo, Tatsuya Suzuki, Takuya Suzuki, Kôichi Ohata
Direction artistiqueShigemi Ikeda
Direction de l'écritureTôru Nozaki
CouleursReiko Iwazawa
Direction photographieHiroshi Toki
MusiquesKuniaki Haishima
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD21 juin 2007 (Dybex)
Synopsis

La famille Gôwa est l’une des plus puissantes du Japon. On lui doit notamment la création d’un robot bipède expérimental aux pouvoirs surpassant ceux des autres engins blindés : le T.A. (Tactical Amor). Le benjamin de la famille, Yushirô Gôwa, pilote d’ailleurs l’un d’entre eux. Alors qu’un conflit éclate dans la république du Belgistan, soupçonnée d’avoir développée une arme illégale, la famille Gôwa en profite pour y envoyer le T.A. faire ses preuves. Là, Yushirô fait la connaissance d’une étrange jeune fille, Miharu, qui pilote un robot comparable au T.A. et développé par l’organisation Symbol...

Commentaires

Annoncée en 1998 au Japon comme l’un des futurs hits de l’année, la série Gasaraki sera éclipsée par une autre production de Sunrise, Cowboy Bebop (sort que subira aussi Brain Powerd, réalisé par Yoshiyuki Tomino).
Gasaraki avait pourtant bien des atouts : une histoire originale et intrigante (mélangeant le Japon ancestral, les intrigues géopolitiques et un certain mysticisme), une animation de bonne tenue et un réalisateur de renom, Ryôsuke Takahashi. Peu connu en France, on lui doit plusieurs grandes séries (toutes inédites en France) du genre real robot (genre apparu avec Gundam) : Dougram (1981-1983), Votoms (1983-1984), Galient (1984-1985) et SPT Layzner (1985-1986). La deuxième en particulier est bien connue des anime-fans. Malgré cela, la série ne trouvera pas son public, sans doute à cause de son rythme extrêmement lent, de son manque d’action et de ses personnages finalement peu développés (en particulier les deux héros).

Autre détail qui peut rebuter les téléspectateurs occidentaux : le Japonisme exacerbé de la série. Si les nombreux détails (performances de théâtre Nô et de danse de type Kagura, références à la religion Shintô, flashbacks se déroulant à l’ère Heian...) qui ont attrait à la culture japonaise sont plaisants, ce n’est pas le cas des discours TRES conservateurs de certains personnages qui versent dans le rejet de tout ce qui n’est pas japonais, l'ouverture vers le monde étant censée, selon eux, conduire leur société au déclin. On retrouvera un peu le même type de discours – en bien plus discret tout de même – dans Code Geass, ce qui n’est guère étonnant quand on sait que le réalisateur de cette série, Gorô Taniguchi, a co-réalisé Gasaraki. Enfin, le dernier épisode est assez abracadabrantesque (les scénaristes ayant voulu singer tardivement le style d’Evangelion), ce qui gâche un peu le sérieux que la série avait su garder jusque là.

Liste des épisodes
01. L'ancien théâtre de pierre
02. Préliminaire
03. Roue
04. Mirage
05. Contact
06. Pantin
07. Retour
08. Enfer
09. Grange
10. Kugai
11. Liens
12. Vaciller
13. Débarquement
14. Compagnons
15. Seuil
16. Karma
17. Chaos
18. Fenêtre sur cour
19. Gémissements
20. Soulèvement
21. Course
22. Personnification
23. Éternité
24. Ponctuation
25. Gasara
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Gasaraki - image 1 Gasaraki - image 2 Gasaraki - image 3 Gasaraki - image 4 Gasaraki - image 5 Gasaraki - image 6 Gasaraki - image 7 Gasaraki - image 8 Gasaraki - image 9 Gasaraki - image 10 Gasaraki - image 11


Gasaraki © Hajime Yatate, Ryôsuke Takahashi / Sunrise, TV Osaka, Yomiko Advertising, Bandai Visual
Fiche publiée le 20 mars 2015 - Dernière modification le 26 août 2016 - Lue 1623 fois