Ken le Survivant - Le Film

Fiche technique
Nom originalSeikimatsu Kyuseishu Densetsu Hokuto no Ken
(世紀末救世主伝説 北斗の拳)
La légende du sauveur de la fin du siècle; le poing de la Grande Ourse
OrigineJapon
Année de production1986
ProductionTôei Animation
Durée105 mn
Auteur mangaTetsuo Hara, Buronson
RéalisationToyô Ashida
Assistant-réalisationMasahiro Hosoda, Junnen Umezawa
ProductionChiaki Imada
ScénariiSusumu Takahisa
AnimationKatsumi Aoshima, Shizuo Kawai, Masayuki Uchiyama, Kiyotoshi Aoi, Masayuki Aoi, Akiko Nakano, Ichizô Kobayashi, Teruhisa Ryû, Masahiro Naoi, Hideyuki Motohashi, Juji Mizumura, Takashi Saijô, Sachiko Tada, Kiyoshi Matsumoto, Yasuhiro Yamaguchi, Jun'Ichi Hayama, Yoshitaka Yashima, Hiroshi Watanabe, Hiroshi Kôjina, Masami Suda
PlanningYoshio Takami, Ken Ariga
Chara-DesignMasami Suda
Direction de l'animationMasami Suda
Direction artistiqueMotoyuki Tanaka, Kazuo Ebizawa (assistant)
Direction des décorsYûji Ikeda
DécorsToshikatsu Sanuki, Kenji Matsumoto, Shigenori Takada, Noriyoshi Doi, Shôichirô Sugiura, Kunio Kanashima, Shinji Itô, Takeo Yamamoto, Tadami Shimokawa
MontageMasaaki Hanai
Direction photographieTamio Hosoda
MusiquesKatsuhisa Hattori
Adaptation françaiseJean-Yves Jaudeau
Direction de doublagePhilippe Ogouz
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT6 mai 2001 (Mangas - Cinémanga)
Rediffusionsles 7, 8, 9 mai 2001 (Mangas)
30 décembre 2001 (Mangas)
les 7, 9, 11, 12, 17, 18, 20, 21, 23, 25 janvier 2003 (Ciné FX)
Editions
Sortie en VHS1995 (Manga Power)
1995 (Shuriken)
Sortie en DVD2001 (Mangas)
10 avril 2008 (AB Vidéo - collector)
Sortie en Laser Disc1996 (Shuriken)
Synopsis

Le monde a été ravagé par une terrible guerre atomique. Désormais, notre planète est devenue une terre aride et maudite sur laquelle la nourriture et l'eau sont devenus plus précieux et rares que l'or, et où les fleurs ne poussent plus...
Dans ce chaos, la violence s'est imposée et seuls les plus forts des survivants de l'holocauste parviennent à s'en sortir en imposant leur loi aux plus faibles... Il n'y a plus d'ordre et de règles.
Parmi ceux qui ont survécu : Kenshiro, l'héritier de la divine école d'arts martiaux Hokuto, et sa bien-aimée Julia. Aspirant à vivre heureux malgré tout et souhaitant garder l'espoir qu'un jour la Terre revive, ils tombent hélas dans une embuscade tendue par Shin, le maître de l'école Nanto, rivale du Hokuto. Bien qu'autrefois Ken et Shin furent amis, et que les lois ancestrales interdisent l'affrontement entre Hokuto et Nanto, Shin tente d'arracher Julia à Ken par la force car il est amoureux d'elle. S'interposant, mais pas assez maître de ses émotions, Ken perd le duel et est laissé pour mort par Shin, criblé de 7 profondes blessures sur la poitrine et ne pouvant empêcher l'enlèvement de Julia. Dans la confusion, la jeune femme perd toutefois un petit sac de graines que Ken récupère avant de sombrer dans l'inconscience.

Le temps passe. Raoul et Jagi, les frères ainés de Ken jaloux de sa succession, tentent de s'imposer chacun comme le seul héritier de l'école Hokuto, celui-ci n'étant plus sur leur route. Pourtant, Ken, toujours vivant, mais métamorphosé par la soif de vengeance, fait son retour et se lie d'amitié avec la petite Lin, une enfant à qui il sauve la vie et qui symbolise l'avenir du monde, avec son espoir de faire pousser les graines de Julia, que lui a confié l'héritier de la Grande Ourse...
Désormais, le destin de l'homme aux sept cicatrices est tracé : Outre arracher Julia des griffes de Shin, il devra, avec l'aide bienvenue d'un nouvel allié, Rei l'oiseau de feu du Nanto, punir Jagi pour ses agissements odieux en son propre nom, et surtout Raoul, auto-proclamé Roi d'Hokuto et qui espère régner en maître absolu sur ce monde dégénéré, par la force brutale...

Commentaires

Le film de Ken le survivant est mis en chantier durant l'énorme succès de la série télévisée que nous connaissons et, étant davantage ciblé que celle-ci, allait permettre aux réalisateurs d'exploiter visuellement la violence notamment, qui avait été "adoucie" par divers partis pris graphiques dans l'animé.
Ce sera un gros succès pour la Toei, qui empochera avec ce titre plus d'1,8 milliard de yens ! Toutefois, si la critique loua le film, Buronson restera gêné par la démonstration excessive de violence à l'écran (bien que le manga soit lui-même plutôt gore).

Ken le survivant, le film reprend, avec un graphisme et une animation bien plus aboutis que dans la série, les éléments scénaristiques de la première partie de celle-ci. C'est normal, il était impossible de résumer une si longue saga en un film (même long) et de ce fait, certains personnages phares de cette partie de l'histoire originale comme Mamiya ou Toki sont ici occultés. De même, on notera des raccourcis sur l'intrigue, mais aussi quelques modifications qu'elles soient chronologiques ou narratives. Ainsi, nous découvrons dès le début l'existence de Raoul et de Jagi. Rei intervient plus tôt aussi et fait route avec Ken avant que celui-ci ne se mette en direction de la Croix du sud. Plus étonnant, ici, Ken affronte Shin après Jagi, alors qu'il a appris de ce dernier les manipulations odieuses dont il s'est rendu coupable. Ce qui dans la série télé prenait une dimension tragique et dramatique importante (Shin étant alors déjà mort) perdait ainsi dans le film un peu de sa teneur. Plus marquant encore, Julia ne se jette plus du sommet du palais de Shin, mais est capturée par Raoul et sert d'enjeu à la bataille finale... Plus anecdotique, tous les personnages secondaires d'importance sont réexploités dans des rôles quelque peu différents (Uyghur accompagne Raoul, Heart est au service de Jagi tout comme Jackal... etc)

Il faut noter qu'une fin alternative, dans laquelle Ken et Raoul finissent leur duel, comme dans la série, sur un match nul, existe et a été exploitée pour les sorties japonaises VHS et LD (Laser Disc). En France et aux USA, c'est la fin originale (celle sortie en salles au Japon) qui a toujours été proposée.
Justement, concernant la version du film en salles, elle fut fortement critiquée pour sa violence au Japon. Tôei a adouci le film par la suite en rajoutant des effets sur les scènes trop dures visuellement (exécutions désormais en noir et blanc, scène de torture de Ken par Shin avec gros plans passant en bleu ou noir et blanc, floutages sur les découpages de visage opérés par Rei au lieu de les voir bien nets...) La scène où le gros Gulf écrase la tête d'un villageois dans sa main lorsque Raoul arrive en ville, a également été censurée avec rajout d'un plan de Raoul et son armée, alors qu'à l'origine, on voit le villageois avec la tête écrabouillée tomber... Ces scènes n'ont plus reparues au Japon ni sur aucune des éditions françaises du coup, puisque ces coupes et modifications sont du fait des japonais pour l'exploitation du film... Mais il semblerait qu'elles soient disponibles sur une VHS italienne qui serait donc la seule version du montage original cinéma vu au Japon à l'époque...
Enfin à propos de notre version française, on notera que les noms restent ceux de la série télé, à l'exception de Jagi qui garde son nom japonais (il s'appelait Jagger dans la VF) tout comme les comédiens restent les mêmes. L'humour controversé de la série a ici disparu, l'équipe de Philippe Ogouz doublant cette fois normalement, hormis quelques intonations de voix. Peu de comédiens toutefois participent au doublage, obligeant une distribution de plusieurs rôles à une même personne. Globalement, les comédiens héritent des mêmes personnages que dans la série, sauf Daniel Russo qui récupère Shin.

Ce film a été un gros succès aussi en France (principalement lorsqu'il sort en VHS, mais la version américaine avait déjà beaucoup circulé en import avant cela) et on a longtemps espéré qu'une suite (avec la fin de la série adaptée) soit donnée puisque la conclusion de cette œuvre-là est ouverte. Il faudra attendre 2007 pour que de nouveaux films animés voient le jour au Japon sur la franchise d'Hokuto no Ken (voir fiches du 1er, 2ème et 3ème films).
A noter que ce titre a fait l'objet de plusieurs (ré)éditions DVD chez nous.

Doublage
Voix françaises (Studio SOFI) :
Philippe OgouzKen, Ryûken, le patriarche
Sophie GormezanoJulia, Irié
Daniel RussoShin, Fox, Mr Heart, Mr Uyghur
Virginie MéryLin, Bart
Patrick MesseRei, Zayde, divers pillards
Luc FlorianRaoul, Jackal, Fang, divers pillards
Jean-François KopfJagi, colonel GOLAN, Gulf, divers pillards
Auteur : Kahlone
Doublage : Kahlone
Sources :
DVD chez AB Vidéo
Ken le survivant, le film le bateau encastré Raoul et Jagi observent la défaite de Ken Kenshirô Shin Mise à mort de Zeed et sa bande Ken de retour ! Bart et Lin Rei Ken contre Heart Jagi vaincu Fang, roi des Kibas Ken rend hommage à Shin Julia Rei contre Raoul Raoul Ken contre Raoul Scène finale entre Lin et Raoul


Seikimatsu Kyuseishu Densetsu Hokuto no Ken © Tetsuo Hara, Buronson / Tôei Animation
Fiche publiée le 14 avril 2008 - Dernière modification le 19 avril 2017 - Lue 14056 fois