XXXHolic

Fiche technique
Nom originalXXXHolic / XXXHolic Kei (XXXホリック / xxxHOLiC◆継)
OrigineJapon
Année de production2006-2008
ProductionProduction I.G., Kodansha, TBS, BMG Japan, Movic, Kids Station
Nombre d'épisodes37 (24+13)
Auteur mangaClamp
RéalisationTsutomu Mizushima
ProductionYoshihisa Nakayama, Takuya Matsushita, Katsuji Morishita, Naohiro Futuno
Producteur exécutifNanase Ôkawa
ScénariiMichiko Yokote, Yoshiki Sakurai, Tsutomu Mizushima, Miharu Hirami, Nanase Ôkawa, Daishirô Tanimura
Chara-DesignKazuchika Kise
DesignMinoru Ueda
Direction artistiqueHiromasa Ogura
Direction de l'écritureNanase Ôkawa, Michiko Yokote
Conception / Rech. DécorsKazuhiro Arai
CouleursIzumi Hirose
Direction photographieYôhei Konishi
MusiquesEiji Mori (S.E.N.S. Project)
Direction de doublageColette 'Coco' Noël
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT24 mai 2010 (KZTV - saison 2)
1ère diff. Cable/Sat/TNT31 août 2010 (KZTV - saison 1)
Rediffusions2011, 2012, 2013 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD29 novembre 2007 (Kaze - saison 1)
Sortie en DVD1er juillet 2009 (Kaze - saison 2)
Synopsis

Kimihiro Watanuki, un lycéen orphelin et âgé de 16 ans, préfèrerait mener une vie bien tranquille et discrète. Mais, possédant l’étrange faculté de voir les esprits, celui-ci se retrouve continuellement pourchassé par de multiples créatures surnaturelles, toutes plus bizarres et différentes les unes que les autres. Un jour, une puissance invisible le guide contre son gré jusqu’à une magnifique et intrigante boutique. Il y fait la connaissance de la mystérieuse propriétaire des lieux : Yuko Ichihara, sorcière des dimensions et commerçante redoutable, capable d’exaucer n’importe quel vœu. Cette femme à la beauté et au caractère aussi fascinants qu’inquiétants promet à Watanuki de le délivrer de son pouvoir de spirite, en échange de quoi, il devra travailler à son service en tant qu’homme à tout faire durant un certain temps. Watanuki accepte. Tour à tour homme ménage, cuisinier ou coursier au service de Yuko, le jeune homme voit défiler dans la boutique de nombreux clients. Tous ont un point commun : le désir de voir leur vœu le plus cher exaucé. Si Yuko accepte de le réaliser, elle réclame en échange une compensation. Mais tout choix entraîne des conséquences... à la fatalité inéluctable.

Commentaires

Lorsque le studio Clamp sort en 2003 son nouveau manga, XXXholic (prononcez "cross holic"), celui-ci tranche radicalement avec leurs œuvres précédentes. Tout d’abord, le design n’a plus rien à voir avec la rondeur et la douceur de Chobits (2001-2002), on retrouve plutôt des personnages filiformes, une ligne épurée, des aplats de noir et de blanc soutenant une mise en scène aux décors minimalistes mais aux détails d’une précision redoutable, le tout au service d’un scénario sombre et onirique. L’adaptation en animation semblait très compliquée mais le studio de Production I.G , déjà fort de son expérience lors du film XXXholic : le songe d’une nuit d’été, et habilement conseillé par Ageha Ohkawa (membre des Clamp), s’en sort à ce sujet avec les lauriers. La série gagne même des points supplémentaires par des trouvailles ingénieuses, telle que l’idée de représenter les figurants, la foule des passants sans importance et anonyme, par des personnages bâtons, grisâtres et sans visage. Cela isole encore plus les personnages principaux et leur étrange clientèle du commun des mortels. Le huis clos de la boutique refermé sur la charismatique Yuko, l’idée que Watanuki n’est pas un garçon aussi "ordinaire" qu’il ne le pense s’en trouve renforcés, tout comme l’importance des personnages qui existent et qui comptent pour le jeune homme.

D’un point de vue scénaristique, en revanche, la série a fait un choix radical et donc plus critiquable. Le manga de XXXholic, bien qu’indépendant de son cross over, Tsubasa Reservoir Chronicle, y est de plus en plus étroitement lié à mesure que leur fil conducteur commun avance, et que les différentes pièces du puzzle que constituent ensemble ces deux séries finissent par se rejoindre et s’assembler. Or, contrairement à la série animée de Tsubasa Reservoir Chronicle, qui ne fait pas l’impasse sur les personnages de Yuko et Watanuki, la série animée de XXXholic, elle, choisit de faire disparaître ou d’adapter différemment toutes les références à sa fausse jumelle. C’est surtout dans la saison 2 que le problème s’aggrave, l’introduction du personnage de Kohane, alter-ego féminin de Watanuki, étant traitée différemment entre le manga et la série, causant des problèmes de liens entre les deux œuvres. Il en résulte un grand écart qui s’avère totalement impossible à gérer sur le long terme, finissant par faire échouer la série sur une impasse scénaristique, et un sentiment moyen d’inachevé, qu’elle ne méritait pas. Conscients de cette erreur, les scénaristes tenteront de rectifier le tir et de rétablir l’histoire initiale de façon assez poussive lors de plusieurs OAV ultérieures, XXXholic : Shunmuki (2 épisodes en 2009), XXXholic : Rô (1 épisode en 2010) et XXXholic : Rô Adayume (1 épisode en 2011). En France, seules les OAV de Shunmuki ont été éditées.

Autres changements apportés par la série animée, les passages les plus violents sont adaptés différemment, un choix sans doute motivé par l’horaire "familial" de diffusion de XXXholic au Japon. En effet, la clientèle de Yuko est composée de personnes animées par l’envie (d’où la présence du mot "holic", dépendance à quelque chose, dans le titre), et prêtes à tout pour assouvir celle-ci, qu’il s’agisse de s’emparer d’un objet qu’ils convoitent, de forcer quelqu’un à les aimer en retour ou d’addictions plus inattendues (une femme accro à Internet au point de négliger sa famille, un thème visionnaire à l’époque). Pourtant, même si Yuko les aide en réalisant le vœu pour lequel elles l’ont sollicitée, ces personnes en sont rarement comblées. Le revers de la médaille pour avoir assouvit un besoin égoïste en dépit d’autrui s’avère même fatal dans le manga, où l’histoire de certains clients se finit tragiquement par un accident, un suicide ou un meurtre.
Ces différentes requêtes des clients, que l’on peut assimiler par leur traitement scénaristique à des "affaires" si l’on était dans un contexte policier, sont présentées dans un ordre chronologique différent par rapport aux chapitres du manga. Entre deux sombres histoires, des épisodes hors série au scénario inédit en présentent des plus légères, comme des notes d’espoir : si la personne qui vient consulter Yuko n’agit pas dans un but égoïste, mais motivée par des sentiments nobles, alors son histoire se termine bien. La saison 1 est aussi l’occasion de suivre Watanuki au fil de ses rencontres avec des créatures surnaturelles et ésotériques, toutes issues des légendes et du folklore japonais. Sa relation avec la Zashiki Warashi (esprit féminin apportant le bonheur dans les foyers) y est d’ailleurs bien plus développée que dans le manga, et l’on voit aussi comment évoluent ses relations avec Yuko, Domeki (héritier d’une longue lignée de prêtres et indissociable "meilleur ennemi" et protecteur de Watanuki) ou Himawari (jolie camarade de classe pour qui Watanuki nourrit un amour secret et à sens unique).

La saison 2 ("XXXHolic Kei") se recentre encore plus sur la relation complexe entre Yuko et Watanuki, l’amitié ambivalente et ambiguë entre Watanuki et Domeki (on retrouve ici un duo masculin spirite-exorciste qui n’est pas sans rappeler, de manière beaucoup plus saine, Subaru et Seishiro dans Tokyo Babylon), et l’évolution de Watanuki lui-même. Comme tout bon héros de Clamp il sera confronté au dépassement de soi, au passage de l’enfance à l’âge adulte et à sa destinée.

La série comporte nombre de petits détails savoureux, destinés aux fans de Clamp les plus assidus. Au fil des épisodes, on peut surprendre des clin d’œil à Kodansha (l’éditeur japonais des 18 tomes du manga) ou croiser de manière pas si anodine les personnages d’autres séries, l’inimitable Mokona, bien sûr, mais aussi la douce Kobato, héroïne du shôjo du même titre, ou encore les héros de Lawful Drug...

Gros point négatif, qu’il faut imputer à l’éditeur français Kazé : alors que la saison 1 de XXXholic avait été proposée à la fois en version originale sous-titrée et en version française, pour la saison 2 il ne reste plus que la VOSTF. C’est d’autant plus décevant que la VF était d’excellente qualité. Kazé ne s’expliquera jamais sur cette décision, qui demeurera très controversée par les fans de la saga.

Après l’échec commercial de leur nouveau titre Gate 7, les Clamp ont finalement décidé de ressortir XXXholic de sa retraite anticipée pour en écrire quelques chapitres de plus sous le titre XXXholic : Rei. Même retour pour sa jumelle, devenue Tsubasa World Chronicle. Envisager une future adaptation animée ne serait pas incongru...

Liste des épisodes
Série 1:
01. Destin
02. Mensonge
03. Ange
04. Divination
05. Shiritori
06. Abandon
07. Hortensia
08. Contrat
09. Promesse
10. Lampe
11. Confession
12. Ombre d'été
13. Transfiguration
14. Scellé
15. Libération
16. Retrouvailles
17. Automutilation
18. Lanterne
19. Injuste
20. Expiation
21. Coupe-ongles
22. Tentation
23. Choix
24. Souvenirs

Série 2:
01. Toile d'araignée
02. Œil gauche
03. Moitié
04. Achat de rêve
05. Kohane
06. Paix
07. Collecte d'eau
08. Murmure
09. Disgrâce
10. Conscience - Non retour
11. Secret
12. Vérité
13. Cadeau de remerciement
Doublage
Voix françaises (Studio de Saint Maur) :
Colette 'Coco' NoëlYûko Ichihara
François CrétonKimihiro Watanuki
Emmanuel GradiShizuka Dômeki
Isabelle VolpéHimawari Kunogi, Zashiki Warashi, Moro
Marie-Madeleine BurguetMokona
Gwenaëlle JulienMaru
Frédérique MarlotAme Warashi
Jean-Marco MontaltoHaruka Domeki
Agnès Manoury
Nayéli Forest
Auteur : CyCy
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
XXXHolic - image 1 XXXHolic - image 2 XXXHolic - image 3 XXXHolic - image 4 XXXHolic - image 5 XXXHolic - image 6 XXXHolic - image 7 XXXHolic - image 8 XXXHolic - image 9 XXXHolic - image 10 XXXHolic - image 11 XXXHolic - image 12 XXXHolic - image 13 XXXHolic - image 14 XXXHolic - image 15 XXXHolic - image 16 XXXHolic - image 17 XXXHolic - image 18 XXXHolic - image 19 XXXHolic - image 20 XXXHolic - image 21 XXXHolic - image 22 XXXHolic - image 23 XXXHolic - image 24 XXXHolic - image 25 XXXHolic - image 26 XXXHolic - image 27 XXXHolic - image 28


XXXHolic / XXXHolic Kei © Clamp / Production I.G., Kodansha, TBS, BMG Japan, Movic, Kids Station
Fiche publiée le 18 mars 2015 - Dernière modification le 01 juin 2017 - Lue 2478 fois