Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - Un Champion Sans Numéro

Fiche technique
Nom originalTouch - Sebangô no nai Ace (タッチ 背番号のないエース)
Touch - Un Ace sans numéro
OrigineJapon
Année de production1986
ProductionTôhô, Group TAC, Asatsu, Shogakukan Inc, Fuji TV, OB Planning
AnimationGroup TAC
Durée95 minutes
Auteur mangaMitsuru Adachi
RéalisationGisaburô Sugii, Naoto Hashimoto (réalisateur adjoint)
Assistant-réalisationTakashi Ui
ProductionMasamichi Fujiwara, Tadashi Oka, Yoshirô Kataoka
ScénariiYûto Harada, Satoshi Namiki, Gisaburô Sugii
Story-boardsAkinori Nagaoka, Hayato Ikeda
AnimationMarisuke Eguchi, Kaoru Nakajima, Yukiya Chida, Masahiko Murata, Seiji Nomura, Keiko Imazawa, Takako Miyawaki, Junko Funatsuka, Yasunori Miyazawa, Yûji Shigekuni, Kumiko Tsukada, Kazuya Hayashi, Etsuko Iiguchi, Kazuko Shibata, Kei Takeuchi
Chara-DesignTsuneo Maeda
Direction de l'animationMinoru Maeda, Kazushige Yusa
Direction artistiqueKatsuyoshi Kanemura
DécorsTsutomu Nishikura, Kazuko Nakajima (2), Noriko Hataoka, Atsushi Ioki, Hideo Minezaki, Hatsue Saitô
MontageMasashi Furukawa
MusiquesHiroaki Serizawa
Adaptation françaiseYves Lecordier
Direction de doublageBrigitte Lecordier
Editions
Sortie en DVD18 avril 2005 (IDP)
Synopsis

Théo (Tatsuya en VO) et Kim (Kazuya) sont deux frères jumeaux qui ont passé toute leur enfance avec leur voisine du même âge, Debbie (Minami). De cette relation est née un triangle amoureux très compliqué bien que pour la plupart des gens il semble évident que Kim et Debbie sont faits l’un pour l’autre. En effet, Kim est un garçon brillant et une jeune étoile du baseball. Quant à Debbie, c’est une jeune fille très sérieuse et douée pour les études. En revanche, Théo est tout le contraire : c’est un garçon insouciant et un peu obsédé sur les bords qui ne semble avoir aucune passion. Pourtant, un jour, la responsable du club de baseball, Melle Kojima, lui propose de rejoindre l'équipe car elle est convaincue qu'il a de bonnes aptitudes. Théo songe sérieusement à la proposition mais finit par refuser lorsqu'il apprend que Debbie va devenir la manager du club. En effet, il ne veut pas s'immiscer dans la relation entre son frère et la jeune fille dont il est à l’évidence amoureux. Peu après, Adrien profite que Théo ne soit inscrit dans aucun club pour l'enrôler de force dans celui auquel il a lui-même adhéré : le club de boxe. Cette nouvelle laisse Kim et Debbie perplexes : pourquoi Théo s’est-il laissé entraîner là-dedans ? Kim n'est pas dupe cependant, il a compris que Théo cherche à fuir Debbie... Pourtant, il le sait, c’est bien de Théo dont la jeune fille est amoureuse et non de lui...

Commentaires

Ce premier film tiré de Touch/Théo ou la batte de la victoire est sorti dans les salles obscures nippones alors que la série était arrivée à peu près à la moitié de sa diffusion. L’histoire n’est pas originale, il s’agit d’un "remake" des épisodes 1 à 26 (soit les 7 premiers tomes du manga).

Outre de nombreux passages qui ont disparu à cause de la condensation de 26 épisodes en 1 heure 30, on note quelques changements un peu malheureux. Ainsi, le personnage de Kim comprend ici que Debbie aime Théo (et vice versa) et ne cherche pas à gagner l'amour de la jeune fille. S'il l'embrasse lors d’une scène, cela ressemble davantage à un baiser d'adieu qu’à une ultime tentative de conquête. On a presque l’impression que le personnage est conscient du sort que lui ont réservé les scénaristes ! Dans le manga et le dessin animé, sa personnalité était plus subtile et nuancée même s’il est évident que la courte durée du film permettait difficilement de montrer en détail son cheminement intérieur.
Autre changement qui a décontenancé les fans : la fin. Elle est tout bonnement irréaliste alors que le manga et le dessin animé sont justement réputés pour leur justesse et leur réalisme !
Enfin, le personnage de Sachiko Nishio (Cécile dans la VF de la série), la fille de l'entraîneur, devient ici une jeune enseignante du nom de Melle Kojima sans qu'on comprenne la raison de ce changement.
Néanmoins, il faut reconnaître que certaines scènes demeurent émouvantes et que l’animation a été plus soignée que dans la version télévisée. Le film permet d’autre part de revoir le début de l’histoire de manière accélérée, ce qui est d’autant plus intéressant que les films suivant couvrent le reste de la série et du manga.

A noter que la dernière scène entre Kim et Debbie est reprise telle quelle dans le premier film de Kimagure Orange Road/Max et compagnie (qui sortira deux ans plus tard), lorsque Kyosuke (Max) et Madoka (Sabrina) vont au cinéma ! Autre anecdote : au Japon ce film est sorti en duo avec un long-métrage live (comme ça sera également le cas des 2 films suivants), ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

Doublage
Voix françaises (Studio Charcot) :
Thierry BourdonThéo Brendel, Kim Brendel
Annabelle RouxDebbie Asakura
Hubert DracAdrien Harada, M. Brendel, Jean Doriano
Hélène OtternaudMme Brendel
Pierre TessierBoris, père de Debbie, Serge, copain de Théo 1
Maïté MonceauMelle Kojima
Brigitte LecordierCopain de Théo 2
Jean-Louis RugarliCommentateur
Audrey Le BihanVoix additionnelles
Emmanuel BeckermannVoix additionnelles
Bénédicte BoscVoix additionnelles
Fabien BricheVoix additionnelles
Romain CharbonVoix additionnelles
Stephan KalbVoix additionnelles
Auteur : Arachnée
Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 1 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 2 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 3 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 4 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 5 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 6 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 7 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 8 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 9 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 10 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 11 Théo ou la Batte de la Victoire : Film 1 - image 12


Touch - Sebangô no nai Ace © Mitsuru Adachi / Tôhô, Group TAC, Asatsu, Shogakukan Inc, Fuji TV, OB Planning
Fiche publiée le 04 octobre 2014 - Dernière modification le 12 janvier 2017 - Lue 2592 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO