Silent Möbius

Fiche technique
Nom originalSilent Möbius (サイレント・メビウス)
OrigineJapon
Année de production1998
ProductionBandai Visual, Kadokawa Shoten, Sotsu Agency, Studio TRON, TV Tokyo, Radix
Nombre d'épisodes26 x 25 min.
Auteur mangaKia Asamiya
RéalisationHideki Tonokazu
ProductionMakiko Iwata, Shinjirô Yokoyama
ScénariiHiroyuki Kawasaki, Mayori Sekijima, Yoshimi Narita, ...
Chara-DesignSeiki Tanaka
DesignYasuhiro Moriki
Direction artistiqueEiji Iwase
Direction de l'écritureHiroyuki Kawasaki, Hideki Tonokazu
CouleursTakuya Kawami
Direction photographieTsuguo Ozawa
MusiquesJimmie Haskell, Ken'Ichi Sudo, Suzie Katayama, Takashi Furukawa
Direction de doublageCyrille Artaux
Gén. VF interpreté parAntoine Blanc (générique de début), Peggy Ngo Yanga (générique de fin)
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT1er mai 2002 (Mangas)
Rediffusions12 avril 2003 (Game One)
Editions
Sortie en VHS2000 (Déclic Images)
Sortie en DVDOctobre 2001 (Déclic Images - en VOSTF)
28 février 2003 (Déclic Images - en VF)
Synopsis

1999. Suite à un rituel qui tourne mal, le mage Gigelf Liqueur échoue dans sa tentative de fermer la porte vers le monde de Nemesis, permettant aux monstres qui peuplent ce monde, les Lucifer Hawks, de venir sur Terre... 25 ans plus tard, Katsumi, la fille de Gigelf, arrive à Néo-Tokyo sur l'invitation de Rally Cheyenne, la mystérieuse dirigeante de l'AMP (Attacked Mystification Police), un groupe spécial d'intervention contre les Lucifer Hawks. Katsumi, ne sachant rien de tout cela, va alors se retrouver embarquée dans l'équipe, notamment après avoir vaincu l'un de ces monstres grâce au pouvoir qu'elle détient.

Ses débuts seront fastidieux, mais la jeune fille réussira à s'intégrer rapidement, se liant d'amitié avec ses nouvelles camarades : Kiddy Phenil (en partie cybernétique), Lebia Maverick (qui maitrise tout ce qui est informatique) la jeune Yuki Saïko (possèdant des pouvoir psychiques) et Nami Yamigumo (prêtresse spécialiste du sabre). Katsumi sera épaulée également par Robert Device, un inspecteur de la brigade mobile, dont elle va tomber amoureuse. Mais à travers les combats de l'AMP, et surtout l'arrivée de Rosa, la soeur de Rally Cheyenne, des pans du passé de Katsumi vont se révéler petit à petit, un passé que la jeune femme va avoir bien du mal à accepter...

Commentaires

Tirée d'un manga en 12 tomes paru de 1989 à 1999 (plus un tome "0" en 1994 et deux tomes "hors-série" en 2011) du fameux auteur Kia Asamiya ("Steam detectives", "Martian Successor Nadessico", "Corrector Yui"...) et déjà adapté deux fois au cinéma en 1991 et 1992 (voir fiches du premier et du second films), cette série s'inspire allègrement des œuvres américaines de science-fiction ("Blade Runner" en particulier). Mais là où elle se montre originale, c'est en mettant en avant des héroïnes et non des héros, les hommes étant relégués au rang de faire-valoir. Chacun de ces personnages féminins possède des caractéristiques propres et des secrets différents, qui font tout l’intérêt de l’œuvre.

Par rapport au manga (publié en France chez deux éditeurs différents qui se sont tous les deux arrêtés avant la fin !), on trouve quelques différences, notamment concernant le passé de Katsumi. Le personnage de Mana est également présent dès le début alors qu'elle arrive dans le 4ème tome du manga. Enfin, Lum Cheng (personnage apparu dans le 9ème tome du manga) n'a pas la même personnalité dans la version animée. Au niveau du design, on note que les cheveux de Kiddy sont devenus rouge foncé alors qu'ils sont verts dans le manga et que ceux de Mana sont passés du bleu au vert.

Arrivée en France en 2000 par le biais du marché de la vidéo, la série est tout d'abord diffusée en version originale sur la chaine Mangas en 2002, dans la fameuse case réservée aux VO. Un an après, Game One la rediffuse, mais cette fois-ci en version doublée. C'était d'ailleurs la première version française de l'éditeur Déclic Images (si l'on excepte le doublage amateur de l'OAV "Outlanders"), et pour un galop d'essai, ce fut une réussite mitigée, le nombre de comédiens étant insuffisant (rappelant certains doublages des années 80). On notera à ce propos que le générique de fin français créditent 4 comédiens (pour les rôles de Yuki, Mana, Lum Chen et les Lucifer Hawks) qu'on n'entend pourtant pas dans ladite VF !

Liste des épisodes
01. L'éveil
02. La décision
03. Les bas-fonds de Tokyo
04. Le rodage
05. Une soirée entre collègues
06. Une lutte interminable
07. Derrière le masque
08. L'héritage
09. Le quartier que j'aimais autrefois
10. Le labyrinthe des souvenirs
11. Alice l'automate
12. Les liens maudits
13. Une créature de type 4
14. Prélude
15. Une jeune fille de Kowloon
16. Le labyrinthe du temps
17. Une soirée fatidique
18. La nuit de la séparation
19. Au bout de l'errance
20. L'amour
21. Nuit de nouvelle lune
22. Désespoir
23. Régénération
24. Sur la route de l'enfer
25. Compte à rebours
26. L'espoir
Doublage
Voix françaises (Studio France Film Productions) :
Nathalie BleynieKatsumi Liqueur
Susan SindbergRally Cheyenne, Rosa Cheyenne, Lum Chen
Christine ParisKiddy Phenil, Yuki Saiko, Mana Isozaki
Cyrille ArtauxRobert Device, Maximilien Ganossa
Eric PeterRalph Bomer, les Lucifer Hawk
Nathalie HomsLebia Maverick, Nami Yamigumo
Gilbert LévyAvalanche Wong
Auteurs : Joe Gillian
Arachnée
Doublage : Arachnée
Sources :
DVD de Silent Möbius
www.dvdanime.net (images)
Silent Möbius - image 1 Silent Möbius - image 2 Silent Möbius - image 3 Silent Möbius - image 4 Silent Möbius - image 5 Silent Möbius - image 6 Silent Möbius - image 7 Silent Möbius - image 8 Silent Möbius - image 9 Silent Möbius - image 10 Silent Möbius - image 11 Silent Möbius - image 12 Silent Möbius - image 13


Silent Möbius © Kia Asamiya / Bandai Visual, Kadokawa Shoten, Sotsu Agency, Studio TRON, TV Tokyo, Radix
Fiche publiée le 22 août 2008 - Dernière modification le 31 décembre 2016 - Lue 12398 fois