Camelot

Fiche technique
Nom originalAi to ken no Camelot - Mangaka Marina Time Slip Jiken
(愛と剣のキャメロット 漫画家マリナタイムスリップ事件)
Camelot par l'amour et par l'épée - La mangaka Marina traverse le temps
OrigineJapon
Année de production1990
ProductionAshi Production
Durée60 minutes
Auteur romanHitomi Fujimoto (histoires), Amu Taniguchi (illustrations)
RéalisationFumiko Ishii
SupervisionOsamu Kobayashi
ScénariiMami Watanabe, Hitomi Fujimoto
Chara-DesignAmu Taniguchi, Masahiro Koyama
Direction de l'animationMasahiro Koyama, Futoshi Fujikawa (assistant)
Direction artistiqueHideo Chiba
CouleursKumiko Oka
Direction photographieAkio Saitô
MusiquesKazuhiko 'Kazz' Toyama
Editions
Sortie en VHSaoût 1997 (AK Vidéo)
Synopsis

Marina Ikeda, une jeune dessinatrice de manga, reçoit une invitation pour la fête d'anniversaire de l'un des ses amis, Kaoru Hibikiya, invitation que reçoivent également quatre garçons (Kazuya, Charles, Shizuka et Kirk) qui vivent aux quatre coins du monde. En guise de cadeau, Kaoru leur demande de répondre à une énigme : "que signifie l'amour?". Quelques jours plus tard, tout ce petit monde se rend au château de Kaoru et donne une réponse à chaque fois différente, la plus improbable étant celle de Marina : "l'amour, c'est partager un bon repas" ! Il faut dire que la jeune fille est une vraie goinfre qui passe son temps à manger ! C'est à ce moment-là qu'un dragon rouge apparaît de nulle part et emporte Marina dans une sorte d'espace-temps. Le dragon, prénommé Ron (bien que ce soit une femelle), explique à Marina par télépathie qu'il va l'amener auprès de Arthur Pendragon afin qu'elle l'aide à récupérer l'épée d'Excalibur, qui lui revient de droit. Le dragon prononce des paroles ("celui qui possède le compagnon d'Excalibur, quand disparaît le soleil, pourra brandir l'épée") dont Marina ne saisit pas bien le sens, et, avant de disparaître, lui laisse un œuf que notre héroïne, très maladroite, va faire tomber par terre dès son arrivée à Camelot ! Mais au lieu de se transformer en omelette, l’œuf va donner naissance à un bébé dragon, baptisé Koron par la jeune fille (qu'il prend pour sa mère) !

Marina est repérée par des soldats qui cherchent à la capturer mais elle est sauvée par ses amis, qui l'ont suivie après son enlèvement. Arrive alors Arthur Pendragon, le chef des soldats, qui apprend par Marina qu'elle est arrivée au pays grâce à Ron. Arthur réalise que la jeune fille est l'envoyée qui doit sauver le pays. En effet, les habitants de Camelot avaient prié Dieu de leur envoyer un héros capable de faire cesser les guerres qui ravagent leur contrée et c'est à la même époque que Ron, le dragon de la famille Pendragon, avait soudainement disparu. Le fait qu'il ait ramené Marina est la preuve pour Arthur que c'est le héros tant attendu. Il emmène celle-ci à son château et enjoint ses amis à la suivre. Au château, cette arrivée ne fait pas que des heureux, en particulier Simon, le médecin de la famille Pendragon. Celui-ci est en fait un traître travaillant dans l'ombre pour Dora, une jeune femme noble qui rêve de régner sur Camelot. Simon tente d'empoisonner Marina mais son plan échoue. Le lendemain, Marina, Arthur et les cinq garçons se rendent sur le lieu où est scellée Excalibur, épée qu'Arthur avait déjà essayé de brandir, à l'âge de 15 ans, sans y parvenir. Grâce à l'aide de Charles, Marina décode les paroles de Ron : pour retirer l'épée, il faut posséder son fourreau et procéder à l'opération pendant une éclipse de soleil. Or la prochaine éclipse aura justement lieu le jour suivant ! Au château, Marina retrouve le fourreau mais elle est attaquée par Simon qui le lui vole pour le remettre à Dora. Or, en guise de remerciements (ou plutôt pour s'assurer qu'il ne parlera pas), celle-ci empoisonne Simon...


» Résumé complet


Commentaires

Ce dessin animé à la fois romantique et loufoque est l'adaptation d'une série de romans (qui compte une vingtaine de tomes) écrits par l'auteur de Moonlight, la pierre de lune. L'intrigue reprend des éléments de l'histoire d'"Arthur et des chevaliers de la table ronde" mais en les détournant pour mettre Marina au premier plan. Sympathique mais finalement assez peu mémorable, ce dessin animé sorti chez nous en vidéo en 1997 (pendant la fameuse "vague manga") est passé inaperçu. Il n'a même pas eu le droit à un doublage français.

Auteur : Arachnée
Camelot - image 1 Camelot - image 2 Camelot - image 3 Camelot - image 4 Camelot - image 5 Camelot - image 6 Camelot - image 7 Camelot - image 8 Camelot - image 9


Ai to ken no Camelot - Mangaka Marina Time Slip Jiken © Hitomi Fujimoto, Amu Taniguchi / Ashi Production
Fiche publiée le 30 avril 2013 - Dernière modification le 03 septembre 2016 - Lue 2649 fois