Youth Literature

Fiche technique
Nom originalAoi Bungaku Series (青い文学シリーズ)
Littérature Jeunesse
OrigineJapon
Année de production2009
ProductionMadhouse
Nombre d'épisodes12 (x 26 min) ou 5 films (durée variable)
Auteur romanOsamu Dazai, Ango Sakaguchi, Sôseki Natsume, Ryûnosuke Akutagawa
RéalisationMorio Asaka, Tetsurô Araki, Shigeyuki Miya, Ryôsuke Nakamura, Atsuko Ishizuka
ScénariiSatoshi Suzuki, Ken Iizuka, Mika Abe, Sumino Kawashima, Yûji Kobayashi, Atsuko Ishizuka
Chara-DesignTakeshi Obata, Masanori Shino, Tite Kubo, Kunio Katsuki, Shigeyuki Miya, Takeshi Konomi, Mieko Hosoi, Yoshinori Kanemori
Direction artistiqueTomoyuki Shimizu, Mio Isshiki, Shin'Ichi Uehara, Hidetoshi Kaneko
CouleursYoshinori Horikawa, Ken Hashimoto, Yûko Kobari, Chikako Kamata
Direction photographieKenji Fujita, Kazuhiro Yamada, Shin'Ichi Igarashi
MusiquesHideki Taniuchi, Shûsei Murai
Adaptation françaiseHélène Moallic
Direction de doublageGrégory Laisné
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT20 février 2011 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD / Blu-raydu 16 mars 2011 au 21 mars 2012 (Kaze - sorties indépendantes)
Sortie en DVD / Blu-ray17 octobre 2012 (Kaze - intégrale)
Synopsis

Youth Literature se compose de six histoires différentes qui sont proposées en un, deux ou quatre épisodes : La déchéance d'un homme (Ningen Shikkaku) ou l’histoire d’un monde qui tombe dans la débauche avant de tenter de mettre fin à ses jours, Sous les fleurs de la forêt de cerisiers (Sakura no mori no mankai no shita) contant la vie d’un bandit sanguinaire nommé Shigemaru qui cède à tous les caprices d’une femme terriblement cruelle, Le pauvre cœur des hommes (Kokoro) ou l’amitié de deux hommes qui vole en éclat lorsqu’ils tombent amoureux de la même jeune femme, Melos (Hashire, Melos !) narrant la quête d’un berger grec qui doit rentrer chez lui avant le coucher du soleil s’il ne veut pas que son meilleur ami soit condamné à mort à sa place, Le fil de l'araignée (Kumo no ito) ou la vie d’un tueur en série dont l’âme pourrait être sauvée par Bouddha parce qu’il a épargné une araignée et enfin Figures infernales (Jigoku hen) racontant comment un artiste en est arrivé à peindre des scènes de l’enfer alors qu’il était censé réaliser un tableau représentant le royaume de son souverain.

Commentaires

Plutôt que d’adapter fidèlement ces histoires connues de tous les Japonais, le studio Madhouse a choisi de les moderniser et de les confier à des réalisateurs confirmés qui ont tous livrés une interprétation originale avec un angle d’approche inédit. Ces œuvres étant peu connues chez nous (bien qu’elles soient toutes publiées en français), cette série est donc doublement intéressante puisqu’elle permet aussi de nous les faire connaître. Vous trouverez ci-dessous quelques détails sur ces œuvres et leur adaptation respective :

La déchéance d'un homme est un roman de Osamu Dazai (1909-1948), publié l’année de sa mort. Il s’agit d’un ouvrage en grande partie autobiographique. En effet, comme Yôzô Ôba, il a tenté de se suicider avec une jeune femme dans sa jeunesse et a survécu - pas elle, ce qui a fait naître chez lui un terrible sentiment de culpabilité. Le studio Madhouse n’a pas adapté fidèlement cette histoire puisque la première partie a disparu et la seconde est dissemblable en plusieurs points (notamment en ce qui concerne la tentative de suicide de Yôzô et de Tsuneko qui n’est pas entourée de mystère dans le livre). A noter qu’il s’agit de la deuxième œuvre littéraire nipponne la plus vendue au monde. Une version live a été réalisée en 2010.

Sous les fleurs de la forêt de cerisiers a été écrit en 1947 par Ango Sakaguchi (1906-1955), auteur célèbre pour son sens du burlesque et son profond cynisme. Cette nouvelle, qui est une critique de la modernisation du Japon, présente d’ailleurs ces deux aspects. La version animée n’a pas repris cette critique et s’est plutôt attardée sur les rapports hommes-femmes, démontrant que la cruauté et la bestialité n’a pas de sexe. Outre des anachronismes voulus (présence d’Ipod par exemple !) insistant sur le côté burlesque, on notera surtout une scène incroyable où le massacre de jeunes femmes est montré de manière comique alors que cela devrait être très glauque. Outre cette adaptation animée, il existe une version live de 1975. En 2011, une autre œuvre de Ango Sakaguchi a été transposée en animation : Meiji Kaika Ango Torimonochou (1950). Diffusée sous le titre Un-Go, elle compte 11 épisodes et 1 OAV.

Le pauvre cœur des hommes date de 1914 et a été écrit par Natsume Sôseki (1867-1916), auteur ayant beaucoup écrit sur la transition du Japon vers la modernité et sur les changements apportés dans le comportement des individus. C’est le cas dans ce livre dont l’adaptation animée reprend fidèlement le fond mais pas la forme. Ainsi, l’histoire a été grandement coupée pour tenir en deux épisodes. Ou plutôt en un seul car chaque épisode nous montre la même histoire vue selon les souvenirs d’un personnage différent, laissant le téléspectateur recoller les morceaux du puzzle. Néanmoins, plusieurs détails (notamment le fait que la saison et les dialogues changent selon les versions) tendraient à prouver que ce serait vain.

Melos (1940) est également une œuvre de Osamu Dazai. Elle avait déjà été adaptée trois fois en animation dont une en 1992 au cinéma, ainsi qu’en live en 1955. L’histoire reprend une balade de Friedrich Schiller écrite en 1798 qui elle-même reprend reprend le motif de la légende de Damon et Pythias. L’adaptation de Madhouse est assez déroutante puisque le réalisateur a choisi de faire de Melos "une histoire dans l’histoire" en racontant comment un jeune écrivain des années 50, Takada, réécrit la légende de Melos pour en faire une pièce de théâtre. Takada s’identifie à Selinuntius, le meilleur ami de Melos, et imagine ce dernier sous les traits de Jôshima, un ami du lycée qui projetait de devenir comédien. On notera d’ailleurs que leur amitié nous est montrée de manière plus qu’ambiguë, notamment dans la scène où ils déclament la fameuse scène du balcon de Roméo et Juliette. Le mot "homosexualité" n’est cependant jamais prononcé, sans doute parce qu’il était tabou à l'époque où vivaient Takada et Jôshima. L'introduction de ce thème inédit dans l’œuvre d'origine vient probablement du fait que l'histoire de Melos se passe dans l'antiquité, époque où l'homosexualité était courante.

Le fil de l'araignée et Figures infernales (1918) sont deux œuvres de Ryûnosuke Akutagawa (1892-1927), considéré comme le "père" des nouvelles nippones. Sa reconnaissance fut néanmoins posthume. La première histoire reprend un chapitre du septième livre des Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, l’oignon, en remplaçant le personnage féminin principal par un homme et en mélangeant la trame avec celle d’une anthologie sur le bouddhisme parue au Japon en 1895. La deuxième histoire est un travail inédit. Toutes deux appartiennent au genre littéraire de l’horreur, ce qui est encore plus visible dans la version animée qui appuie sur le côté macabre tout en ajoutant une dimension fantastique. L’enfer est montré de manière étrangement artistique, comme pour renforcer l’idée qu’il est peut-être moins horrible que notre monde. Là encore, les récits d’origine ont beaucoup été changés sur la forme (notamment pour créer un lien entre elles - inexistant à l'origine) mais le fond reste assez conforme à la vision de l’auteur. Figures infernales a connu d'autres adaptations en série live (1962) et en long-métrage (1969).

Chaque épisode est précédé d’un court commentaire de l’acteur Masato Sakai qui double par ailleurs tous les héros de chaque histoire en VO. Ces introductions n’ont pas été doublées dans la VF (elles sont néanmoins présentes en version sous-titrée).
A noter qu’il existe une collection de mangas reprenant un peu le même principe que la série, Manga de dokuha, mais avec des titres internationaux. La déchéance d'un homme et Le pauvre cœur des hommes en font d’ailleurs partie.

Liste des épisodes
01. La déchéance d'un homme (partie 1)
02. La déchéance d'un homme (partie 2)
03. La déchéance d'un homme (partie 3)
04. La déchéance d'un homme (partie 4)
05. Sous les fleurs de la forêt de cerisiers (partie 1)
06. Sous les fleurs de la forêt de cerisiers (partie 2)
07. Le pauvre cœur des hommes (Eté)
08. Le pauvre cœur des hommes (Hiver)
09. Melos (partie 1)
10. Melos (partie 2)
11. Le fil de l'araignée
12. Figures infernales
Doublage
Voix françaises (Studio Wantake) :
Bruno MéyèreYôzô (La déchéance...), Sensei (Le pauvre cœur...), Melos (Melos)
Nicolas BeaucaireHoriki (La déchéance d'un homme), Kandata (Le fil de l'araignée)
Christèle BillaultTsuneko (La déchéance d'un homme)
Jessie LambotteYoshiko (La déchéance d'un homme)
Catherine DesplacesShizuko (La déchéance d'un homme)
Gérard SurugueHirame (La déchéance d'un homme), Narrateur (Sous les fleurs de la forêt de cerisiers)
Christiane LudotPatronne (La déchéance d'un homme)
Philippe RoullierKita (La déchéance d'un homme), Dionys (Melos), Big man (Le Fil de l'araignée)
Jochen HägeleShigemaru (Sous les fleurs de la forêt de cerisiers), K (Le pauvre cœur des hommes)
Olivia DutronAkiko (Sous les fleurs de la forêt de cerisiers), l'éditrice (Melos)
Christine ParisMadame (Le pauvre cœur des hommes)
Jessica BarrierMademoiselle (Le pauvre cœur des hommes)
Benoit Du PacTakada (Melos)
Grégory LaisnéRoi (Le fil de l'araignée & Figures infernales)
Frédéric SouterelleYoshihide (Figures infernales)
Acteurs & Actrices
Masato SakaiLui-même (introduction des épisodes)
Auteur : Arachnée
Youth Literature - image 1 Youth Literature - image 2 Youth Literature - image 3 Youth Literature - image 4 Youth Literature - image 5 Youth Literature - image 6 Youth Literature - image 7 Youth Literature - image 8 Youth Literature - image 9 Youth Literature - image 10 Youth Literature - image 11 Youth Literature - image 12 Youth Literature - image 13 Youth Literature - image 14 Youth Literature - image 15 Youth Literature - image 16 Youth Literature - image 17 Youth Literature - image 18 Youth Literature - image 19 Youth Literature - image 20 Youth Literature - image 21 Youth Literature - image 22 Youth Literature - image 23 Youth Literature - image 24


Aoi Bungaku Series © Osamu Dazai, Ango Sakaguchi, Sôseki Natsume, Ryûnosuke Akutagawa / Madhouse
Fiche publiée le 03 août 2014 - Dernière modification le 01 août 2016 - Lue 2771 fois