Freddie, Agent Secret

Editions
Sortie en VHS1995 (Studio Canal + (version originale) )
Sortie en DVD2008 (Platinium Video (version censurée) )
Synopsis

Issu d’une lignée de magiciens royaux, le jeune prince Frédéric perd tragiquement ses parents, sans savoir que leur mort est due à sa tante, la cruelle Messina. Alors que cette dernière tente de tuer l’enfant après l’avoir changé en grenouille, celui-ci parvient à lui échapper avec l’aide du monstre du Loch Ness. Freddie grandit au sein d’une colonie de grenouilles et finit avec le temps par atteindre la taille humaine pour devenir F. R. O. 7, le meilleur agent secret de France.
Devant faire face à la disparition progressive des plus célèbres monuments de Londres, Scotland Yard décide de faire appel à Freddie, prêt à enquêter avec l’aide de Scotty, le maître d’armes, et de Daffers, l’experte en arts martiaux. Ensemble, ils découvriront qu’un terrible complot se prépare et que Messina n’y serait pas étrangère…

Commentaires

En 1989, le producteur Jon Acevski souhaite développer un film d’animation autour de Freddie F. R. O. 7, personnage qu’il avait créé dans les histoires qu’il racontait à son fils en s’inspirant de sa grenouille en peluche. L’homme parvient à réunir un budget de 10,7 millions de livres (soit 18 millions de dollars), ce qui est une somme plutôt confortable pour un premier long-métrage monté en indépendant. Le projet affiche ses ambitions en réunissant une importante équipe d’animateurs, l’acteur Ben Kingsley pour le doublage du rôle principal, ainsi que des stars de la musique pour l’interprétation des chansons (dont Grace Jones, Boy George ou Frankie Goes to Hollywood).
Le résultat à l’écran ne sera malheureusement pas à la hauteur : le scénario n’a aucun sens, laisse entrevoir de nombreuses idées jamais exploitées et réunit pêle-mêle le conte de fées disneyen, l’espionnage à la James Bond et la science-fiction, le tout face à des méchants composés de sorciers, de soldats à l’imagerie nazie et de membres du Ku Klux Klan (!). Les personnages ont des réactions complètement imprévisibles, allant de l’inertie aux allusions sexuelles peu subtiles ; l’animation irrégulière est capable de se montrer aussi fluide qu’abrupte durant les scènes de dialogue, tandis que les scènes d’action se caractérisent par leur remarquable mollesse. Pour ne rien arranger, le film est sorti aux États-Unis via le distributeur Miramax sous le titre Freddie the Frog dans une version amputée d’une vingtaine de minutes, achevant de rendre le montage encore plus chaotique. Les deux versions – l’originale distribuée au Royaume-Uni et la censurée en Amérique – rapportent à peine plus d’1 million de dollars, ce qui classe le film d’Acevski parmi les plus gros échecs commerciaux de l’histoire de l’animation. La critique quant à elle est assassine, certains allant même jusqu’à considérer Freddie, Agent secret comme étant le plus mauvais dessin animé du monde !

Pourtant, en dépit de ses évidentes maladresses, le film demeure divertissant et se présente surtout comme un fantasme d’enfant ayant souhaité réunir dans son histoire tout ce qui lui plaisait, en dépit du bon sens ; c’est précisément cet aspect naïf qui lui vaut aujourd’hui un petit culte parmi les amateurs de bizarreries animées. La version originale est sortie chez nous en VHS et demeure à ce jour inédite en DVD, seule la version censurée étant disponible sous ce format avec un doublage québécois.
La suite alors en chantier, Freddie Goes to Washington, fut aussitôt interrompue suite à l’échec du film en salles, laissant derrière elle 12 minutes d’animation au crayon. Quant à Jon Acevski, celui-ci se retira définitivement de la réalisation pour se reconvertir dans la restauration de monuments (dont le château de la Gaude situé à Cagnes-sur-Mer, qui lui valut des ennuis avec la justice française en raison de certains travaux non déclarés).

Doublage
Voix françaises :
Thierry WermuthFreddie
Marine BoironFreddie enfant
Jean Barneyle narrateur, Trilby
Michèle BuzynskiDaffers
Richard LeblondScotty
Jacques RichardEl Supremo
Laure SabardinMessina
Dominique ValléeNessie
Philippe Dumatle général
Danièle HazanCorbeau femelle
Raoul GuilletCorbeau
Maurice DecosterJeune corbeau
Eric Etcheverryle commandant
Auteur : Klaark
Doublage : Arachnée
Klaark
Sources :
Jerry BECK, The Animated Movie Guide,
Chicago Review Press, 2005
Freddie, Agent Secret - image 1 Freddie, Agent Secret - image 2 Freddie, Agent Secret - image 3 Freddie, Agent Secret - image 4 Freddie, Agent Secret - image 5 Freddie, Agent Secret - image 6 Freddie, Agent Secret - image 7 Freddie, Agent Secret - image 8 Freddie, Agent Secret - image 9 Freddie, Agent Secret - image 10 Freddie, Agent Secret - image 11 Freddie, Agent Secret - image 12


Freddie as F. R. O. 7 / Freddie the Frog © Jon Acevski / Hollywood Road Films Productions
Fiche publiée le 31 mai 2014 - Dernière modification le 16 décembre 2016 - Lue 2444 fois
Winds of Web : création de sites internet - webmaster - web-design - référencement SEO