Voyage vers Agartha

Fiche technique
Nom originalHoshi o ou kodomo (星を追う子ども)
L’enfant qui court après les étoiles
OrigineJapon
Année de production2011
ProductionCoMix Wave
AnimationShinkai Creative
Durée116 minutes
AuteurMakoto Shinkai
RéalisationMakoto Shinkai
ProductionEiichi Kamagata, Mitsuru Ôshima
Producteur exécutifKatsuji Nagata, Noritaka Kawaguchi, Masaki Yasuda, Naohiro Futuno, Takanori Aki
ScénariiMakoto Shinkai, Saya Matsuda (coopération)
Story-boardsMakoto Shinkai, ...
PlanningNoritaka Kawaguchi
Chara-DesignTakayo Nishimura
Direction de l'animationTakayo Nishimura, Ken'Ichi Tsuchiya, ...
Direction artistiqueTakumi Tanji, ...
LayoutManabu Ôhashi
CouleursMakoto Shinkai, Yôko Miki (assistante)
MontageMakoto Shinkai, Aya Hida
Direction photographieMakoto Shinkai
MusiquesTenmon
Direction de doublageBenoit Du Pac
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT21 septembre 2012 (KZTV)
Rediffusions29 mars 2015 (J-One)
Editions
Sortie en DVD04 juillet 2012 (Kaze)
Synopsis

Asuna Watase est une jeune fille d’une dizaine d’années qui a perdu son père il y a quelques années et dont la mère est peu présente à la maison à cause de son travail. Souvent seule, Asuna passe beaucoup de temps dans la nature à écouter la musique captée par un récepteur fonctionnant avec un cristal légué par son père à son mort. Ayant un jour entendu grâce son appareil une mélodie mystérieuse lui inspirant d'incroyables sentiments, elle rêve de pouvoir l’écouter à nouveau. Quelques temps plus tard, alors qu’elle se promène dans la montagne, elle est attaquée par un énorme monstre hideux et est sauvée par un jeune garçon étrange prénommé Shun. Elle a à peine le temps de le remercier qu’il s’en va. Elle le revoit le lendemain et il lui explique qu’il vient d’Agartha, un pays très lointain, afin de trouver quelque chose et de rencontrer une personne précise. S’il ne donne pas plus de détails, Shun explique que c’est désormais fait et qu’il n’a pas de regrets. Puis, il embrasse Asuna en guise de bénédiction avant qu’elle s’en aille. La jeune fille pense revoir son nouvel ami le jour d’après mais malheureusement pour elle il décède pendant la nuit.

Le lendemain soir, alors qu’Asuna a attendu Shun en vain toute l’après-midi, sa mère lui apprend qu'un adolescent a été retrouvé mort dans la rivière néanmoins la jeune fille refuse de penser qu’il puisse s'agir de Shun. Plus tard, à l’école, elle est très surprise en entendant M. Morisaki, son nouvel instituteur, mentionner Agartha comme étant l’un des noms du pays des morts. Intriguée, elle vient le voir chez lui après l’école pour qu’il lui en dise plus à ce sujet. Elle apprend ainsi que le monstre qui l’a attaquée était un Quetzalcoatl, un des gardiens des portes d’Agartha qui, à l’aube de l’humanité, guidaient les êtres humains dans le droit chemin. Mais ces dieux ont décidé un jour que les humains n’avaient plus besoin d’eux et sont partis vivre sous terre avec un groupe d'hommes désirant rester à leurs côtés. Ce sont eux qui ont bâti Agartha, domaine où sont conservés les secrets des dieux.

En rentrant chez elle, Asuna retrouve Shun, ou plutôt un garçon lui ressemblant comme deux gouttes d’eau. C’est alors que tous deux sont capturés par des soldats appartenant au groupe des Archanges et dont le chef possède un cristal appelé clavis ("clé" en latin) ouvrant un passage menant à Agartha. Alors qu’Asuna découvre que le sosie de Shun est en fait son jeune frère, Shin, le chef des soldats ôte son casque, révélant qu’il s’agit de M. Morisaki ! Ce dernier souhaite ramener d’Agartha sa femme décédée...

Commentaires

Voyage vers Agartha est le troisième long-métrage de Makoto Shinkai, réalisateur indépendant à qui l’on doit aussi La tour au-delà des nuages ou 5 cm per second qui ont un style plus "contemplatif" (ici l'action est davantage présente). Malgré un budget assez réduit, le film est d’une très grande qualité visuelle, avec notamment des décors de toute beauté, n’ayant pas à rougir de la comparaison avec les films du studio Ghibli (dont Makoto Shinkai s'inspire beaucoup et pas que pour le graphisme). Le film aborde des sujets graves comme le deuil ou la solitude tout en mettant en place un univers complexe aux multiples influences (légendes sumériennes, folklore aztèque, mythe d’Orphée et d’Eurydice...) mais malheureusement pas assez développé puisque certains points restent obscurs. Le film a néanmoins obtenu un certain succès et a été sélectionné au Festival d'Annecy en juin 2012. Pour autant, il n’a pas eu les honneurs d’une sortie au cinéma chez nous. On regrettera aussi que le DVD ne mentionne pas les noms des comédiens ayant prêté leurs voix au doublage français.

En même temps que le film, deux mangas furent édités au Japon. L’un d’entre eux, Les enfants d’Agartha, a été publié en France chez Kaze Manga.

Doublage
Voix françaises (Studio Anaphhi Studio) :
Lucille BoudonnatAsuna
Nicolas DjermagM. Morisaki
Jean-Claude SachotVieux sage
Luc BouladCapitaine de la garde
Benoit Du PacVoix diverses
Auteur : Arachnée
Voyage vers Agartha - image 1 Voyage vers Agartha - image 2 Voyage vers Agartha - image 3 Voyage vers Agartha - image 4 Voyage vers Agartha - image 5 Voyage vers Agartha - image 6 Voyage vers Agartha - image 7 Voyage vers Agartha - image 8 Voyage vers Agartha - image 9 Voyage vers Agartha - image 10 Voyage vers Agartha - image 11 Voyage vers Agartha - image 12 Voyage vers Agartha - image 13 Voyage vers Agartha - image 14


Hoshi o ou kodomo © Makoto Shinkai / CoMix Wave
Fiche publiée le 19 août 2014 - Dernière modification le 02 octobre 2016 - Lue 2133 fois