Le Postier de Neige

Résumé complet

De jeunes enfants, jouant ensemble dans un parc recouvert de neige, décident d'envoyer une lettre au Père Noël (Ded Moroz alias Grand-Père Gel dans la version originale), ce pour lui demander la seule chose qu'ils désirent, et qu'ils n'ont pas encore alors que la fin de l'année approche : un arbre de Noël (arbre du Nouvel An dans la version originale). Ainsi en leur quartier, lors du réveillon, le résineux leur permettra de se réunir comme il se doit, à ses côtés, et de fêter de la plus belle des manières cette nuit si particulière, le dit arbre en étant le symbole. Pour envoyer ce courrier au vénérable personnage que l'un des enfants à écrit, et sur une idée de celui-ci également, ils font un bonhomme de neige qu'ils baptisent du nom de Postier. A leur création, ils confient le précieux message, en souhaitant et chantant de tout leur coeur que la missive parvienne à son destinataire.

La nuit venue, alors que les enfants ont quitté les lieux pour leur foyer, le Postier de neige prenant vie au milieu du parc, la lettre à la main, s'interroge sur sa mission, ne sachant trop où se trouve celui à qui il doit remettre la précieuse enveloppe et son contenu, et ce qu'il doit lui demander. Titou, le petit chien qui jouait avec les enfants, se présente alors au Postier de neige pour lui apporter son aide. Ils partent ainsi tous deux, à travers bois, en direction du lieu de résidence du Père Noël (Grand-Père Gel).
En traversant la forêt, ils croisent sur leur chemin un hibou et un renard roux (une renarde dans la version originale). Ce dernier demande alors au Postier de neige ce qu'il cherche, et le Postier lui répond tout simplement qu'il doit remettre un courrier au Père Noël (Grand-Père Gel) et que ce dernier doit lui donner quelque chose. Le renard roux l'interroge encore en lui demandant si ce quelque chose ne serait pas un poulet, le Postier lui répondant par la négative en lui précisant que cela est bien plus gros, ce qui amène le renard roux à lui demander encore si ce ne serait pas alors de deux poulets dont il pourrait s'agir, ce que le Postier répond à nouveau par la négative, répétant encore que cela est bien plus gros. Sur ce, le Postier de neige et Titou reprennent leur route, mais ils sont suivis par le hibou qui, les survolant, leur dérobe la lettre. Tout en s'enfuyant à tire-d'aile, le volatile laisse échapper le précieux courrier que le renard récupère, les deux voleurs réussissant alors à distancer l'être de neige et son petit ami canin les poursuivant...

Peu après, encore essoufflés, le renard roux et le hibou rencontrent un loup qui lui aussi veut s'emparer de la lettre. Pendant qu'ils se disputent l'objet, Titou, qui a réussi à les rejoindre, récupère le courrier pour le redonner au Postier, celui-ci tentant maintenant d'échapper au hibou, au renard, ainsi qu'au loup. Dans cette course poursuite, ils réveillent un ours dont ils n'avaient pas deviné la présence : celui-ci sommeillait sous un monticule de neige autour duquel ils venaient de faire plusieurs fois le tour. Le trio chapardeur s'enfuit alors à la vue du grand animal et de sa voix de baryton. Quant au Postier de neige et Titou, ceux-ci bravant leur appréhension, ils content à l'ours la mission qui est la leur, et le plantigrade accepte de les aider pour les conduire auprès du Père Noël (Grand-Père Gel). Mais les trois prédateurs guettent encore une autre occasion qui leur permettra de s'emparer à nouveau du courrier...

La dite occasion arrive alors que l'ours se laisse glisser, comme s'il avait une luge, le long d'une grande pente, suivi de Titou et du Postier de neige faisant de même. Malheureusement, dans la descente, le Postier de neige percute la souche d'un arbre et tous les éléments qui le forme se détachent, si bien qu'il arrive en bas de la pente telles les pièces dispersées d'un puzzle que Titou et l'ours s'empressent de rassembler. Pendant ce temps, ayant récupéré sur le lit de neige la lettre qui avait échappé au Postier lors de sa glissade, le loup, le renard et le hibou arrivent à la demeure du Père Noël (Grand-Père Gel). Trouvant ce dernier près d'un arbre, ils lui remettent le courrier pensant qu'il leur permettra de recevoir quelque savoureuse nourriture. A la lecture de la lettre, le Père Noël (Grand-Père Gel) a quelques doutes et sa suspicion sera confirmée à l'arrivée du Postier de neige et de Titou qui lui expliquent la situation. Le Père Noël (Grand-Père Gel) punit alors les trois animaux en usant de son puissant souffle glacé sur eux, souffle qui les renvoie, virevoltant entre les arbres, au plus profond de la forêt.

Très touché par le courrier des enfants, le vieil homme offre de suite, au messager et à son petit compagnon, un traîneau attelé d'un élan avec, à bord du véhicule, un sac rempli de cadeaux et surtout le grand arbre de Noël (du Nouvel An) tant et si simplement désiré. Après avoir quitté le Père Noël (Grand-Père Gel), heureux du devoir accompli, le joyeux équipage avec sa cargaison traversent la nuit tout autant que la forêt, arrivant à temps au petit matin pour que les enfants puissent découvrir à leur entrée au parc, le grand sapin y étant installé. Le soir du réveillon venu, les enfants couverts de leur chaleureuse gaîté sont réunis autour du résineux et fêtent l'arrivée de la nouvelle année comme ils l'avaient souhaité. Ce n'est alors que scintillement des lumières et des apparats couvrant l'arbre, ainsi que virevoltantes danses des enfants chaussés de patins et glissants sur la surface gelée de la rivière bordant le parc...


» Retour à la fiche


Le Postier de Neige - image 1 Le Postier de Neige - image 2 Le Postier de Neige - image 3 Le Postier de Neige - image 4 Le Postier de Neige - image 5 Le Postier de Neige - image 6 Le Postier de Neige - image 7


Snegovik-pochtovik - Novogodnyaya skazka © Vladimir Suteev / Soyuzmultfilm
Fiche publiée le 20 décembre 2013 - Dernière modification le 20 mai 2015 - Lue 10235 fois